Commentaire de Luc-Laurent Salvador
sur De quoi « de moins en moins » est-il le signe ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 7 août 11:49

@Lucadeparis

Plus la proximité est grande, plus la similitude est grande, plus la rivalité est grande. Un girardien doit savoir ça  smiley

ça vaut pour l’animal (je tiens ça de Konrad Lorenz, in l’Agression) et ça vaut pour l’humain.

C’est pour ça que les combats sportifs s’appellent des « matchs ». Car l’idéal, pour que le combat soit beau et que les adversaires mettent toutes leurs forces dans la bataille, il faut qu’ils soient le plus possible de même niveau, il faut qu’il y ait matching au sens d’appariemment.


Voir ce commentaire dans son contexte