Commentaire de admimot
sur La traîtresse franchise médicale Sarkozy


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

admimot (---.---.102.1) 8 avril 2007 13:24

OLIVIER.

le déficit américain, parlons en, cela fait quand même court comme argument pour justifier votre démonstration. je reconnais bien là le verbiage des tenants de la gauche pure et dure, anti-SARKO, façon LEHMANN, anti-américain, anti- labos, anti-CAC 4O, anti-fonds de pension et j’en passe...

Mais puisque vous parlez du déficit des E.U, la grande différence avec la France c’est le rapport par habitant, qui est de loin en notre défaveur, si on fait la somme de tous nos déficits auquels nous devons ajouter le poids négatif de notre balance commerciale. Je ne parlerai pas de la santé économique des E.U, qui je le rappelle sont engagés sur plusieurs théatres d’opérations, avec un taux de chomage oscillant entre 4 et 5%, alors que nous flirtons avec les 10%. (chiffre de la gauche et syndicats..) Sans compter les ressources en pétrole de ce pays. Le point fort del’Amérique, c’est sa capacité à se réformer, contrairement à nous, et à faire financer leur déficit par un dollar fort, quant ils le décident, (cf. REGAN,CLINTON) ce qui n’est pas notre cas avec un Euro plafond, résultat d’une décision artificielle de la BCE et non la conséquence d’une économie florissante, qui ruine tous nos efforts.. Sans compter bien entendu sur notre gauche archaîque et nos syndicats post-communistes, rétifs à toutes réformes dont notre pays à grand besoin. Ils sont et demeures sur des schémas collectivistes..

Pour être sérieux M. OLIVIER , il faut comparer avec des pays comparables, et proches de nous, mais là je comprends que ça vous gêne davantage puisqu’ils réussissent... je veux parler des pays européens comme l’Angleterre, et plus surprenant car venant de très loin l’Espagne et l’Irlande ; aussi les pays scandinaves et enfin l’Allemagne qui réalise de bons chiffres avec une balance C. largement bénéficiaire, et ’digéré’ sa réunification ..

Cela confirmé pas les derniers classements économiques, dans lesquels la France régresse et nous classent en compagnie de pays quasiment en voie de développement.

Voyez vous, ce qui me choque dans votre combat anti-SARKO. ce n’est pas tant la défense de vos convictions respectables somme toute, que votre engagement à empêcher toute évolution du pays, par des réformes difficiles mais nécessaires, et j’aurai tendance à dire, surtout pour nos enfants qui vont hériter d’un pays en grande difficulté et qui seront lourdement pénalisés comparés à leur compatriotes européens. Ou alors, condamnez vous nos enfants à partir pour fuire un pays endetté et sur-imposé, sans avenir et contrôlé par le FMI ??

Malheureusement, le ’solidaire’ comme vous dites, et je pense qu’il s’agit avant tout d’une posture anti-SARKO, à un prix que vous le vouliez ou nous, et la limite de votre discours idélologique, ce sont les données des économistes émérites qui sont tous malheureusement très pessimistes et n’entrevoient que des mesures drastiques pour ramener notre économie, seulement dans les ’clous’ avant d’envisager une quelconque prospérité.

Mais, je ne doute pas un seul instant que votre idéologie battra en brèche ma modeste démonstration avec vos ’poncifs’ habituels ...

Je terminerai avec une formule de Coluche qui je crois résume assez bien votre théorie sur notre protection sociale : « Je vous affirme que vous n’êtes pas malade, et vous verrez l’autopsie me donnera raison !!! »


Voir ce commentaire dans son contexte