Commentaire de SPQR audacieux complotiste chasseur de complot
sur Puisque nous courons vers l'abîme : « A la santé des cons ! »


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Perfide Albion 

Il y a que l’abruti présidentiel pour nous faire avaler les couleuvres de la commission européenne et de sa présidente Ursula V D L .

https://reseauinternational.net/lutilisation-astucieuse-de-vide-juridique-permet-au-petrole-russe-de-continuer-a-couler-en-grande-bretagne/

par Laith Al-Khalaf

Au moins 39 cargaisons, d’une valeur de plus de 200 millions de livres sterling, n’ont pas été déclarées.

Alors que l’armée de Vladimir Poutine a bombardé en mai des soldats ukrainiens piégés dans l’aciérie d’Azovstal, le pétrolier Mariner III a quitté le port de Tuapse, dans le sud de la Russie, transportant près de 200 000 barils de pétrole.

Après cinq jours en mer, le navire de 170 m (558 pieds) s’est arrêté à côté d’un plus gros pétrolier, le marinoula appartenant à la Grèce, dans les eaux au large de Kalamata, en Grèce. Au cours des 36 heures suivantes, les deux navires ont été reliés par de gros tuyaux en caoutchouc tandis que le Marinoula siphonnait une partie de la cargaison du Mariner. Après le transfert de navire à navire, le Marinoula a navigué vers le Royaume-Uni, où il a accosté à Immingham dans le Lincolnshire et, le 6 juin, a déchargé environ 250 000 barils de pétrole.

Les archives officielles, cependant, déclarent que le Royaume-Uni n’a reçu aucun pétrole de la Russie en juin ou en juillet. L’expédition a été classée et signalée correctement selon les protocoles de déclaration britanniques et il n’y a pas eu d’infraction aux règles maritimes.


Voir ce commentaire dans son contexte