Commentaire de Legestr glaz
sur Great Reset : après l'été viendra le froid et la faim


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Legestr glaz Legestr glaz 6 août 09:11

@doctorix, complotiste

Je suis hors sujet, mais je voulais m’adresser à un professionnel d’expérience comme vous. 

N-y aurait-il pas un petit problème ? Un immense problème d’ailleurs. 

Première information : 

... « 

LE TRANSPORT AÉRIEN

C’est le grand responsable de la diffusion mondiale de la grippe.

  • Les aéroports voient chaque année passer 1,5 milliard d’individus, dans la petite surface et dans l’air confiné de leurs terminaux.
  • Tout endroit du monde est aujourd’hui théoriquement accessible en moins de 24 heures.
  • Les aéronefs, aujourd’hui de plus en plus bondés, sont des endroits de haute promiscuité, avec un renouvellement d’air insuffisant dans les vieux avions.

Après l’arrivée, le touriste est particulièrement exposé : moyens de transports bondés, visite de lieux très fréquentés. ».


 Seconde information


SAISONNALITÉ

Les épidémies de grippe surviennent :

  • de novembre à mars dans l’hémisphère nord (Hnord)
  • d’avril à septembre dans les parties tempérées de l’hémisphère sud (Hsud)
  • n’importe quand en zone tropicale.


Toutes les agences de santé du monde sont capables d’écrire des choses pareilles sans se rendre compte que c’est totalement incohérent, que cela ne résiste pas à l’analyse. Les épidémies de maladies respiratoire qui se déclenchent dans l’hémisphère Sud n’atteignent « jamais », l’hémisphère Nord par les voyageurs. Jamais, jamais, jamais. Et c’est un « fait » que l’on peut observer année après année ! 


Mais ceci passe comme une lettre à la poste. Les gens ne se rendent même pas compte de l’énormité de la chose. Les « voyageurs » propagent la maladie, mais jamais de l’hémisphère Nord vers le Sud et inversement. Cela n’existe tout simplement pas. Mais il est nécessaire de « croire » que se sont les voyageurs qui diffusent les « virus ». 

Et l’on peut donc « constater », par des dizaines et des dizaines d’années de recul, que les « virus » virulents dans l’hémisphère Sud n’atteignent jamais les populations de l’hémisphère Nord par les voyageurs et donc, « par la contamination »inter-personnelle« ou »inter-humaine« . Et l’inverse est vrai. Jamais l’hémisphère Sud n’a »hérité« des virus sévissants dans l’hémisphère Nord à la suite de »voyages« . 

Le décalage entre les épidémies de maladies respiratoires dans l’hémisphère Nord et dans l’hémisphère Sud, prouve que la »propagation« et la »contamination« inter-humaine est une »légende« , est une »théorie« qui n’a même pas été analysée correctement. Parce que la »contamination« d’un hémisphère à l’autre ne s’est jamais produite depuis que l’Homme est l’Homme. 

La théorie de la »propagation« et de la »contamination« inter-humaine est absolument démentie par les faits ! 

Nous pouvons tous voir que les épidémies de maladies respiratoires ont lieu »en hiver« autant dans l’hémisphère Sud que dans l’hémisphère Nord. Les pays de l’hémisphère Sud forment un bloc et les pays de l’hémisphère Nord un autre bloc. Et les maladies respiratoires sévissent pendant l’hiver dans ces deux blocs. L’Europe, la Chine et les USA sont dans l’hémisphère Nord. Et »on« prétend qu’un »virus chinois« peut se propager vers l’Europe ou l’Amérique du Nord par les »voyageurs« . Mais il est incapable de se rendre dans l’hémisphère Sud ! C’est totalement dément ! La »science" est bafouée !

https://www.vaccinations-airfrance.fr/vaccination-sante-voyage/maladie-voyage-vaccination/grippe-saisonniere-vaccin-vaccinations-conseils




Voir ce commentaire dans son contexte