Commentaire de Clocel
sur Au revoir France Inter, sans regret


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Clocel Clocel 20 novembre 16:19

@Luc-Laurent Salvador

Un statut de victime customisé, savamment entretenu permet de chier de plus haut sur ses hôtes, de se faire somptueusement entretenir, c’est imparable, voir le discours d’Assa Traoré à l’ONU...


Voir ce commentaire dans son contexte