Commentaire de Eric F
sur Les immigrés à la campagne et le président de la République à la manœuvre


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Eric F Eric F 18 septembre 11:11

@sirocco, iris, mmbb
C’est une bonne remarque : pourquoi ai-je éviter délibérément l’expression ’’grand remplacement’’ ?

Cette expression peut désigner au premier degré l’état de fait d’une évolution progressive de la composition de la population en France du fait d’une immigration intensive, conduisant à ce que les personnes d’origine extra-européenne constituent une proportion croissante, prédominante déjà dans certaines parties du territoire (Seine Saint Denis par exemple), et avec une natalité plus forte que la population autochtone.
Mais ce terme a pris une connotation idéologique notamment avec Renaud Camus, désignant une intention délibérée de substituer une population externe à la population native, afin de tordre le cou aux états/nations et leur civilisation et les remplacer par une dictature occulte mondiale ou une nébuleuse de communautés juxtaposées.

On peut relever que le terme de ’’remplacement’’ a été utilisé par des organismes internationaux pour désigner le fait que, compte tenu de la dénatalité dans les pays occidentaux, les déficits de naissances doivent être remplacés -compensés- par des apports extérieurs de population, d’où les extrapolations.

Donc je ne conteste pas l’"état de fait’’, sans entrer dans une posture idéologique.


Voir ce commentaire dans son contexte