Commentaire de Méric de Saint-Cyr
sur La principauté de Monaco, vitrine technologique ? Anachronique !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Méric de Saint-Cyr Méric de Saint-Cyr 22 mars 2007 08:35

Vous faites de la désinformation en citant comme exemple le Luxembourg. La France a ouvert son réseau internet à la concurrence, ce n’est pas le cas du Luxembourg ou de Monaco et c’est de là que vient tout le problème.

Vous faites également de la désinformation en prétendant qu’à Monaco on offre du 15 méga (pour 39 euros et depuis seulement un mois) : j’ai cet abonnement 15 mégas et je peux vous dire que je n’ai JAMAIS dépassé 7 méga, bien que le débit moyen observé se rapproche plutôt de 4 ou 5. Le prix de l’abonnement est toujours de 39 euros par mois, il est donc toujours beaucoup plus cher que l’offre la plus chère pratiquée en France.

Je vous signale en outre que cet article a été publié le 16 janvier 2006, il y a donc plus d’un an. Il est donc logique que le débit ait augmenté, bien que toujours à la traîne derrière l’offre française.

Et pour conclure, je vous rappelle que contrairement à la plupart des pays d’Europe, l’offre internet en Principauté de Monaco est toujours limitée à UN UNIQUE OPÉRATEUR bénéficiant d’un statut de MONOPOLE. Cela signifie qu’à Monaco, malgré que nous soyons à 100 mètres du territoire français, il est impossible d’avoir une FreeBox, une AliceBox ou équivalent.

L’abonnement internet à Monaco nous est offert « sec » c’est-à-dire sans téléphonie et sans télévision.

Voilà la vérité, un point c’est tout.


Voir ce commentaire dans son contexte