Commentaire de Pierre-Marie Baty
sur Le conclave de 1958, prélude du concile Vatican II


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 9 août 00:04

@Et hop !

Je reconnais que je ne suis pas en mesure de me rappeler où j’avais eu cette information, qui était visiblement erronée au vu de la liste que vous avez présentée. Il s’agissait peut-être d’un délégué local. Toutes mes excuses. J’étais de bonne foi.

Vous affirmez que la révolution était un complot visant dès le départ à octroyer tous les pouvoirs à la bourgeoisie : c’est un objectif précis. Cependant je constate que vous ne fournissez pas de document qui atteste de cette velléité. Cela reste donc une énorme allégation. En revanche, les documents qui attestent d’une volonté commune ressemblant à celle que je décris, c’est-à-dire d’une volonté de réorganisation de la société sur des bases idéologiquement naïves et vouées à l’échec mais néanmoins pétrie d’intentions bienfaisantes, surabondent. 

Je constate que nous ne pourrons pas nous mettre d’accord avec de telles modalités de débat, et je ne vois pas comment aller plus loin à partir de là. Je vous propose donc d’en rester là. Votre intime conviction seule ne suffira pas à me convaincre, et je vous invite à lire davantage de documents d’époque pour faire mûrir votre avis sur la question.

Bien cordialement


Voir ce commentaire dans son contexte