Commentaire de Vincent Delaury
sur Erwin Olaf (1959-2023) : disparition du clown blanc de la photographie contemporaine


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Vincent Delaury Vincent Delaury 28 septembre 2023 18:19

@In Bruges « Bel article, merci. » 
 smiley Merci à vous pour ce retour, j’avais envie de faire un focus sur ce photographe très talentueux, expert en ambigüité, trop tôt disparu.


Voir ce commentaire dans son contexte