Commentaire de Pierre-Marie Baty
sur Le conclave de 1958, prélude du concile Vatican II


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 6 août 11:04

@YvesKergarzic

Bonjour. Votre message contient bien des allégations, en plus d’un procès d’intention à mon endroit. Je ne peux malheureusement pas débattre avec quelqu’un à qui il ne semble pas nécessaire de devoir justifier des croyances aussi énormes par la production de preuves de même envergure...

J’ai été dans votre situation. J’ai étudié. J’ai trouvé le Diable non pas dans un complot [judéo/islamo/quelquechose]-maçonnique, mais bien enraciné en nous, profondément, dans la bêtise humaine. La bêtise qui est la paresse de l’âme. Paresse qui est mère de tous les vices, et péché (amartia : erreur de jugement faisant manquer la cible) mortel.

L’homme naît ignorant et non stupide : la stupidité est un acquis.

Bien à vous


Voir ce commentaire dans son contexte