Commentaire de SEPH
sur EUROPE : nous la subissons ou nous la quittons


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

SEPH SEPH 1er juin 17:46

Les « bénéfices » de la France dans l’Union Européenne :


De 1993 à 2023 :

  • La France est passée de 5iéme place à la 7iéme place du classement en PIB des pays

  • Le taux de croissance annuel de PIB est passé de2,86 à 0 ;6

  • La part de l’industrie dans le PIB a chuté de 7%



De 1995 à 2023 :

  • Le nombre de chômeurs a augmenté de 1 700 000

  • La dette publique a doublé, elle est passée de 57% à 110% du PIB. Elle est aujourd’hui de 3 100 Milliards.



De plus :

  • La dette publique et privée est passée de 3 500 Milliards en 2008 à 7 000 Milliards en2023

  • Le stock d’or de la Banque de France est passé de 3 060 tonnes à 2 436 tonnes aujourd’hui

  • En 2018 la France a contribué pour 22,2 Milliards au budget de l’U.E. Et a reçu 14,8 Milliards de l’U.E. Soit un déficit de 7,4 Milliards



En conclusion : la France est sous le joug des créanciers internationaux surtout anglo-saxons qui font la pluie et le beau temps (ce qui est rare) chez nous.



Voir ce commentaire dans son contexte