Commentaire de Samson
sur « Nous ne sommes pas des esclaves » : La colère des agriculteurs européens


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Samson Samson 6 août 14:29

@GoldoBlack
On ne détruit pas l’agriculture, on change de modèle. Et les agriculteurs maintenant condamnés aux files à l’ANPE sont précisément ceux qui avaient déjà avec plus ou moins de bonheur réussi à s’adapter à ce nouveau modèle, qui les condamnait pourtant à terme.
Moi, ce que j’évoque, c’est l’éradication et la disparition déjà très largement actée de la paysannerie, soit d’une population attachée à des valeurs « terriennes » et à un modèle traditionnel associé à une logique de transmission des savoirs et des terres ainsi qu’une expérience et une connaissance intime du terroir travaillé et de ses bio-rythmes spécifiques, auxquelles des lignées étaient restées attachées depuis des temps parfois immémoriaux : toute cette logique et les traditions y afférentes ont été effacées en moins de cinquante ans.
La technocratie agro-industrielle et €urocrate est bien pire que le mildiou, quand tout cela ne vise à produire qu’une alimentation standardisée, insipide et scientifiquement programmée. On n’arrête décidément pas le « progrès ».


Voir ce commentaire dans son contexte