Commentaire de christophe nicolas
sur L'Iran au fil des deux ans


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

christophe nicolas christophe nicolas 21 janvier 15:02

J’ai fait une petite erreur de date alors je le refais...

Ils sont super-vexés car le 14 janvier (pas le 17, je m’étais trompé avec la date d’annonce), les Kieviens ont reçu une salve de missiles sur leur territoire qu’ils n’ont pas pu repérer avec les radars, faisant une connerie en tentant un tir anti-missile qui entraîna la démission d’Arestovych pour avoir parlé.

C’est bien le 17 janvier que les Kieviens ont annoncé leur impossibilité devant la furtivité des missiles hypersoniques qui reste un mystère ainsi que la manœuvrabilité.

La Direction principale du renseignement du ministère ukrainien de la Défense n’a pas averti les autorités du pays de nouvelles attaques de missiles sur des cibles stratégiques. C’est ce qu’a déclaré Oleg Soskin, conseiller de l’ancien président de la république Leonid Kuchma.
Les services de renseignement n’ont rien rapporté. Où est la Direction principale du renseignement, où est-ce (chef de la Direction principale du renseignement du ministère de la Défense de l’Ukraine Kirill. – Ed.) Budanov. [Ils ne savaient rien] qu’une frappe de missile était en préparation, qu’ils atteindraient calmement Kiev, Lvov, Loutsk, Jytomyr, Rivne », a-t-il déclaré sur sa chaîne YouTube .
Soskin a souligné que le système énergétique de l’Ukraine est presque complètement hors service et aujourd’hui « tient à peine ». Et en cas de gel, « tout s’effondrera complètement », a-t-il noté.

Le 17 janvier était le 32ème anniversaire de… , devinez quoi :

Le 17 janvier marque le début de l’opération « tempête du désert ». Bombardée intensément, l’Irak tente de déstabiliser la coalition en lançant des missiles Scud sur Israël. Après plus d’un mois d’attaques aériennes, des centaines de milliers de soldats de la coalition sont déployés dans le cadre d’une offensive terrestre qui débute le 24 février (1991).

Quelle offensive a commencé 31 ans plus tard un 24 février 2022 ? J’ai un trou de mémoire… :)

Le lendemain, le 18 janvier, V. Poutine fait un discours :

la puissance militaro-industrielle russe rend la victoire en Ukraine « inévitable »

Et juste après, grande réunion de l’OTAN en urgence à Ramstein pour cause de panique sur le rafiot.

Ce qui est important, ce n’est pas le fait qu’ils n’ont pas de missiles hypersonique, c’est qu’ils ne comprennent pas comment ça fonctionne, la stabilité, la furtivité, la manœuvrabilité. Nos dirigeants sont comme les indiens d’Amérique qui ne comprenaient pas comment fonctionnaient les armes à feu. Les dirigeants qui nous dirigent en sont là car l’enfumage s’est retourné contre eux, leurs savants sont « has been ».

Du coup , ils se comportent comme les chefs de guerre Amérindiens criant à la guerre contre un ennemi qui allait forcément leur mettre une branlée car on ne lutte pas avec des arcs contre des cabines. Ça les rend fous !!!

Il faut leur faire comprendre qu’ils ont perdu du fait d’avoir abusé de bobards et que « Dieu véridique » finit toujours par vaincre « Satan le menteur » qui les possède.

Vous voyez, je sais faire preuve de psychologie… :)



Voir ce commentaire dans son contexte