Commentaire de Gil
sur Violences juvéniles et « pathologies de l'agir »


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Gil (---.---.93.79) 26 juin 2006 23:49

le risque de dérapages existe et la probabilité de sa survenue est d’autant plus grand que les problèmes de violences juvéniles se multiplient.

Mais vous ne seriez pas tout à fait juste si :

- vous ne souligniez pas les extrêmes difficultés auquelles les forces de police sont confrontées au quotidien, ainsi que les épisodes redondants de provocations... allez bosser un peu avec les gardiens de la paix, et vous verrez ce que je veux dire...

- vous ne souligniez pas non plus que malgré ces conditions de travail très difficiles, la grande majorité des fonctionnaires de police ont un comportement exempt de tout reproche.


Voir ce commentaire dans son contexte