Commentaire de Lynwec
sur Le conclave de 1958, prélude du concile Vatican II


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Lynwec 7 août 16:36

@Pascal L

Point un : les historiens valident... Oui...mais... Certains historiens quand ils ne valident pas l’histoire officielle connaissent parfois un destin disons...difficile...on crée même des lois spécialement dédiées pour rejeter en bloc ces historiens « maudits » . Donc l’argument « historiens » perd un peu de sa valeur.

Point deux : événements et personnages décrits . On achoppe déjà sur le point un mais passons... On peut très bien à partir d’événements ayant eu lieu et de personnages ayant existé écrire des versions très différentes .
Prenons J.F Kennedy et Lee Harvey Oswald . Tous deux ont existé . Vous n’ignorez pas les versions très différentes existant autour de ces deux personnages historiques... La version la plus puissamment soutenue perdurera, l’autre disparaîtra . Pourquoi en irait-il autrement pour les religions ?

Il me semble préférable de se fonder sur sa propre expérience de vie, lire étant alors un apport supplémentaire venant appuyer la réflexion personnelle mais ne pouvant constituer la fondation exclusive de la foi, sinon, ça devient juste un endoctrinement dont on sait où il peut parfois mener...


Voir ce commentaire dans son contexte