Commentaire de Bertrand Loubard
sur L'Ukraine au bord de l'effondrement


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Bertrand Loubard 16 août 2023 20:10

@alinea

Vous dites et je vous comprends :

« .... frères de leurs frères et peu enclins à suivre les débilités de leurs nouveaux chefs importés, ne veulent pas se battre pour ces cinglés ....  » Je pense, effectivement, que le raté de la contre-offensive ukrainienne actuelle prouve à suffisance la démotivation de cette armée et est caractéristique de troupes sans convictions. Remarquons que seuls les Ukrainiens suffisamment riches peuvent se permettre de se « réfugier » chez nous. Mais est-ce qu’on entend dans nos presses (alignées et autres) des opposants ukrainiens, exprimer leur désaveu de la politique du clan Zélensky ? Il semblerait que beaucoup de réfugiés ici en Europe occidentale soient plus « économiques » que « politiques » ou que « déplacés de guerre ». Mais, pendant ce temps-là, partout sur nos édifices publics « on » a été « obligé » de pavoiser en l’honneur de Zélensky, d’arborer le drapeau ukrainien comme celui d’un peuple martyr, pour marquer « notre » solidarité !!!! ..... Est-ce par solidarité qu’on incite les déserteurs à venir chez nous au détriment de la défense de leur patrie .... pour profiter d’un dumping social européen inadmissible ?????

Je ne crois pas que ce que je pense actuellement à propos de l’Ukraine est en contradiction avec ce que je pense à propos du Rwanda. Au contraire. Mais les structures des deux drames doivent être observées dans une optique dynamique d’influences fluctuantes, entre autres celles de l’empire occidental (qu’on appelle Communauté Internationale) et des intérêts en jeu ..... par l’entremise d’oligarques corrompus ... chez eux et, sans doute, ici aussi !

 !!!!!

Ce qui est certain, c’est que, dans les deux cas, ce sont les « petites gens », les citoyens « lambda » qui font les frais. Chez eux et, sans doute, ici aussi !

Bien à vous.


Voir ce commentaire dans son contexte