Commentaire de Attila
sur Great Reset : après l'été viendra le froid et la faim


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Attila Attila 5 août 18:16

@pemile
Amnesty International a utilisé exactement les mêmes méthodes d’enquête que les journalistes indépendants sur place : recueillir les témoignages des habitants ayant vécu sous la domination de l’armée ukrainienne.
Toutes les enquêtes aboutissent au même constat : l’armée ukrainienne se sert des civils comme boucliers humain et viole délibérément toutes les règles internationales.
pfff !

.


Voir ce commentaire dans son contexte