lundi 16 novembre 2020 - par Mervis Nocteau

La culture des sociétés atlantiques (une brève anthropologie du sociétarisme)

On se plaint souvent de la comm' masse-médiatique. La critique consiste à dire qu'« ils ont le pouvoir », quelques magnats, et qu'« ils diffusent ce qu'ils veulent ». N'en doutons pas : il y a des influenceurs de masse, dont les noms de PDG apparaissent régulièrement sous la plume des dénonciateurs, jusqu'aux noms de leurs gros-actionnaires eux-mêmes influenceurs, moins souvent.

Tout ceci, nous n'en doutons vraiment pas, fonctionne sur le mode sociétaire relativement anonyme, au moins pour le commun des mortels (tendance au sociétarisme global, donc). Commun des mortels, d'ailleurs, sans lequel tous ces masse-influenceurs n'influenceraient pas. En France, ce commun des mortels aime chauvinement ses habitudes informatives quoiqu'il s'en plaigne, voire les craigne. Ce même commun des mortels, a d'ailleurs en commun avec ses influenceurs chéris une cupidité, doublée d'une tendance à s'y identifier sadomasochiquement. C'est de morale des société.

Au-delà des francismes, voyons le monde : du social-capitalisme de collaborations germaniques et slaves syndique-entrepreneurial … au libre-capitalisme de corporations américaines et anglaises juridique-entrepreneurial … en passant, donc, par les formes d'état-capitalisme de confessions françaises et plus généralement latines, république-entrepreneurial … on peut évidemment dire qu'il existe une communion libérale-libertaire dans l'âme, au civil, produisant paradoxalement une omerta à caractère totalitaire. En fait, il s'agit d'une néo-culture atlantique, alimentée et entretenue par lesdits influenceurs, mais qui reçoit massivement l'adhésion.

On peut se plaindre et geindre de tels pouvoirs confusionnant la ploutocratie avec l'ochlocratie, le capitalisme avec le populisme : tout y conspire … Que derrière, d'aucuns viennent s'échiner et pleurer contre « la finance » n'y change rien, pas plus que contre « la populace ».

 


Source

 

We all live in a yellow submarine

Tout ceci, disions-nous, fonctionne sur le mode sociétaire (tendance au sociétarisme global). Dans la novlangue du management, on parle de stakeholders, de parties-prenantes. Mais, en somme, il faut élargir la notion de sociétaire à l'ensemble de la société telle qu'elle semble devenue organique, depuis son diagnostic par le sociologue Émile Durkheim jusqu'à sa dimension informatique dite de réseaux, notamment soulignée par le socio-philosophe Jean Baudrillard … au point qu'on parle chez les intellos, aujourd'hui, d'ontologie informatique. Pervers ou du moins divers (faisant diversion, divertissante au sens pascalien) ce maillage global, entre organicisme et systémisme, légitime plus ou moins les fantasmes pour ou contre « le système », pour ou contre « les complots », car de toute évidence il y a des influenceurs plus ou moins massifs, travaillant plus ou moins à huis-clos. C'est toujours de morale des sociétés.

Il s'agit donc un vaste sociétarisme, notre yellow submarine à tous, plus ou moins influençant par cercles, plus ou moins toléré voire plébiscité par cercles encore plus vastes, rendant ces premiers cercles possibles. Tout cela est de sociétarisme, et machine dans un vaste collectif technique théorique, en s'enchevêtrant allègrement. Non seulement certains cercles sont concentriques, mais de nombreux cercles se couvrent les uns les autres et se coupent, ou bien s'excluent … mais, tous autant qu'ils sont, ils demeurent sociétaires, en ce vaste giron pour ainsi dire « maternaliste » ou « paternaliste libertarien », injonctif dans son genre.

Publicité

Non mais allô, quoi

Vraiment, il faut saluer la comm' masse-médiatique, pour le meilleur et pour le pire. Son exemple le plus édifiant (et quelque part le plus probant) concerne l'ingénierie sociale et l'écologie culturelle machinées en France, pays réputé turbulent. Il ne faut pas chercher loin : notre bel et fringant président représente d'abord comme un homme-enfant, époux d'une femme-mère ; ensuite, il s'exprime toujours avec une douceur maternaliste/paternaliste libertarienne injonctive ; enfin, il se met régulièrement en scène dans des contextes puérils. Dans l'ensemble, cela renvoie en miroir l'ensemble du peuple à une condition infantile.

C'est que Edward Bernays, neveu de Freud, a mis en œuvre les découvertes de tonton à tel escient, que chacun jugera plus ou moins bon selon ses velléités. Le plus drôle évidemment, étant toute l'ambiance anti-psychanalytiste de nos sociétés, alors qu'elles ont sombré grâce à une utilisation médiatique de la psychanalyse (voir aussi 1, 2, 3, 4, 5). Tout ceci s'avère particulièrement abouti : se révolter, inconsciemment alors, reviendrait à se révolter contre un heureux amour parental, quoiqu'il serve régulièrement des desseins sans rapport avec le bonheur ni l'amour, ni a fortiori vos parents réels.

En somme ? Vous êtes devenus sans trop le savoir, un(e) sociétaire, et tout le monde croit devoir appeler cela le bon sens, tandis qu'il s'agit d'abductions inférentielles sans fondement d'aucune part. On se canalise, quoi, à défaut de pouvoir se piloter, le pilotage advenant à travers les événements eux-mêmes plus ou moins canalisés. Pour le dire avec une image, les Men in Black jouent en votre âme et conscience, ou bien le G-man, et voguent tous les délires complotistes jusqu'aux extra-terrestres, aux Anunnakis, aux reptiliens ou autres (pédo)satanistes … d'ailleurs, puisqu'il s'agit d'abductions inférentielles sans fondement, et pour la coquetterie cocasse, il est très drôle que le terme d'abduction signifie aussi dans les milieux ufologiques enlèvement par des extra-terrestres.


Le Diable s'habille en Prada et les Associés du Diable

À ce stade, évidemment, on reste néanmoins libre – et il devient même légitime – de se demander si les masse-influenceurs seraient fielleux. Dans l'ensemble, ils ne travaillent dynamiquement ni bien dans l'intérêt de la santé mentale publique, ni dans leurs propres intérêts à terme, en ce sens que l'abaissement médiocratique du niveau général ne peut que lui-même impacter leurs propres enfants par effet d'entraînement (on le constate déjà chez un Emmanuel Macron), sans parler certes de la dégradation écologique naturelle. Mais c'était d'écologie culturelle déjà, depuis l'ingénierie sociale … où hélas, que l'un ou l'autre influenceur y renonce, et ses concurrents toujours-utilisateurs le déborderont.

Ces fieffé(e)s coquin(e)s – Karl Marx le devinait bien, mais comme dans tout village – représentent l'un(e) pour l'autre un enjeu de pouvoir lui-même. Que ce village se nomme Illuminati comme l'assènent des complotistes ou qu'il advint comme par la force des choses, cela revient au même. En fait, la question de savoir s'il s'agit d'un complot(isme) ou non, n'a aucun intérêt, elle n'a même pas besoin qu'on lui fournisse de réponse. Les historiens statueront dans un ou quelques siècles, peu importe.


C'est une longue histoire !

En tout cas, dans ce sociétarisme obligatoire, obligataire, obligateur et logiquement obligé (sur un mode capitaliste-devenu-socialiste comme diagnostiquait Joseph Schumpeter, ainsi que sociétaliste dans la morale humanitaire) … dans ce sociétarisme, donc, règne une obligativité génératrice d'obligations et incitatrice d'obligeance mère<->enfant, ou père libertarien<->enfant. Pour le dire avec une antique image, nous nous ébaubissons sous l'administration du Liber Pater : on veut vivre d'insouciance rationnelle, « papa sois sympa allez ». Tout ceci raccorde d'ailleurs allègrement avec la figure héritée de Jésus « bon dieu », dans un pays de Cocagne infini.
Publicité


Il y a égotisme complaisant et pragmatisme arrogant, aboutissant à un économisme moral et un post-œcuménisme religieux. Cela fait anthropologiquement corps, nous nous trouvons là, avec le sociétarisme, au cœur du réacteur « occidental », c'est-à-dire au cœur du réacteur des sociétés atlantiques, Empire du Soleil couchant. Vraiment, c'est toute une culture dont nous parlons ici sous divers noms (libérale-libertaire, néo-culture atlantique, sociétaire, etc.) dont les racines sont romaines judéo-chrétiennes. C'est assez fou, et d'ailleurs notre époque n'a pas réinventé la poudre, quoiqu'elle l'ait mondialisée*.

Comme on l'a compris, ce sociétarisme, sur la base d'un tel héritage, est humanitariste, fonctionne à travers des morales humanitaires – seraient-elles véreuses – à valoriser un indigénisme bizarre et tordu, des luttes affolées et affolantes, du transgenrisme aveugle et dingue, le tout sur un vieux fond anti-russe habitué, se trompant sur ses craintes quant à un retour aux années 30, et son anti-nazisme prônant des bâtardises génétiques finalement néo-nazies dans leur genre (1, 2), sans parler de « la fin de la philosophie (mentalité ingénierique occidentale) » en transhumanisme (après l'ingénierie sociale et l'écologie culturelle : l'ingénierie biotechnologique de l'animal humain), dans nos têtes échaudées. Tout cela machine en tant qu'Empire du Bien, comme aurait dit l'encore-néanmoins chrétien Philippe Muray …

L'humanitarisme, visage simili-humaniste du sociétarisme, prône en effet l'avènement planétaire d'une forme de Liber Pater romain judéo-chrétien – indépendamment de ses procédures réelles, et vécus conséquents dans les masses ... quitte à confiner la planète entière à votre santé !**

 

 

___________________
* Pour tout dire, c'est la raison de ma re-tradition archéofuturiste celtique contemporaine (1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10). Et concrètement, le présent article me résume, depuis que j'interviens sous AgoraVox.

** En passant, l'islamisme ne promet rien d'autre, encore que culturellement différentiant vers l'arabique.

 

 

 

 

_____________________________________



35 réactions


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 16 novembre 2020 14:43

    Je viens de me pencher sur des écrits concernant la fameuse tribu de DAN.Scorpion et serpent bien sûr. Donc juifs chrétiens que se seraient infiltrés par les Mérovingiens, les familles royales et donc les Celtes. En vue de détruire les vrais chrétiens.. Google : la foire aux règlements de compte (Contes,...). https://www.youtube.com/watch?v=GuyvZp_cM0c


    • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 16 novembre 2020 15:13

      Au-delà de l’incongruité de votre réaction, qu’appelez-vous « vrais chrétiens » ? ... ça commence par un tel purisme, sur le principe c’était de toutes façons toujours-déjà intégriste comme n’importe quel monothéisme (sur le principe ... ensuite, les gens réfléchissent moins, s’engagent moins, et désirent avant tout mener leur petit train de vie bienheureux, comme partout) ... et néanmoins cela finit en intégrisme pratiqué par certains, jusqu’aux fiels, manigances et attentats.


    • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 16 novembre 2020 15:40

      Bande de tarés. Vous confondez le pénis et le phallus, ce que ne faisait pas Freud, mais vous nous servez du lacanisme, c’est-à-dire du crypto-monothéisme encore-toujours. Moi, je suis païen, je n’ai aucun problème avec le serpent, quoique je me méfie évidemment des venimeux et des prédateurs immenses, mais c’est tout (1, 2). Toute votre androphobie me débecte.


    • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 16 novembre 2020 15:42

      Au reste, on est totalement HS.


    • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 16 novembre 2020 15:44

      Mon avant-dernier commentaire répondait à un commentaire heureusement modéré. Merci.


    • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 16 novembre 2020 15:52

      Puisque je l’ai dans mes courriels, je me permets néanmoins de le replacer ... L’androphobie, c’était sans parler de ses délires révisionnistes et confusionnistes, déjà observables dans la première intervention :

      De Mélusine : « @Mervis Nocteau effectivement : qu’appelle-t-on vrais chrétiens ? D’après tout ce que j’ai lu (c’est fascinant), les vrais chrétiens vénèreraient MARIE. Non pas le premier, mais le second testament. En résumant : la tribu de Dan serait phallique, donc guerrière, violente,... Rappelez-vous : love and peace. Pour en savoir plus il faudrait livre ce livre : DAN (PRÉFACE RÉGIS DÉRICQUEBOURG)Christophe ColéraL’harmattan 17 juin 2019Religion & EsotérismeVoir les détails produitsÀ propos

      « Afin de mieux comprendre l arrière-plan et la structure intellectuelle des thèses conspirationnistes polémiques qui abondent, notamment sur Internet, depuis quelques années, ce livre se propose de présenter un texte d une prédicatrice protestante américaine, Barbara Aho, qui expose le complot de »« la tribu de Dan »« contre le christianisme à travers la gnose chrétienne, les Mérovingiens, les Templiers, les Cathares, le marranisme, les jésuites, le frankisme, les Illuminati et le »« Prieuré de Sion »« ou ceci. ». En fait cela rejoint les thèses dEtirev.....

      Le mal vient de l’homme. Sous entendu, le phallus qui fait bien penser à un serpent. C’est Freud qui l’a dit.... D’où les nombreux Menhir et Caïrn en Bretagne et ailleurs. En résumé, les vrais chrétiens ne viennent pas de cette horreur qu’est le phallus... »


  • Laconique Laconique 16 novembre 2020 15:32

    Notre société n’a rien de « romain-judéo-chrétien », c’est tout le contraire, elle tire toutes ses valeurs du protestantisme : c’est une société désacralisée, monétarisée, féminisée, démocratique, matérialiste, technique, etc. C’est amusant chez vous cette incapacité à formuler une généalogie correcte de la société actuelle, aveuglé que vous êtes par votre hargne anti-monothéiste et anti-catholique - laquelle est totalement anachronique et passionnelle.

    Pour le reste, oui, le citoyen est infantilisé à notre époque comme jamais auparavant, c’est assez bien vu, mais ce n’est pas la faute à Macron. Dès lors que tout est envisagé sous l’angle technique et fonctionnel, dès lors que la « vie » est la valeur suprême sans que l’on mette aucun contenu derrière, sinon une vague solidarité, il est fatal que les aspérités s’estompent et que tout le monde doive aller dans le même sens.


    • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 16 novembre 2020 15:36

      D’où vient le protestantisme ?


    • Laconique Laconique 16 novembre 2020 16:02

      Du rejet de Rome.


    • raymond 16 novembre 2020 16:22

      @Laconique
      et de la royauté


    • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 16 novembre 2020 16:23

      Vous êtes naïf. Ce rejet est avant tout partiel, et il y a réactualisation putative d’un christianisme « primitif » ès diverses sectes. Mais les jalons, datant d’il y a cinq siècles seulement, sont massivement chrétiens au sens large. Il y a bien quelques unitariens, sortes de néo-Wisigoths chrétiens ariens ... mais bon.

      Et par contre, là où j’aimerais tellement pouvoir vous rejoindre (un reste de gentillesse), c’est à me dire que Jésus était dans une démarche non-commerciale à s’en tenir à sa vie, tandis que son messianisme juif a été relativement paganisé (pour mon bonheur).

      Malheureusement, venant accomplir la Loi de Moïse, comme Moïse, il combat l’usage non-commercial païen du Veau d’or, c’est-à-dire qu’il comprend très bien son usage commercial en laissant à César ce qui est à César, protestant ou pas protestant.

      Encore une gentillesse : nos sociétés se veulent formellement irréligieuses en bien des manières (laïcité à la française, sécularisme occidental en général) ... qui n’empêchent aucun crypto-monothéisme.

      Alors, énième gentillesse, bien sûr, que « le message n’est pas appliqué stricto sensu », mais qu’on m’informe si une religion pratique son message stricto sensu, sans hypocrisies diverses, et surtout les monothéistes, à vrai dire, bien qu’il y ait des cons partout.

      Seules les conséquences, comptent. L’enfer est pavé de bonnes intentions, et les bonnes intentions sont pavées de monothéismes (devenu humanitaire au sens large désormais).


    • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 16 novembre 2020 16:25

      D’ailleurs, un message religieux « stricto sensu », ça n’existe pour ainsi dire pas.


    • Laconique Laconique 16 novembre 2020 21:05

      Merci pour votre réponse.

       

      Pour être franc je n’ai pas tout compris à votre article. Je me suis raccroché à ce que j’ai pu.

       

      Pour le reste, bien sûr que nos sociétés sont « crypto-monothéistes ». Les Lumières sont crypto-monothéistes, le marxisme est crypto-monothéiste, mais c’est un monothéisme privé de sa substance vitale. D’où les « eaux glacées du calcul égoïste » évoquées par je ne sais plus quel penseur et dans lesquelles nous baignons tous.

       

      Pour le Christ, attention à ne pas en faire le « porteur d’un message », une sorte de révolutionnaire à la Che Guevara, c’est bien plus que cela, c’est l’erreur dans laquelle à peu près tout le monde tombe.

       

      Enfin, il y a des fanatiques partout. Mais si vous lisez bien la Bible, il n’y pas de volonté programmatique de domination du monde. Les institutions du monde sont inchangées, et le fidèle est appelé à les respecter. Les chrétiens doivent agir comme le levain dans la pâte, travailler le monde de façon invisible, discrète, sur le long terme. Bien sûr on peut dire que telle n’a pas été la posture de l’Eglise de Rome au long de son histoire. Mais c’est une autre histoire…

       

      Mais pour en revenir à votre article, vous passez toujours à côté des vrais facteurs déterminants de notre époque, des véritables foyers d’aliénation, si intégrés qu’ils en deviennent inconscients : la technique, l’émotion. Tout est là. Dévalorisation de tout le reste. Votre « sociétarisme » en découle. Réfléchissez là-dessus je vous prie.


    • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 16 novembre 2020 21:23

      D’accord, mais je n’ai ni fait du Christ un Che Guevara, ni n’ait manqué de parler de technique et d’émotion : ne soyez pas androphobes, ne soyez pas anguophobe, ne soyez pas paganophobe ... singulière imprécation de ma part, envers vous qui avez revendiqué une forme de virilisme romain catholique tout à l’heure en taxant le protestantisme d’efféminé, vous qui en tant que chrétien ne devez quand même pas trop aimer le serpent qui vous refile des angoisses en anguille, vous qui en tant que catholique êtes plus proche du paganisme que tout autre chrétien il est vrai. Aussi singulier cela vous semblera, vous partagez des impensés/un inconscient, avec Mélusine ou la Robe de Saphir.


    • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 16 novembre 2020 21:45
      • ni n’aie manqué ...
      • singulières imprécations ...

    • Laconique Laconique 17 novembre 2020 09:06

      @Mervis Nocteau

      Mélusine a un bon fond, mais elle a complètement basculé du côté du péché. Complètement. Confusion totale.


    • Gollum Gollum 17 novembre 2020 09:24

      @Laconique

      Sur le plan de la confusion vous vous ressemblez assez. Vous me faites l’effet de deux paumés. Mélu ça se voit mieux car elle est en roue libre. Vous moins car vous cachez votre incohérence quasi génétique derrière une adhésion à un courant culturel. Mais vous ne savez pas où vous en êtes non plus et vous vous raccrochez au catholicisme comme un insecte se raccroche à une brindille dans un torrent.

      Quant à votre diagnostic sur Mélu il est faux. D’une part elle n’a pas bon fond, d’autre part si elle avait basculé du côté du non péché, donc pour vous le catholicisme, elle serait tout aussi déjantée et incohérente. Simplement elle remplacerait son discours new-âge par des références à Hildegarde de Bingen (ah ben au fait c’est ce qu’elle fait) tout en ayant pas plus de cohésion mentale qu’aujourd’hui..

      Bref, et pour faire court, le catholicisme ne protège nullement de la folie. D’ailleurs il n’y a qu’à voir Pignard ici sur ce site. 


    • Laconique Laconique 17 novembre 2020 12:29

      @Gollum

      Les petites attaques sur l’ego… Bien sûr que je suis en recherche, toute la Bible n’est faite que de ça, de doutes, de recherche, lisez les psaumes. C’est ça, être un homme. « Si nous disons : "Nous n’avons pas de péché", nous nous abusons, la vérité n’est pas en nous » (1 Jn 1, 8). C’est le point commun entre vous, Mélusine et Etirev, cet orgueil, ces propos péremptoires, cette conviction d’avoir trouvé la vérité, de n’avoir besoin de personne, etc.

       

      Mélusine est contre la vie, contre la procréation. Et toujours dans le jugement. L’Eglise dit : « Respectez la vie », et « Ne jugez pas ». L’Eglise dit aussi dit : « L’humilité est le premier pas vers la sagesse ». Si Mélusine respectait ces trois commandements, ça changerait bien des choses pour elle.

       

      Et Daniel Pignard est le contre-exemple parfait. Vous m’avez habitué à plus de précision dans vos réponses. Si cet intervenant s’est égaré dans des prophéties foireuses, c’est précisément parce qu’il fait une lecture directe et individuelle de la Bible. Comme vous. Il n’accorde aucune autorité au Magistère de l’Eglise. S’il était catholique, il n’aurait pu ni faire ses fausses prophéties, ni tenir ses propos complotistes sur Trump.


    • Gollum Gollum 17 novembre 2020 14:51

      @Laconique

      Bon je vais encore répondre... smiley Par charité exclusivement car, comme d’hab, vous me taillez un costard qui ne me correspond nullement mais correspond à vos fantasmes..

      C’est le point commun entre vous, Mélusine et Etirev, cet orgueil, ces propos péremptoires, cette conviction d’avoir trouvé la vérité, de n’avoir besoin de personne

      Conviction d’avoir trouvé la vérité ? Mais où ça ? smiley

      Jamais je n’affirme quoi que ce soit contrairement aux croyants, qui ne cherchent plus, parce qu’ils ont trouvé eux. (D’où leur absence de curiosité dans maints domaines, chose que j’ai très souvent constaté)

      Bref, vous faites de l’inversion accusatoire, une véritable maladie chez vous.

      Je ne fais pas référence au péché car c’est un concept religieux. Faux de surcroit puisqu’il aurait été choisi volontairement par Adam.

      Je le remplace par l’imperfection inhérente à tout homme. Qui lui est un concept facilement admissible par tous, car constatable par tous. On ne peut le nier.

      Contrairement au dogme du péché originel qui aurait besoin de preuves, toujours absentes..

      À partir de là je ne vois pas comment, étant imparfait, on pourrait déclarer n’avoir besoin de personne. Et déclarer avoir trouvé la vérité et avoir des propos péremptoires.

      Vous n’en avez pas des propos péremptoires d’ailleurs ? Il n’y a que ça chez vous. Seule l’Eglise est parfaite et a de la valeur le reste est bon pour les chiottes. Voilà, je résume le fond de votre pensée. Si on peut appeler ça de la pensée, c’est plutôt du réflexe de Pavlov d’animal conditionné..

      Quant à Pignard il vous emmerde car il est le canard boiteux de la famille qui témoigne à lui seul de la toxicité de maintes démarches religieuses..

      Et sur la lecture littérale vous me l’attribuez alors que ce sont les vôtres qui l’ont quasiment toujours pratiqué.. D’où des Pignard, en veux tu en voilà.. Car il n’est pas tout seul le brave gars il y en a plein des comme lui...

      Il n’accorde aucune autorité au Magistère de l’Eglise. S’il était catholique, il n’aurait pu ni faire ses fausses prophéties, ni tenir ses propos complotistes sur Trump.

      Il y a actuellement sur le web plein de blogs de catholiques déclarés et qui ont la même folie douce que PIgnard.

      Par exemple le blog du sieur d’Alencourt, intitulé Le Grand Réveil, et qui fait dans la prophétie, toujours démentie, et perpétuellement recommencée, ad nauseam, calculant ses dates sur des procédés complètement foireux. Obsédé par le complot judéo-maçonnique, vieille tarte à la crème, perpétuellement resservie, même Pascal L y fait allusion...

      Oui je sais, ce sont des membres de votre famille dont vous préféreriez qu’on les oublie mais ils existent et témoignent d’un ADN familial abrahamique, assez toxique dans le fond..

      Je compatis.


    • Laconique Laconique 17 novembre 2020 16:15

      @Gollum

      Je n’ai pas envie de vous chercher des noises. Je reconnais que vous êtes assez lucide et honnête, en cette période de perte de repères généralisée. C’est vrai que vous n’êtes pas dogmatique. Enfin, vous avez vos dogmes, mais ils se situent sur un autre plan…

       

      Pour le péché c’est vraiment un sujet fondamental, c’est le grand trou noir, le grand impensé de notre époque, il n’y a qu’à voir sur ce site, tout le monde a raison, tout le monde est parfait. C’est un sujet trop vaste pour que j’y réponde en quelques lignes ici, vous m’excuserez.

       

      Pour moi l’Eglise n’est pas parfaite, elle est en chemin. Je défends l’Eglise sur ce site face à Mervis Nocteau, Pierre Régnier et d’autres, c’est le jeu. Mais je ne suis pas si monolithique. Vous dites vous-même que je pars dans tous les sens, c’est bien la preuve que pour moi il y a autre chose que l’Eglise, et mon blog en fait foi.

       

      Encore une fois Daniel Pignard n’est pas catholique. Je ne comprends pas pourquoi vous me le renvoyez tout le temps à la figure. Il illustre certains excès du littéralisme tels qu’on les trouve aux Etats-Unis.

       

      Les démarches religieuses peuvent être toxiques, bien sûr. C’est un grand danger. Il faut du discernement. Mais l’ « ADN abrahamique » comme vous dites me semble un vrai garde-fou, et il l’a prouvé depuis 2000 ans. Sinon c’est astrologie, numérologie, Kabbale et tout le toutim…


    • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 17 novembre 2020 16:47

      Qui veut un café ?


    • Gollum Gollum 17 novembre 2020 17:39

      @Laconique

      Encore une fois Daniel Pignard n’est pas catholique.

      C’est exact mais il y a plein de catholiques, revendiqués comme tel, qui sont exactement comme lui. Adam et Ève, terre de 6000 ans et littéralisme poussé à l’extrême.

      Mais l’ « ADN abrahamique » comme vous dites me semble un vrai garde-fou, et il l’a prouvé depuis 2000 ans.

      D’une il n’a rien prouvé du tout. Deux : curieusement vous semblez fasciné par l’aspect garde-fou... Donc il s’agit d’une positivité en creux en quelque sorte. Pas très folichon..

      Sinon c’est astrologie, numérologie, Kabbale et tout le toutim…

      Ah nous y voilà ! L’aveu.

      Il faut les miracles de l’Église, avec toute sa mythologie, la présence réelle de Jésus dans l’hostie pour pas qu’on se tourne vers des superstitions jugées pires selon vous.. Le garde fou quoi..

      Je ferai simplement remarquer que Pignard  encore lui  et ses semblables catholiques  ne sont pas spécialement protégés contre la superstition de par leur catholicisme. Plutôt moins d’ailleurs...

      Et je pense que vous aurez remarqué que depuis la perte d’influence de l’Église la superstition ne s’est pas spécialement développé.. Plutôt l’inverse même.

      Donc votre analyse du rôle de garde fou du catholicisme tombe à plat.


    • Gollum Gollum 17 novembre 2020 17:40

      @Mervis Nocteau

      Qui veut un café ?

      Cela fait un bon moment que j’attends, j’espère qu’il ne s’est pas refroidi.


    • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 17 novembre 2020 19:21

      En fait il était virtuel, il fallait se l’imaginer comme le repas des enfants perdus, dans Hook.


  • arthes arthes 17 novembre 2020 15:10

    @Laconique 

    Bien sûr que je suis en recherche, toute la Bible n’est faite que de ça, de doutes, de recherche, lisez les psaumes. C’est ça, être un homme. « Si nous disons : « Nous n’avons pas de péché », nous nous abusons, la vérité n’est pas en nous » (1 Jn 1, 8). C’est le point commun entre vous, Mélusine et Etirev, cet orgueil, ces propos péremptoires, cette conviction d’avoir trouvé la vérité, de n’avoir besoin de personne, etc.


    C’est assez juste et assez fin ce point de vue, je trouve ...Car....Voui Golum, je vous apprécie mais au dela je trouve les propos de Laconique à votre égard justes, de même que pour moi aussi, je ne trouve pas que Mélusine ait un mauvais fond, et dans le fond, pour l’avoir pratiquée à une époque, assez durement et souvent, c’est ce que j’en déduit, elle n’est pas une mauvaise personne....Bon, avec mon propre orgueil, je dirai que je suis assez rodée à tout , mais surtout, je sais prendre de la distance, tout en m’impliquant et remettant en question mes principes, croyances, sans vouloir bruler ce en quoi j’ai voulu bien croire et m’impliquer , sincèrement , pour sans doute mieux pouvoir le démolir, parce que....C’est comme ça )


    • Gollum Gollum 17 novembre 2020 15:21

      @arthes

      mais au dela je trouve les propos de Laconique à votre égard justes

      Lesquels ? Que je suis orgueilleux et péremptoire ?

      je ne trouve pas que Mélusine ait un mauvais fond

      J’ai pas dit qu’elle avait un mauvais fond, j’ai dit qu’elle n’avait pas un bon fond.

      Ce qui veut dire qu’elle est tout à fait quelconque et pas plus bonne ni mauvaise que n’importe qui sur ce site...


    • arthes arthes 17 novembre 2020 15:50

      @Gollum

      Lesquels ? Que je suis orgueilleux et péremptoire ?

      Ben...Oui....C’est ce que je ressens de vous aussi, et, n’y voyez pas une attaque, je trouve même cela assez intéressant, enfin dans le sens « amusant aussi   » dans mon mon jargon perso, c’est juste ma part insincitve et intuitive qui me le dit, Laconique le traduit de manière plus rationnelle.
      Et très franchement, objectivement, je trouve Mélusine bien moins quelconque que la grande majorité quelconque qui alimente ce site, ..Dans son genre certes, mais, dans son genre, (je précise) elle tient la route 


    • arthes arthes 17 novembre 2020 16:00

      @Gollum

      Ce site est devenu un véritable véritable dépotoir , articles après articles, au service de la destruction de la France.

      Voila la vérité.

      Et vous le savez....Non ?

      Et je ne sais pas ce que je fais ici, enfin, tant que j’y suis acceptée, c’est que c’est pour les cliks , et moi pour les claques, que je pourrai prendre et donner, jusqu’à tant que ça lasse, ça passe..

      ps : Je suis allée aussi sur avox tv, c’est pire.


    • Laconique Laconique 17 novembre 2020 16:16

      Merci arthes.

       

      Mélusine a des qualités, une certaine persévérance, le cuir épais face aux attaques. Elle n’est pas rancunière. Mais sur le plan théorique, sur la vision du monde, c’est une catastrophe, une catastrophe complète.

       

      Vous avez du recul, c’est vrai. Je crois qu’il ne faut pas trop se prendre au sérieux ici. Le virtuel reste le virtuel.


    • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 17 novembre 2020 16:48

      Vous prendrez bien un café ?


    • Gollum Gollum 17 novembre 2020 17:22

      @arthes

      Vous trouvez que Mélusine tient la route ? smiley Hé bé...  smiley

      Sinon je ne me trouve ni orgueilleux, ni péremptoire... J’imagine que cela ne vous étonne pas.

      Je suis cassant, caustique, ça oui... C’est voulu d’ailleurs pour pousser les gens dans leurs retranchements..

      Sinon croyez bien que je n’y vois pas d’attaque de votre part. C’est votre ressenti. En fait cela m’est indifférent que l’on m’attaque, n"hésitant pas à attaquer moi-même il serait discourtois de ma part de m’offusquer pour si peu...


    • Gollum Gollum 17 novembre 2020 17:23

      @Mervis Nocteau

      Bien volontiers. Un arabica d’éthiopie, avec un zeste de sucre.. Merci.


    • Gollum Gollum 17 novembre 2020 17:29

      @arthes

      Sinon je suis d’accord que ce site est un dépotoir.. au service de la destruction de la France ? Même pas... Plutôt au service de la destruction de l’intelligence plutôt..

      Sur Avox.tv oui c’est pire. Il n’y a plus personne d’ailleurs à part Super C... on qui spamme à tout va...

      Mais Avox rouge aussi ça devient désertique.

      Avec doctorix, autre genre de fondamentaliste religieux, attendant la révélation finale de la seconde venue de Donald Trump, après sa crucifixion par les médias...


    • Gollum Gollum 17 novembre 2020 18:25

      Je rajoute que doctorix  sur le plan affirmations péremptoires et orgueil maladif  il me bat à plate couture... et de loin, c’est un maître absolu sur ce plan.

      Suffit de le lire... 


    • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 17 novembre 2020 19:19

      Aucun lien de cause à effet avec les entre-soi de salon de thé.


Réagir