mardi 20 juin 2023 - par Manuel 235

Éveil et citations : 1) Connaître la loi du « je »

Éveil et citations : 1) Connaître la loi du "je"

La Persona, l'ego, l’ombre et le subconscient (l'Œuvre au noir).

 

 

La vie est poussière

Si on accepte les chimères.

 

 

Trois raisons de faire ce travail sur soi :

 

Le libre arbitre :

Quand on sort de l’enfance, à cause des difficultés de la vie, c’est notre inconscient qui prend quasiment toute les décisions importantes, l’inconscient c’est un mélange de mental (dominé par la peur, le désir, le dégoût, etc), de volonté, d’instinct et d’inspiration, il n’y a pas de libre arbitre dans tout ça. Il reste à votre conscient les décisions peu importantes, les petits plaisirs, le choix de l’apparence, le choix du trajet mais pas de la destination.

Pour retrouver son libre arbitre il faut connaître son inconscient pour, lorsqu’on est influencé par nos désirs et nos peurs plus ou moins enfouis, en être conscient.

"Tant que vous n’aurez pas rendu l’inconscient conscient, il dirigera votre vie et vous appellerez cela le destin." C.G. Jung

 

 

Les conflits intérieurs :

Il y a les forces actives : certains instincts et l’inspiration, et les force réactives liées au mental conscient et inconscient (pour beaucoup elles sont dominés par les désirs, les peurs, le dégoût, etc) et pour concilier tout ça il faut de l’intuition.

Si on désir être humble, généreux, juste ou autre, on désir l’être parce qu’on ne l’est pas, si on n’accepte pas qu’on ne l’est pas on ne peut que le paraître.

Il faut d’abord accepter qu’on ne l’est pas et ensuite comprendre pourquoi on ne l’est pas ; si on ne l’est pas, généralement, c’est parce qu’on désir être autre chose qui s’oppose à ça (briller, être riche ou avoir du pouvoir par exemple)

"Car, en définitive, la liberté ne peut exister que si l’esprit n’est pas en conflit. Or, nous sommes pour la plupart en proie au conflit, à moins d’être morts ! On s’hypnotise, on s’identifie à une cause, à un engagement, à une philosophie, à une secte ou à une croyance quelconques, on s’identifie jusqu’à la fascination hypnotique et l’on vit dans un état de sommeil." Krishnamurti

Ce à quoi on s’identifie c’est généralement ce qui influe le plus sur notre Ego et notre Persona.

 

 

L’intuition :

Savoir écouter son intuition est la base de l’éveil mais elle ne créer pas de pensée, elle ne fait que désigner les pensées pertinentes, qui vont dans la direction voulue, qui sont en accord avec nous même et avec le monde. Mais si l’égo, la persona, l’ombre ou les peurs et désirs enfouis déforment toutes interprétations, du monde ou de nous même, alors notre intuition n’a rien à éclairer.

"Le point de départ d'une pensée vraie est dans la connaissance de soi. Si l'on ne se comprend pas soi-même, on n'a aucune base pour penser ; ce que l'on pense n'est pas vrai." Krishnamurti

 

Voilà les trois raisons principales pour lesquelles il faut commencer par l’œuvre au noir avant de passer à l’œuvre au blanc, qui, elle, sera plus agréable. Prenez le temps de lire cet "article", même le début, ne lisez pas tout d'un coup, et plutôt le soir (on retient mieux).

 

 

Les méthodes :

 

Un peu de psychologie :

Le Moi vient la conscience d’être un individu, il englobe l’égo. Il dispose de quatre fonctions conscientes (pensée, intuition, sentiment, sensation) pour s’orienter et s’adapter.

L’ego est la partie consciente de la psyché, l’image qu’on a de soi, il influe sur la Persona (l’image qu’on veut donner en société).

"Toute identification de soi avec une image chargée de valeurs conventionnelles qui doivent à tout prix nous distinguer des autres, conduit à l'isolement conflictuel, à la croyance d'être en soi plus que les autres, à la concurrence mesquine." Nietzsche

La Persona c’est le masque qu’on porte pour tenir notre rôle social. Elle se soumet à des normes et des règles de comportements à suivre pour répondre à notre désir d’approbation.

L’ego influe sur la Persona, qui elle influe sur la façon dont les autres vous perçoivent, donc sur l’image qu’ils vous renvoient, ce qui influe sur votre ego, au final l’un et l’autre se soutiennent et se renforcent.

L’Ombre c’est toutes les facettes de la personnalité qui ont été rejetées pour créer la Persona, et nos désirs profonds, nos peurs et nos pensées sombres. Il est habituel de la voir surgir dans des rêves sous forme de figures terrifiantes, de serpents ou d’animaux sauvages qui nous poursuivent. Elle se trouve dans le subconscient profond (que les psychologues situent à tort dans l’inconscient)

"L'ordre imposé du dehors provoque presque toujours un désordre intérieur." Krishnamurti

Le subconscient repose sur les habitudes acquises, c’est un vaste réservoir qui enregistre le moindre phénomène mental-vital, la moindre sensation. Dans les plans inférieurs du subconscient on trouve les "nœuds" des traumatismes émotionnels et l’Ombre, mais aussi les pulsions, désirs, sensations, émotions, passions, instincts de possessions, colères, peurs, avidités, convoitises, etc.

L’inconscient se compose d'un « inconscient personnel », d'un « inconscient collectif » et d'un « inconscient spirituel », il nous prévient des dangers et trouve la solution de certains conflits.

Pour simplifier (?), les psychologues ne font pas la distinction entre inconscient et subconscient profond ; pour simplifier je ferais comme les psychologues. L’inconscient nous influence, nous aide, nous parle dans les rêve mais c’est le subconscient profond qu’on doit faire évoluer.

La mythologie parle d’ombres dans le royaume d’Hades (l’inconscient), elles sont différentes de l’Ombre dont parle Jung.

Le père c’est un ensemble de forces psychiques et sociales plutôt en lien avec les règles, l’autorité ; c’est notre interprétation de ce que les autres attendent de nous, il est proche du concept du "surmoi".

La mère symbolise le soin, le soutien, l’amour, etc ; toutes les religions ont une figure de mère qui a une place importante.

 

Tous sauf l’Ego sont des archétypes que l’on peut rencontrer dans les rêves symbolisés par des personnes, ils nous parlent (sauf le Moi et la Persona évidement) et quand on sait les reconnaître on sait donc quelle "partie" de notre psyché nous parle.

 

 

L’individuation, un processus en 5 étapes :

"L'individuation n'a d'autre but que de libérer le Soi, d'une part des fausses enveloppes de la persona, et d'autre part de la force suggestive des images inconscientes" Jung

C’est un processus qui se déroule en chaque individu de manière inconsciente, il commence généralement entre 35 et 45 ans mais peut commencer plus tôt.

L’alchimie consiste surtout à accélérer les processus naturels de façon inconsciente (par exemple : la mythologie, certains livres, films ou dessins animés, tout ce qui contient des symboles liés à la psyché) et aussi pour ceux qui le veulent de façon consciente, ici je parle de la voie sèche (consciente), elle est plus rapide mais il y a plus de chance que l'ego resurgisse, il faut cultiver serieusement humilité et désintéressement.

Actuellement vu le fonctionnement de nos sociétés occidentales, vu qu’être assistant facturation, responsable des opérations commerciales ou conseiller clientèle est devenu la norme et être soi même signifie être un rebelle ou un bon à rien, vu que pleins de choses nous poussent à être réactionnaire, à s’identifier, à se conformer, à se soumettre, la plupart des gens ont très peu de chances d’achever leur individuation sans s’y intéresser consciemment ou sans prendre leurs distances avec la société.

 

1/ L’adaptation : durant l’enfance et le début de la vie adulte on créé notre persona pour s’adapter à la société, une partie de nous est refoulée dans l’inconscient pour des raisons morales, sociales ou éducatives.

2/ La prise de conscience : on se rend compte que l’on est pas cette persona, on remet en question nos valeurs et le sens de notre vie, l’ombre crée nostalgie et anxiété, ici commence l’œuvre au noir.

3/ Le face à face : on remet en question notre interprétation du passé, comprendre que nous devons changer entraîne tristesse et colère, on accepte d’abandonner ce que nous étions, puis on laisse s’exprimer le refoulé.

4/ L’intégration : c’est le début de la réconciliation, de l’intégration des opposés, la quête d’approbation cède le pas au désir de ne plus se mentir ; ça peut mener à des heurts relationnels, ici commence l’œuvre au blanc.

5/ La réalisation de soi : on devient un individu complet, avec une meilleur connaissance de soi, on accepte plus facilement nos défauts, nos désirs contradictoires ou nos conflits intérieurs, on se dévoile à nous même et aux autres.

 

 

Les buts de l’ œuvre au noir  :

- Prendre conscience de son ego, de son Ombre et de sa persona

- Commencer à faire disparaître l’ego, prendre conscience que cette image est fausse

- Commencer à se réconcilier avec son animus ou son anima

Faire taire le mental, s’exprimer, comprendre nos rêves et un peu de psychologie sont donc complémentaires pour accomplir cette œuvre.

 

 

Méditer, s’exprimer, rêver et lire C.G. Jung :

Pour "voir" notre inconscient, ou comprendre que l’on est pas tel que notre égo nous décrit, grâce à la méditation (ou assit dans son fauteuil, dans l’herbe, à la pêche, etc... il suffit de ne pas être distrait par l’extérieur) il faut faire taire les pensées relatives au lieu et au moment puis observer (sans juger, sans réagir) les pensées qui viennent. On peut voir notre Ombre, nos croyances, peurs, désirs, questions ou phobies enfouis, etc. Au fur et à mesure qu’on les voit, comprend et accepte on évite que l’inconscient modifie, simplifie ou adoucisse le résultat de ses réflexions (il veut éviter le stress, la panique, etc). Pour regarder la réalité en face il vaut mieux être dans un état serein et en forme physiquement et mentalement.

Pour voir notre Ego il faut être bien attentif et lucide (avoir l’esprit clair et objectif) pendant et après les moments où on le conforte ou cultive (comparaison, compétition, identification).

Nos rêves nous aide à nous comprendre, à savoir d’où viennent différents problèmes, ce sont les différentes parties de l’inconscient qui dialoguent entre eux et avec le conscient, ils ne sont pas facile à comprendre au début car ils doivent être interprétés en fonction de chaque personne.

On est tous différents mais on a des points en commun donc la psychologie peut nous aider à avancer, il faut garder à l’esprit qu’elle simplifie, catégorise et qu’elle est exhaustive.

 

La majorité croit être de la matière en mouvement et une minorité un esprit qui s'élève.

 

 

Quelques précisions :

Comprendre notre psychisme permet aussi de réduire et maîtriser nos peurs et désirs et donc nos pensées et ainsi pouvoir plus facilement percevoir lesquelles sont éclairer par l’intuition.

"Dissipe les ténèbre épouvantables de notre esprit, donne une lumière à nos sens" un alchimiste

 

Les histoires racontées dans les livres, films et séries, si on en abuse, nous éloignent de la notre.

Les réseaux sociaux où les gens ne voient de nous que ce que l’on veut renforcent notre égo.

Espérer avoir une place importante dans la société grâce à la Persona c’est cultiver la folie.

 

Le but principal est de se connaître, donc je fini par ce chapitre car les autres servent surtout à nous mener à celui là mais il n’y a pas de début ni de fin seulement des relations par exemple se renforcer donne envie de s’exprimer et s’exprimer aide beaucoup à se connaître. Ce qu’on connaît il faut l’accepter pour pouvoir s’oublier, quand on s’oublie on voit les choses différemment (on est plus conscient) et peut être qu’on agit de façon désintéressé (en prenant plus de risques qu’avant) les deux nous renforces et ainsi de suite. Donc il faut trouver le chapitre qui est le plus en rapport avec notre état d’esprit présent.

"L’unification" du conscient et du subconscient se fait pas à pas, et chaque pas est un processus qui doit être vécu. L’œuvre au noir est longue et peut être parsemée de mélancolies, de sentiments d’abandon, de déprimes, voir de dépressions et d’effets psychosomatiques, il faut prendre son temps car dans la dépression vous n’avancerez plus, mais une fois ce travail accompli vous ne le regretterez pas.

 

Chaque citation doit être bien comprise, il ne s’agit pas de les lires les unes à la suite des autres et espérer que le subconscient fasse une synthèse, souvent il n’y pas ou peu de lien entre elles donc il faut pour chaque citation prendre le temps de bien la comprendre et ensuite d’imaginer des exemples ; je vous conseil de lire environ un paragraphe par semaine ou deux par mois.

 

Notre société changera le jour ou ne pas avoir de persona sera bon signe, il n’apparaîtra pas tant que s'entraider spirituellement ne sera pas une priorité.

 

 

1) S’accepter :

 

Pourquoi ?

 

"On ne peut pas changer ce que l'on n'a pas accepté." Jung

"Si on ne se compare à personne, on devient ce que l'on est." Krishnamurti

"L'un va auprès de son prochain, parce qu'il se cherche lui-même, et un autre parce qu'il aimerait se perdre. Votre mauvais amour pour vous-même fait pour vous de la solitude une prison." Nietzsche

 

"Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité. Mais ce travail est souvent désagréable, donc impopulaire." Jung

"J'ai fait cela", dit ma mémoire. - "Impossible !" dit mon orgueil, et il s'obstine. En fin de compte, c'est la mémoire qui cède." Nietzsche

 

 

Ignorer, fuir :

 

"La chose la plus terrifiante, c'est de s'accepter soi-même." Jung

"Parfois les gens ne veulent pas entendre la vérité, parce qu'ils ne veulent pas que leurs illusions se détruisent." Nietzsche

"Ayant élaboré tout un réseau d'évasions, nous sommes prisonniers de notre habitude de fuir." Krishnamurti
 

"Ceux qui n'apprennent rien des faits désagréables de leurs vies, forcent la conscience cosmique à les reproduire autant de fois que nécessaire, pour apprendre ce qu'enseigne le drame de ce qui est arrivé. Ce que tu nies te soumet. Ce que tu acceptes te transforme." Jung

 

 

L’ombre :

 

"La rencontre avec soi-même signifie d’abord la rencontre avec sa propre ombre." Jung

"On ne peut voir la lumière sans l'ombre, on ne peut percevoir le silence sans le bruit, on ne peut atteindre la sagesse sans la folie." Jung

"Si vous ne faites pas face à votre ombre, elle vous viendra sous la forme de votre destin" Jung

 

 

L’anima :

 

L'anima ou l'animus s'oppose à la Persona. On le refoule puis on le projette sur un ou une proche et de ce fait on nie le réel. Si l’homme projette son anima sur une femme, elle risque de faire "pareil" ce qui mène à une incompréhension ou un dialogue de sourd  : l’homme parle à son anima et la femme à son animus.

Généralement l’homme projette son anima sur une femme, il lui attribue des caractéristiques (généralement des qualités pour une femme) qui ne sont pas compatible avec sa Persona. Il est source d'humeurs et de caprices.

L’anima d’un homme peut être de 4 type différent : La femme primitive (Ève par exemple), la femme romantique (Hélène dans Faust), la femme vénérée (Vierge chrétienne) ou la femme sage (Athéna).

"L’anima est une réaction singulière du sentiment, à l’intérieur de vous-mêmes." Jung

 

 

L'animus :

 

L’animus d’une femme peut être de 4 type différent : homme primitif, d’action, séducteur ou sage, le dernier est la représentation d’un ensemble d’individus qui émettent des jugements "raisonnables" ou inattaquables. Généralement l’animus pousse aux préjugés inconscients et aux a priori.

"L’animus d’une femme est toujours puissant, aux dépens de sa capacité à élargir son esprit. Dans la mesure où elle élargit son esprit, son animus perd de sa puissance." Jung

 

 

Le changement :

 

"Quand l'esprit ne résiste plus, qu'il ne fuit ni ne blâme ce qui est, mais se contente d'être conscient avec passivité, il s'aperçoit que, dans cette passivité même, vient une transformation." Krishnamurti

"Si tu retiens celui qui s'éloigne, tu pourrais barrer le chemin à celui qui veut se rapprocher." Jung

Le changement apporte des incertitudes il faut trouver le courage et la volonté d’abandonner nos habitudes (par exemple ne plus laisser la Persona nous dicter notre conduite ou l’Ego nous dicter nos choix) pour laisser la place à un nouvel équilibre psychologique.

"Toute recherche orientée vers une plus juste connaissance de soi et du monde, implique que nous croyons en la possibilité d'accéder à une expression de nous-mêmes plus proche de notre vraie nature." Nietzsche

 

 

2) S’oublier  :

 

Pour cette œuvre s’oublier consistera à oublier les soucis du quotidien et oublier l’extérieur quand on observe son ego ou son inconscient. Le véritable oubli de soi n’est pas le but ici.

 

 

Pourquoi ?

 

"Il s’agit d’être libre non à l’égard de la société, mais à l’égard de l’idée ; alors la relation, la société, ne conditionnent plus l’esprit." Krishnamurti

 

 

3) Se renforcer :
 

 

Pourquoi ?

 

Pour arriver à faire face à son inconscient, son passé, aux mensonges de notre égo, ne pas les laisser nous déséquilibrer ; que la colère, la peur, le désir, la haine ou le dégoût lié au passé ne dirigent pas nos choix, ne nous empêche pas de voir les chose comme elle sont…

"Toute méchanceté vient de faiblesse ; l'enfant est méchant que parce qu'il est faible ; rendez-le fort, il sera bon." Rousseau

"Le grand thème de la vie, c'est la lutte et la souffrance." Charlie Chaplin

 

 

Mentalement :

 

Si votre esprit est trop habituer au confort il n’aura pas envi de le quitter pour observer son ombre. Côtoyer des gens qui ne ménagent pas notre égo (mais pas des hypocrites ou des manipulateurs), prendre des bains froids, se balader en foret la nuit sans lampe quand la lune le permet, et surtout essayer de comprendre ou maîtriser diverses choses ou concepts qui sortent de nos habitudes et domaines de prédilections.

"La force naît de l'adversité et des souffrances." Paul Ohl

"À qui peut se vaincre soi-même, il est peu de chose qui puisse résister." Louis XIV

"Un homme est bien fort quand il s’avoue sa faiblesse." Honoré de Balzac
 

Pour être fort mentalement, être utile ou participer à l’évolution il faudra souffrir ; ceux qui ne veulent pas souffrir seront juste des boulets ; il faut trouvez le bon dosage en fonction de soi et du moment. Évidement souffrir ne fait pas toujours avancer ; certains parlent de destin d’autres de karma les deux sont des concepts qui peuvent être interprétées de différentes façons, en tous cas il faut écouter l'intuition pas l'égo.

"L'apparence requiert art et finesse ; la vérité, calme et simplicité." Emmanuel Kant

"Diminuez donc les désirs, c’est comme si vous augmentiez les forces." Rousseau

 

"Les habitudes de pensée ne doivent pas persister éternellement. L’une des découvertes les plus significatives de la psychologie au cours des vingt dernières années est que les individus choisissent leur façon de penser." Martin Seligman

Se renforcer signifie aussi savoir s’harmoniser, s’équilibrer, s’adapter.

"Seul peut résister à la puissance de la masse celui qui ne se cramponne pas dans l’extérieur, mais qui prend appui dans son monde intérieur et y possède un havre sûr." Jung
 

"La mesure suprême de la force : dans quelle mesure un homme peut-il vivre sur des hypothèses et non sur la croyance ?" Nietzsche

La croyance peut être différenciée de la foi qui est liée à notre intuition, on ne comprend pas tout et/ou on ne sait pas tout mais on fait confiance à notre intuition.

 

 

 

4) S’exprimer

 

S’exprimer est important pour cette œuvre c’est un des meilleur moyen de se connaître, il va falloir varier les moyens d’expressions et les états d’esprit puis insister avec ceux qui donnent des résultats.

 

Le langage :

 

Définition de langage : tout système de signes permettant la communication.

"Le langage est la maison de l'être." Heidegger

 

"Si la pensée corrompt le langage, le langage peut aussi corrompre la pensée." Orwell

"Le langage est source de malentendus." Saint-Exupéry

"En parlant, l'homme danse par-dessus toutes choses." Nietzsche

 

"En plaisantant on peut tout dire, même la vérité." Freud

"Quand on ne sait pas s'exprimer, quand on ne manie que de vagues approximations, comme beaucoup de jeunes, il ne reste que les poings, la violence fruste, stupide, aveugle." Jacqueline Worms de Romilly

 

 

L’importance de s’exprimer :

 

"J'ai toujours pensé que les meilleurs interprètes de la pensée des hommes, ce sont leurs actions." John Locke

"Pour connaître les hommes, il faut les voir agir." Rousseau

Donc pour (se) connaître il faut (se) regarder agir et regarder pourquoi on a agit comme ça (donc regarder dans le passé), sans juger juste observer.

 

Ne faite pas ce que le "je" dit, dites ce que le "je" fait.

C’est à dire exprimez vos émotions, sentiments et idées (le "je" c’est l’égo ou le fait d’être un individu "le jeu") et ne fête (cultive) pas les rêves de l’égo (meilleur machin, champion de, expert pour ...).

"Ne perdez pas votre temps avec des explications : les gens entendent ce qu'ils veulent bien entendre." Paulo Coelho

 

"Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire." Voltaire

On peut étendre ce principe aux différents moyens d'expressions (en remplaçant "le droit" par "la possibilité") : des pinceaux ou des guitares pour ceux qui ont le sens de l'esthétique, des réseau sociaux pour ceux qui veulent être entendus par des "semblables", call of duty pour les cruels, des punching balls pour ceux qui sont en colère, des imprimantes à vêtements pour les wokistes…

Je ne suis pas du même avis que vous, mais il vaut mieux que vous puissiez l’exprimer intelligemment avant que vous ne deveniez un fardeau ou violent.

 

 

5) Se connaître :

 

 

Pourquoi ?

 

"Le point de départ d'une pensée vraie est dans la connaissance de soi. Si l'on ne se comprend pas soi-même, l'on n'a aucune base pour penser ; ce que l'on pense n'est pas vrai." Krishnamurti

Si nos pensées sont toutes corrompues par notre égo, nos désir ou autre, notre intuition n’a rien à éclairer, elle ne sert à rien.

“Nous sommes beaux quand nous nous connaissons et laids quand nous nous ignorons.” Plotin

 

"On croit aimer des gens. En vérité, on aime des mondes." Christian Bobin

"Nul ne peut avoir de lien avec son prochain s'il ne l'a d'abord avec lui-même." Jung

 

"Ce qui ne vient pas à la conscience revient sous forme de destin." Jung

"Une acceptation aveugle ne conduit jamais à la solution ; elle conduit tout au plus à un arrêt, à une stagnation, et passe ainsi à la charge de la génération suivante." Jung

 

 

Les rapports :

 

"Ce n'est pas un signe de bonne santé mentale d'être bien adapté à une société profondément malade." Krishnamurti

"Nos conflits et notre état de confusion résultent des rapports faux que nous entretenons avec les gens, les choses, les idées." Krishnamurti

"Nous sommes si accoutumés à nous déguiser aux autres qu'enfin nous nous déguisons à nous-mêmes." La Rochefoucauld

 

"Les relations sont sûrement le miroir dans lequel on se découvre soi-même." Krishnamurti

"Tout le monde trouve à redire en autrui ce qu'on trouve à redire en lui." La Rochefoucauld

"Tout ce qui nous irrite sur les autres peut nous conduire à une meilleure compréhension de nous-mêmes." Jung

"Il n'y a pas de méthode pour se connaître. Notre compréhension n'est pas un résultat ; elle consiste à se voir, d'instant en instant, dans le miroir des rapports que l'on entretient avec les personnes, les choses, les possessions, les idées." Krishnamurti

"Nos pensées sont les ombres de nos sentiments, elles sont toujours plus obscures, plus vides, plus simples que ceux-ci." Nietzsche

"Les enfants sont éduqués par ce que l'adulte est, et non par ses bavardages." Jung

 

"Seul peut résister à la puissance de la masse celui qui ne se cramponne pas dans l’extérieur, mais qui prend appui dans son monde intérieur et y possède un havre sûr." Jung

 

 

La peur :

 

"Le passage de la certitude à l'incertitude est ce que j'appelle la peur." Krishnamurti

 

"La peur bloque la compréhension intelligente de la vie." Krishnamurti

"Tant que nous prendrons le succès pour but, nous ne serons pas affranchis de la peur, car le désir de réussir engendre inévitablement la crainte d'échouer." Krishnamurti

Pour les problèmes qui ont une solution, la solution sera trouvée plus facilement grâce à l’intuition une fois la peur dissipée. Et si il n’y a pas de solution on ne peut qu’accepter la situation, donc dans les deux cas inutile de laisser la peur vous dominer.

 

 

La santé :

 

"Les crises, les bouleversements et la maladie ne surgissent pas par hasard. Ils nous servent d'indicateurs pour rectifier une trajectoire, explorer de nouvelles orientations, expérimenter un autre chemin de vie." Jung

"Quand les problèmes subissent une conversion corporelle, les problèmes extérieurs s’en vont, mais le corps se met à pourrir." Jung

"Désordre dans le corps, erreur dans l’esprit, l’un nourrissant l’autre." Alain

"Là où l'esprit souffre, le corps souffre aussi." Paracelse

"La cause principale de la guérison est l'amour." Paracelse

 

 

Les images :

 

"Faire comprendre, c'est bien souvent établir une analogie entre un fait connu et un fait nouveau" Jung

 

"Ce qu'on sait de quelqu'un empêche de le connaître." Christian Bobin

"Si l'on n'a aucun point d'appui, aucune certitude, on est libre de regarder ; si l'on n'a aucun acquis, on est libre d'acquérir. Ce qu'on voit étant libre est toujours neuf. L'homme plein d'assurance est un être humain mort." Krishnamurti

Les idées, images mentales, préjugés qu’on a sur quelqu’un ou sur soi, issus de se qu’on sait (il est français, chrétien, de gauche, etc) nous empêche de voir la réalité, donc s’identifier à une communauté, une religion, un parti politique, une tradition, un corps de métier, un courant philosophique, etc nous empêche de nous connaître vraiment et d’être nous même, en plus de nous éloigner des autres.

"Mais l'élaboration d'images d'ordre psychologique est le résultat d'une inattention permanente, qui est l'essence même de la pensée. La pensée est par nature inattentive." Krishnamurti

"L’esprit doit, avant tout, se libérer du conditionnement." Krishnamurti

"L'idéal est une invention du cerveau en vue de s'évader de ce qui est." Krishnamurti

"Il se flattait d'être sans préjugés, et cette prétention était à elle seule un gros préjugé." Anatole France

 

 

La persona :

 

"En essayant de vous conformer à l'idéologie, vous vous oblitéreriez vous-mêmes tandis que ce qu'il a de vrai n'est pas l'idéologie ; la vérité est ce que vous êtes." Krishnamurti

"Chacun de nous a une image de ce qu'il croit être ou de ce qu'il voudrait être, et cette image nous empêche totalement de voir ce que nous sommes en fait" Krishnamurti

 

 

L’ égo :

 

"Tant que l'image existe, on est susceptible d'être blessé, marqué, traumatisé. Et cette image fait obstacle à toute relation authentique avec autrui." Krishnamurti

 

Il ne faut pas chercher à détruire l’ego, il faut qu’il soit réaliste, il disparaît au fur est à mesure quand on l’a compris et qu’on le voit tel qu’il est (sans réfléchir et en étant attentif), il est très lié à la persona.

Pour ne s’identifier à rien, faire disparaître les images on peut se dire : je ne suis ni ceci ni cela ! "neti, neti" en sanskrit, ou « au-delà de ceci, au-delà de cela », comme tout est relatif et tout est en devenir, ce que j’ai été je ne le serai jamais plu, parce qu’il n’y a pas deux situations identiques et parce que j’ai appris de mon expérience.

Mais comme l’ego revient la plupart du temps avec les pensées (si l’objet de la pensée est relatif à nous entre autre) il vaut mieux avoir un ego basé sur notre observation de nous même que sur nos pensées (comparaison, identification, etc) qui sont très influencés par le désir, ne pas oublier que tout change mais pas toujours vers le mieux.

L’égo c’est ce qu’on croit être, une croyance qui peut se transformer en hypothèse et qui peut n’avoir que peut d’importance ou aucune. Cette croyance c’est généralement un bon moyen de survivre dans ce monde, mais avec l’expérience on peut s’en passer dans toutes ou la plupart des situations. Vous n’êtes pas votre corps ni votre cerveau ; on le voit lors d’EMI, de décorporations, ou d’hypnoses vous êtes votre esprit, et il est limité lorsqu’il est dans ce corps qui permet de faire pleins de choses et d’acquérir de l’expérience. Tout est devenir et l’ego c’est une image plus ou moins fausse et simplifiée du passé.

 

"Tout le monde souffre de l'ego, du sien et de celui des autres. Et aujourd'hui, non seulement rien ne nous invite à nous en libérer, mais au contraire, la société toute entière pousse à l'inflation de l'ego. Parce que notre modèle économique y a intérêt." Laurent Gounelle

 

"Celui qui nie sa propre vanité la possède généralement sous une forme si brutale qu'il ferme instinctivement les yeux devant elle pour ne pas avoir à se mépriser."Nietzsche

"Les vaniteux n'entendent jamais que les louanges." Saint-Exupéry

"Pour être libéré de la souffrance, il faut être libéré du désir de faire du mal - et aussi du désir de faire le "bien", ce prétendu bien qui est lui aussi le résultat de notre conditionnement." Krishnamurti

 

"Les enfants gâtés veulent qu'on les comprenne. Comprends-toi toi-même, c'est la meilleure protection contre la susceptibilité et cela rassasiera ton désir infantile d'être compris." Jung

"Ce qui fait la vraie valeur d'un être humain, c'est de s'être délivré de son petit moi." Einstein

 

 

Les archétypes :

 

"L’archétype, c’est l’homme naturel, instinctif, comme il l’a toujours été." Jung

"Les archétypes sont les contenants primordiaux dans lesquels vous exprimez absolument tout ce qui est d’ordre mental ou psychologique. Il n’y a aucun moyen d’y échapper." Jung

“Les grandes histoires fantastiques, les mythes, les contes de fées ressemblent vraiment aux rêves : ils parlent de l'inconscient à l'inconscient, ils s'expriment dans la langue de l'inconscient - par symboles et archétypes.” Ursula K. Le Guin

 

 

Les émotions :

 

"Nous portons notre passé avec nous, à savoir l’homme primitif et inférieur, avec ses avidités et ses émotions, et c’est seulement par un effort considérable que nous pouvons nous libérer de ce fardeau." Jung

 

"Sans émotions, il est impossible de transformer les ténèbres en lumière et l'apathie en mouvement." Jung

"L'émotion est ce moment où l'acier rencontre une pierre et en fait jaillir une étincelle car l'émotion est la source principale de toute prise de conscience." Jung

 

 

Les états :

 

Quand on accepte pas un fait, une situation, etc, ça peut nous mettre en colère, nous dégoûter, nous rendre dépressif, ou autre, des états dans lesquels la vérité est la plus voilée.

"Les fautes des hommes sont relatives à l'état de chacun." Confucius

"La colère a ceci de particulier qu’elle vous isole ; comme le chagrin, elle vous retranche du monde, et vous fait perdre le sens des relations humaines." Krishnamurti

 

"L’état de santé psychologique est beaucoup plus important que la santé physique." Krishnamurti

"Échelle de mesure pour tous les jours. - On se trompera rarement si l'on ramène les actions extrêmes à la vanité, les médiocres à l'habitude et les mesquines à la peur." Nietzsche

"La cruauté est le remède de l'orgueil blessé." Nietzsche

 

Les rêves :

 

"La fonction générale des rêves est d'essayer de rétablir notre équilibre psychologique à l'aide d'un matériel onirique qui, d'une façon subtile, reconstitue l'équilibre total de notre psychisme tout entier. C'est ce que j'appelle la fonction complémentaire (ou compensatrice) des rêves dans notre constitution psychique." Jung

"Le rêve : un rébus, une écriture en images." Jean-Bertrand Pontalis

"Le rêve, extériorisation d’un processus psychique inconscient (…) représente la vérité, la réalité intérieure telle qu’elle est ; non pas telle que je la suppose ou que je la désire." Jung

"En chacun de nous existe un autre être que nous ne connaissons pas. Il nous parle à travers le rêve et nous fait savoir qu'il nous voit bien différent de ce que nous croyons être." Jung

Pour en savoir plus il y a "La Dialectique du Moi et de l’Inconscient" de CG Jung ou la 2ème partie de "Psychologie et Alchimie" de CG Jung ou "Le Secret de la Fleur d’Or" de CG Jung et Richard Wilhelm.

 

"Nous subissons nos rêves, nous en sommes les objets." Jung

"Les rêves naissent dans un esprit qui n'est pas tout-à-fait humain mais ressemblent plutôt à un murmure de la nature." Jung

"Les hommes dans leur sommeil travaillent fraternellement au devenir du monde." Héraclite

 

 

Tout est relatif et tout est devenir :

 

Se connaître psychologiquement (scenario de vie), notre enfance, les rapport avec nos parents, nos traumatismes (petits et grands), etc aide à se comprendre.

"Pour moi, la véritable thérapie ne commence qu’une fois examinée l’histoire personnelle. Celle-ci représente le secret du malade, secret qui l’a brisé." Jung

 

"Il est impossible d’être à soi-même sa propre lumière si l’on est pris dans les ténèbres de l’autorité, du dogme, des conclusions." Krishnamurti

"Si l'on devient lucidement attentif, on dispose d'une extraordinaire énergie ... cette énergie de l'attention, c'est la liberté. Observez ce que vous pensez de vos pensées, mais n'intervenez pas, ne retenez aucune pensée, laissez-les passer." Krishnamurti

 

"Par cela seul que nous avons la volonté de nous promener, il suit que nos jambes se remuent et que nous marchons." Descartes

"Range le livre, la description, la tradition, l'autorité, et prend la route pour découvrir toi-même." Krishnamurti

 



19 réactions


  • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 20 juin 2023 18:44

    Au moins, vous cherchez.

    Vous n’avez pas trouvé comment assembler les pièces du puzzle mais vous les triez, vous les rapprochez ; vous êtes en route quand d’autres s’enfoncent dans la routine.

    Mais gare à ne pas vous raconter des salades.
    J’ai connu des krishnamurtiens qui avaient fait un catéchisme de ses paroles.

    La même chose doit exister pour les jungiens. Je ne parle même pas des freudiens...

    Le pire serait d’halluciner comme ChatGPT. Il y a mieux à faire dans la vie !

    « Range le livre, la description, la tradition, l’autorité, et prend la route pour découvrir toi-même »

    Je vous parie à 10 contre un que la citation ci-dessus n’est pas de Krishnamurti. C’est de la soupe new age bien dans l’air du temps... Une hallucination ? smiley


    • Manuel 235 Manuel 235 20 juin 2023 18:57

      @Luc-Laurent Salvador

      Quelles pièces de quel puzzles ?

      Je ne suis ni krishnamurtien, ni Jungiens, ni rien qui fini par ien,
      Voir 5) se connaître les images :

      Pourquoi vous parlez de moi ?


    • Manuel 235 Manuel 235 20 juin 2023 19:17

      @Luc-Laurent Salvador

      "Vous n’avez pas trouvé comment assembler les pièces du puzzle mais vous les triez, vous les rapprochez ; vous êtes en route quand d’autres s’enfoncent dans la routine."
      Je sais pas pourquoi vous affirmez ça peut être que vous êtes en train de projeter votre propre étape dans votre cheminement intérieure.

      Concernant l’œuvre au noir j’ai trouvé comment assemblé les pièce depuis longtemps.


    • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 21 juin 2023 08:44

      @Manuel 235
       Bon exercice de réflexions majeures pour se déterminer dans la société pour entreprendre.
       Je donnerais cela en 3 mots : « croire en soi ».
       Pour sortir de cette période « noire » et virer vers une blanche, une seule technique possible : la dérision et l’autodérision.


    • Manuel 235 Manuel 235 21 juin 2023 12:03

      @Réflexions du Miroir
      « croire en soi » pour ne pas laisser les autres, la société nous manipuler, nous soumettre, car les autres se projettent sur nous, veulent qu’on leur soit utile, ou qu’on soit tel que ça les arrange.

      « la dérision et l’autodérision » pour éviter la dépression, en fait les humoristes font de leur chemin spirituel un spectacle (ou un film) qui nous aide pour le notre.
      On peut aussi regarder des films ou les gens on des gros problèmes ça fait relativiser.
      Et essayer de garder à l’esprit que c’est qu’un passage, il y a toujours des moments ou on voit tout en noir, et ou on imagine que l’avenir ne peut être que noir, en fait il ne faut pas se projeter dans l’avenir quand on est dépressif, accepter qu’on ne sait pas comment les choses vont évoluer. 


    • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 21 juin 2023 14:24

      @Manuel 235
       C’est exacvtement cela.
       Demain, sur Avox, j’envoie un billet historique, révolutionnaire d’un précurseur ; à ce sujet.


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 21 juin 2023 09:26

    Merci pour cet article. Agora-vox atteint parfois son meilleur niveau.


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 21 juin 2023 09:41

    Concernant l’oeuvre au noir ou la projection du contenu de notre inconscient, j’aimerais parler de la perversion narcissique (la mérule (un champignon blanc qui devient de plus en plus noirâtre en s’étendant de manière vicieuse et toxique). Nous constatons une augmentation exponentielle de cette mérule. Société d’enfants-roi qui ne peut intégrer son point noir : la castration... Tout rappel de cette castration qui est le lot de tout être humain est projeté sur l’autre. C’est l’autre qui est défaillant, malade, névrosé. Ce qui permet au moins au prix de nombreux dénis de se maintenir vivant et narcissiquement indemne. La mère ule. Car tout pervers narcissique a eu une relation fusionnelle avec sa mère. Ce que notre société sans repère paternel a porté au sommet comme modèle d’éducation... Le père, ce séparateur, ce nettoyeur de mérule est vu comme le grand méchant... Seul la ré-introduction de la loi paternelle pourra éradiquer cette oeuvre au noiur mérulesque.


    • Manuel 235 Manuel 235 21 juin 2023 13:56

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      Est ce que les PN ne peuvent intégrer leur inconscient parce qu’ils sont faibles ou déséquilibrés, ou parce qu’il y a quelque chose dedans impossible à intégrer ?

      « Car tout pervers narcissique a eu une relation fusionnelle avec sa mère. »
      Je pense pas tous.

      « Le père, ce séparateur, ce nettoyeur de mérule est vu comme le grand méchant... »
      Là je suis d’accord mais ils ne sont pas tous séparateurs, nettoyeurs.


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 21 juin 2023 14:21

      @Manuel 235 Voici une vidéo qui vous expliquera mieux que moi ce qu’est le PN. https://www.youtube.com/watch?v=3PSfys4-Na8


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 21 juin 2023 14:26

      @Manuel 235 La plupart des PN n’ont pas de vie intérieure. D’ailleurs, il est rare qu’ils se rappellent leurs rêves.


    • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 21 juin 2023 14:29

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
       En effet, le mâle n’est là que pour apporter sa petite graine et pour assister le travail fini.
       Regardez, même en électricité, il y a une prise femelle qui apporte l’électicité et la prise male qui s’y introduit pour fournir l’électricité par fil interposé à la lumière 


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 21 juin 2023 09:55

    La langue française est très imagée. Le « m » de mère, représente des vagues comme la mer (horizontal). Au contraire du P, plus vertical. Comme un monsieur avec un chapeau. Le père. le Père...


    • Manuel 235 Manuel 235 21 juin 2023 14:07

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      « Le « m » de mère, représente des vagues comme la mer (horizontal) »
      La mer représente le subconscient et Poséidon est « la puissance qui règne sur le subconscient. Par les remous qu’il soulève, il oblige à une progressive maîtrise du vital. »

      Dans nos rêves l’inconscient peut être représenté par une femme avec qui on vit car le féminin représente le passif.

      Le père est un archétype, dans les rêves (et dans certains films et contes) c’est un ensemble de forces psychiques et sociales plutôt en lien avec les règles, l’autorité ; c’est notre interprétation de ce que les autres attendent de nous.


    • Manuel 235 Manuel 235 21 juin 2023 14:10

      Je me suis trompé :
      Dans nos rêves l’inconscient peut être représenté par une femme avec qui on vit car le féminin représente ce qui est intérieur, inconscient.


Réagir