Commentaire de Eric F
sur « Les Ukrainiens l'ont bien cherché ! »


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Eric F Eric F 24 novembre 16:54

@yakafokon
Dans la chronologie, le gouvernement nationaliste ukrainien pos-Maïdan a pris des mesures discriminatoires contre la langue et culture russe en Ukraine, ce qui a conduit d’une part à la réannexion de la Crimée par la Russie, et d’autre part la sécession des territoires séparatistes du Donbass avec l’appui informel russe.
Les forces ukrainiennes ont lancé des attaques dans le Donbass après que les milices séparatistes aient pris le contrôles de ces régions (’’avec un certain succès’’ comme vous l’écrivez). Les missiles étaient envoyés de part et d’autre, les villages de la zone contrôlée par les forces ukrainiennes en recevaient tout autant.
Et de part et d’autres des milices ultra-nationalistes ont été impliquées, et des bavures ont été commises, il n’y a pas des nazis d’un côté et des Bisounours de l’autre.

L’attribution de passeports russes ne constitue en rien un titre de propriété territoriale sur la région. Donnons des passeports Français aux Wallons, et déclarons la Wallonie française de jure (historiquement elle l’a été sous le premier empire). .

Le gouvernement russe n’a absolument pas ’’attendu’’, il a contribué au pourrissement pour créer le prétexte à envahir bien plus largement que le Donbass : soit prendre le contrôle global du pays, soit au moins la bande territoriale jusqu’à la Crimée (hypothèse que j’avais évoquée avant l’opération de février, en commentaire à un article de Christelle Néant -il est regrettable que ses articles d’avant la guerre aient été effacés-).

Il y a des responsabilités partagées sur les causes, mais l’agression par les chars et missiles de l’ensemble du pays, en niant jusqu’à son droit à l’existence en tant qu’état, est la plus lourde.
Mais après avoir aidé l’Ukraine à ne pas disparaitre, nos pays doivent maintenant pousser à une négociation, avant qu’il ne soit rasé.


Voir ce commentaire dans son contexte