jeudi 23 mars 2023 - par Vera Mikhaïlichenko

« Pédocriminalité » : Qui veut censurer l’œuvre de Miriam Cahn au Palais de Tokyo ?

La polémique fait rage depuis le début du mois de mars. Alors que l'artiste suisse Miriam Cahn est à l’affiche du Palais de Tokyo pour sa première grande rétrospective à Paris, elle est accusée par certains, Karl Zéro en tête mais aussi l'extrême droite, de faire l'apologie de la pédocriminalité ou, du moins, d'y inciter. En cause, un tableau, « Fuck Abstraction », où l'on voit un enfant (disent certains), un adulte affaibli (dit l'artiste), les mains ligotées dans le dos, en train de faire une fellation à un homme imposant. Une œuvre choquante, dont le sens change pourtant considérablement selon qu'on la présente ou non dans son contexte : celui de la dénonciation des horreurs de la guerre en Ukraine.

JPEG - 38 ko
« Fuck Abstraction » - © Miriam Cahn

 

Tout est parti d'un tweet de Karl Zéro le 5 mars :

Voilà ce qu'on ose exposer depuis le 17 février au Palais de Tokyo. Une artiste suisse, Miriam Cahn. Décrochez ça vite fait. C'est insupportable. RT en masse, montrons leur qu'on n'est pas d'accord.

Immédiatement, au milieu du flot des indignations, des critiques du tweet de Karl Zéro ont été émises, certaines rappelant que l'artiste dénonçait les horreurs de la guerre et que son œuvre pouvait avoir une dimension thérapeutique :

Zoran Music, rescapé de Dachau, peindra l’horreur des camps à son retour. C’est une thérapie que d’exprimer les traumas pour les surmonter voire les sublimer (au sens freudien). Mais je sais que mon discours est aujourd’hui inaudible.

Une dénonciation des crimes de guerre

En effet, cette pièce se trouve dans un Espace de guerre, qui réunit des œuvres créées en écho à l’invasion de l’Ukraine. Comme l'écrit La Croix, « des réfugiés transis côtoient des femmes violées, des prisonniers bras levés, un grand gisant abandonné, dans un majestueux linceul de boue, de glace et de nuit. Vengeresse, Miriam Cahn s’est représentée à leurs côtés, en guerrière nue, armée d’un gourdin ou décochant un coup de poing à un agresseur. »

A 73 ans, l'artiste a passé plus de quarante ans à documenter les horreurs de la guerre. Son œuvre polémique est une de ses plus récentes. La polémique porte notamment sur l'âge de la personne à genoux subissant un viol. Les contempteurs de l'œuvre y voient un enfant, l'artiste assure qu'il s'agit d'un adulte : « Il s’agit ici d’une personne aux mains liées, violée avant d’avoir été tuée et jetée dans la rue. » La petitesse du personnage à genoux exprime selon elle sa soumission, son corps décharné par la guerre, devant un bourreau grand et musclé. Mais comme l’art est libre d’interprétation, chacun peut y projeter ce qu’il veut voir.

« Ce tableau traite de la façon dont la sexualité est utilisée comme arme de guerre, comme crime contre l'humanité », affirme Miriam Cahn, qui ne vise pas à choquer, mais à dénoncer. « Ce n'est pas l'œuvre qui est violente mais la réalité de ce que vivent les soldats et les civils en temps de guerre et que dénonce Miriam Cahn dans son exposition », précise le Palais de Tokyo.

Il est expliqué dans l’exposition que l'œuvre est une « référence aux événements entourant la ville de Boutcha, en Ukraine, lors de l’invasion russe », qui ont été documentés par de nombreuses organisations internationales, dont Human Rights Watch. Le viol de femmes et d’enfants en Ukraine, en violation des règles internationales, est un crime de guerre en cours d’instruction, comme le relate le reportage Viols en Ukraine, documenter l’horreur de Marine Courtade et Ilioné Schultz diffusé sur France 24 le 10 mars.

La représentante spéciale de l’ONU Pramila Patten l’a dénoncé dès octobre 2022 :

Quand des femmes et des filles sont séquestrées pendant des jours et violées, quand vous commencez à violer des petits garçons et des hommes, quand on voit une série de cas de mutilations d’organes génitaux, quand vous entendez les témoignages de femmes évoquant des soldats russes équipés de viagra, c’est clairement une stratégie militaire. Et quand les victimes évoquent ce qui a été dit pendant les viols, il est clair que c’est une tactique délibérée pour déshumaniser les victimes.

Citant le rapport de la commission d’enquête internationale indépendante, elle souligne que « l’âge des victimes de violences sexuelles varie de 4 ans à 82 ans ». Dès lors, qu'importe que le tableau de Miriam Cahn représente un adulte ou un enfant ?

L'oubli du contexte

Le fondateur de HoaxBuster a dénoncé la manipulation de Karl Zéro qui, isolant une seule œuvre et cachant toutes les autres, fait ainsi perdre de vue le contexte et le sens véritable de celle-ci :

Philippe Bischof, directeur de la Fondation Pro Helvetia qui a soutenu financièrement l’exposition, renchérit :

On ne peut pas décontextualiser une telle œuvre d’art. Cette énorme rétrospective offre la possibilité de lire l’œuvre de Miriam Cahn sur des décennies, sur toute une carrière d’engagement contre la violence et contre l’abus. (…) Si l’on sort une image sans le moindre contexte sur les réseaux sociaux, on ne veut pas provoquer vraiment un débat.

Karl Zéro a répondu en disant que, s'il fallait dénoncer un crime (la pédocriminalité selon lui), on n'avait qu'à lui proposer une exposition, à lui, pour dévoiler le fichier de Zandwoort, pourtant plus choquant encore que la toile de Miriam Cahn. Karl Zéro qui fait pourtant mine de s'intéresser à la sensibilité des enfants qui pourraient se retrouver face à une telle œuvre...

Comme nous l'apprend Télérama, il est pourtant peu probable que des enfants soient confrontés au tableau, ou qu'ils le soient sans explications :

A l’achat des tickets, un agent d’accueil déconseille d’emblée la visite aux personnes accompagnées de mineurs, en rappelant « que certaines œuvres sont susceptibles de heurter la sensibilité de certains visiteurs et notamment des plus jeunes. » Une pancarte répète les mêmes recommandations à l’entrée de l’exposition, puis devant la salle contenant l’œuvre en question, tandis que sept des seize agents du musée sont mobilisés dans les différents espaces pour répondre aux questions du public. « Dès le début de la polémique, nous avons renforcé cette invitation au dialogue en maintenant la présence d’un médiateur en permanence, de 12h à 22h, à moins de deux mètres de la toile », précise Guillaume Désanges, directeur du palais de Tokyo.

Le Palais de Tokyo a réagi via ce communiqué, rappelant que des messages d'avertissement étaient disposés à l'entrée du bâtiment et tout au long de l'exposition. Il explique aussi que, conformément à la volonté de l'artiste, un texte spécifique à l'œuvre « Fuck Abstraction » a été installé à côté du tableau. Suite à la polémique sur les réseaux sociaux, le dispositif de médiation a même été renforcé.

La tentation de la censure

Ces mises au point n'ont pas empêché l'association Juristes pour l'enfance de demander « au ministre de la Culture, à la secrétaire d’Etat chargé de l’enfance, au Palais de Tokyo et à l’artiste de prendre leurs responsabilités dans la lutte contre la pédocriminalité et de retirer sans délai l’œuvre litigieuse de l’exposition en cours ».

L'association CONTRE-ATTACK DEFENSE DES DROITS HUMAINS a, de son côté, publié une pétition demandant « que les toiles en question, de Mme Cahn Miriam, soient décrochées au palais de Tokyo. Que de telles images ne soient jamais banalisées ».

Le 17 mars, c'est au tour de la députée RN Caroline Parmentier, ancienne rédactrice en chef du journal Présent, d'entrer dans la danse :

Le 21 mars, celle qui assimile l'avortement à un génocide interpelle la ministre de la Culture Rima Abdul-Malak. Cette dernière appelle d’abord à ne pas tout « mélanger ». « Le combat pour la protection de l’enfance et contre toutes les formes de violence, on le mène tous collectivement au gouvernement », lance-t-elle. « Vous êtes allée faire votre coup de com’ et filmer ce tableau, mais avez-vous vu l’ensemble de l’exposition ? Avez-vous échangé avec les médiateurs ? Avez-vous lu les explications ? Parce qu’on ne peut pas sortir une œuvre de son contexte », a-t-elle poursuivi, citant les propos de l’artiste elle-même.

« Oui, l’art peut choquer, peut questionner, peut parfois susciter du malaise, voire du dégoût. L’art n’est pas consensuel. Et la liberté d’expression et de création est garantie par la loi. » Et d’ajouter que ce n’est « ni à une ministre, ni à une parlementaire de qualifier une infraction pénale. C’est le rôle de la justice ».

L'Observatoire de la liberté de création a également publié un communiqué soutenant l'artiste :

Les artistes doivent pouvoir dénoncer ces crimes en pleine liberté. Comme le disait George Sand à propos de la littérature, 'L'écrivain n'est qu'un miroir qui reflète, une machine qui décalque, et qui n'a rien à se faire pardonner si ses empreintes sont exactes, si son reflet est fidèle'. Il en va de même pour la peinture, et ce débat qui a traversé déjà deux siècles a toujours conclu à la déconsidération des censeurs.

Notons, pour finir, l'avis émis par Christine Tasin, présidente de l'association Résistance républicaine, réputée proche de Marine Le Pen, mais qui a pris ses distances avec le RN sur cette affaire. Dans un article intitulé « Le RN se met à censurer les oeuvres d’art, à présent ? », elle livre ce vibrant plaidoyer pour la liberté d'expression et de création :

La décadence ce n’est pas ce que Caroline Parmentier, député du RN, croit.

La décadence c’est de vouloir interdire une oeuvre d’art au motif que le sujet serait pédopornographique en refusant de voir que le même tableau est un témoignage et une dénonciation des crimes de guerre. (...)

L’oeuvre en question est de Miriam Cahn, artiste suisse, et s’appelle « Fuck abstraction » et ne représente d’ailleurs pas un enfant, il s’agit de symbolisme, de montrer un homme adulte contraint à une fellation, montré comme un enfant pour montrer justement le rapport de force entre l’agresseur et l’opprimé ; entre le vainqueur de la guerre qui a tous les pouvoirs sur le vaincu, sur l’opprimé.

Miriam Cahn a voulu, dit-elle, avec ce tableau, précisément dénoncer les crimes de guerre, les actes de barbarie et notamment l’utilisation de la sexualité pour humilier et exploiter le vaincu. (...)

Cela fait 40 ans qu’elle exerce son art en peignant les horreurs de la guerre, guerre de Yougoslavie, du Golfe, le 11 septembre… Je ne suis pas sûre qu’elle pense comme moi mais on s’en fiche ce n’est pas le sujet. 

Juste admirer ou pas. Aimer ou détester. Contester ou pas le statut d’oeuvre d’art. Mais en tout cas on n’a pas à réclamer l’interdiction de l’oeuvre. Après ce sera quoi, les autodafés ? (...)

Pudibonderie d’une “extrême-droite” qu’on croyait disparue, refusant nu, sexualité, avec des préjugés datant des âges obscurs du christianisme que l’on croyait révolus. Et je sais quelques sites ou mouvements qui ne sont pas de mes amis qui vont hurler avec les loups, c’est démoralisant, en 2023, de voir des relents de l’Inquisition survivre.

Une réaction qui atteste qu'en dépit de ses accointances avec l'extrême droite, dans sa lutte contre l'islam, Christine Tasin reste fondamentalement une femme de gauche, de cette gauche « old school » attachée à la liberté d'expression face aux censeurs bigots, attachée aussi à l'intelligence face à tous les manipulateurs qui s'évertuent à masquer le contexte d'une oeuvre (ensemble des tableaux exposés et histoire de l'artiste engagée) pour lui faire dire le contraire de ce qu'elle dit, et susciter une indignation artificielle, une « invraisemblable polémique », pour faire parler de soi et agréger à soi, sur les réseaux, la meute des indignés.

Confirmation que l'âge des réseaux est bien l'âge de l'indignation et, de ce fait, l'âge de la manipulation. Car quoi de mieux pour manipuler que de jouer constamment l'émotion contre la raison ? Quoi de mieux que de faire réagir à une image choquante en soi au lieu de prendre le temps de la situer dans l'ensemble qui la contient et lui donne sens ? Le défi, pour tout internaute qui ne renonce pas à l'intelligence, c'est de suspendre sa pensée rapide, automatique, efficace souvent mais trompeuse parfois, pour faire prendre le relai à sa pensée lente, plus rationnelle (selon la distinction opérée par Daniel Kahneman). Mais ce défi est perdu d'avance pour la masse... seuls quelques-uns résisteront.

JPEG - 54.3 ko
Miriam Cahn


185 réactions


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 23 mars 2023 09:19

    Je suis très partagée...


    • Super Cochon Super Cochon 24 mars 2023 07:54


      .
      Rappelez vous !
      .

      .
      La GAUCHE Bien-Pensante qui voulaient LÉGALISER la Pédophilie dans les années 70 ! ........ Libération et le Monde entre autre !
      .
      .
      VIDEO — 2 minutes
      .
      .
      https://mobile.twitter.com/silvano_trotta/status/1628752589259960325?cxt=HHwWisCz3bb2vpotAAAA


    • Super Cochon Super Cochon 24 mars 2023 07:55

      .

      Wokisme ...... DÉTRUIRE et MUTILER les enfants !

      .
      .
      L’Association « Gays Against Groomers » accuse les Militants Trans de « Terrorisme » et de promouvoir la
      MUTILATION d’enfants .

      .
      .
      L’association Gays Against Groomers qui est une coalition d’homosexuels qui s’opposent à la tendance récente d’endoctriner et de sexualiser les enfants sous le couvert de « LGBTQIA+  ». Dénonce les pratiques « destructrices » de certains mouvements pro-LGBT. Dans une vidéo (voir ci-dessous) de près de cinq minutes, David Leatherwood représentant l’organisation « Gays Against Groomers » dénonce l’utilisation de la communauté LGBT comme bouclier par des mouvements radicaux qui encouragent la « mutilation », la « stérilisation » et l’« endoctrinement » de mineurs.

      .
      .

      David Leatherwood a expliqué le 21 février 2023 devant le Comité de la santé et des services sociaux de la Chambre des représentants de la Floride. que la communauté LGBT a obtenu une certaine tolérance et acceptation dans la société américaine. Cependant, cette avancée est remise en question par des extrémistes qui veulent détruire la prochaine génération de leur pays en créant des « patients médicaux à vie » avant même que ces enfants n’aient atteint la puberté.

      .

      Pour l’association, le mouvement trans radical est comme le « culte de la mort » qui se concentre sur la mutilation corporelle, l’automutilation et la destruction d’identité. David Leatherwood affirme que les enfants, qui ne sont pas en mesure de donner leur consentement, sont les principales cibles de ce mouvement qui mène une guerre culturelle. Il dénonce les pratiques de « soins d’affirmation de genre », qu’il qualifie de « mutilation » et de « stérilisation » et appelle les parents à protéger leurs enfants contre la médicalisation expérimentale et souligne que la majorité des membres de la communauté LGBT sont également contre ces pratiques. Il accuse les médias et les groupes de pression de promouvoir la fausse idée que la communauté LGBT soutient la médicalisation des enfants, alors que seul un petit nombre de militants radicaux soutiennent cette idée.

      .

      “ La Communauté LGBT est utilisée comme un cheval de Troie.”
      D. Leatherwood , Membre de l’association Gays Against Groomers, dénonce le mouvement radical trans qu’il qualifie de “terroriste” et qui prône un culte de la mutilation et autres dérives, notamment auprès des mineurs. pic.twitter.com/hzf4SBXxBY

      — Quartz Traduction (@QuartzTrad) February 23, 2023

      Le Président de l’association « Gays Against Groomers » pointe du doigt les organisations Trans financées par des dons de grandes sociétés pharmaceutiques comme Pfizer, Johnson & Johnson et UnitedHealth Group, qui ont un intérêt financier à transformer des générations d’enfants en patients médicaux pour leur profit.

      .

      Concernant l’association Gays Against Groomers  :

      .

      • Notre communauté qui prêchait autrefois l’amour et l’acceptation des autres a été détournée par des militants radicaux qui poussent maintenant des concepts extrêmes sur la société, ciblant spécifiquement les enfants ces dernières années.
      • L’écrasante majorité des homosexuels sont contre ce en quoi la communauté s’est transformée, et nous n’acceptons pas que le mouvement politique pousse son programme en notre nom.
      • Gays Against Groomers s’oppose directement à la sexualisation des enfants. Cela comprend des heures d’histoires de drag queen, des spectacles de dragsters impliquant des enfants, la transition et la médicalisation des mineurs et la théorie du genre enseignée en classe.

      .
      .
      https://lemediaen442.fr/lassociation-gays-against-groomers-accuse-les-militants-trans-de-terrorisme-et-de-promouvoir-la-mutilation-denfants/


  • Bendidon ... bienvenue au big CIRCUS Bendidon ... voila l’Ankou ! 23 mars 2023 09:41

    Résumons

    Si vous dites que c’est de la créativité artistique vous êtes de gôche

    Si vous dites que c’est de l’art dégénéré vous êtes d’extrééééééme droate

    Si vous voyez du sexe la dedans vous êtes un(e) obsédé(e)

    Si vous dites : jamais je n’achéterai des telles merdes, je préfère m’acheter une caisse de bon pinard (comme moi) vous êtes un poivrot

     smiley


    • Guy Troisbord 24 mars 2023 13:30

      @Bendidon ... voila l’Ankou !
      tout ce blabla débile de l’auteur pour finir par cautionner la pédocriminalité... Bien joué ! Mais vous avez raison, le chemin de croix n’est jamais assez long pour débunker les complotistes...


  • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 23 mars 2023 09:42

    Si ça c’est de l’art, alors les toilettes des abattoirs de Rungis en sont le temple..


  • envoiededisparaition 23 mars 2023 10:12

    Je me demande où était cet artiste lors des viols en série pratiqués par DAESCH en Syrie contre les Kurdes et les chretiens d’Orient... 

    Et je ne aprle pas des viols qui ont eu lieu et continue en Afrique sub-saharienne.

    Mais il est vrai que ce ne sont pas des Russes... 

    Ces pratiques dégueulasses existent partout hélas...mais sont dénoncées en fonctions de ceux qui les commettent.


    • sylvain sylvain 23 mars 2023 11:27

      @envoiededisparaition
      Il est dit dans l’article qu’elle fait ça depuis 40 ans et l’a fait pour les guerres du golfe, de yougoslavie...


    • V_Parlier V_Parlier 23 mars 2023 18:56

      @sylvain
      Yougoslavie... la même stratégie de calomnie dégueulasse pour accuser les Serbes de ce que faisaient les milices kosovares...


  • cevennevive cevennevive 23 mars 2023 10:32

    Ignominie moderne... Insupportable. De l’art ???


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 23 mars 2023 10:46

    Même pas certaine que charlie Hebdo aurait osé. Cette « artiste » devrait faire un passage en Hôpital psychiatrique...


    • robert 23 mars 2023 11:22

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      Je viens de parcourir ses « oeuvres » sur internet, elle a un pet au casque je pense même pas compensé par une technique.


    • cevennevive cevennevive 23 mars 2023 11:22

      @Mélusine ou la Robe de Saphir, bonjour,

      Si cette personne peut être qualifiée « d’artiste », je vais devoir réviser mon jugement envers ma fille Nathalie BEURIER qui, elle, passe ses journées et met tout son talent à réparer des tableaux du 17e ou du 18e, peints par de « vrais artistes ».
      La folie nous guette en effet Mélusine. J’espère que ce n’est pas trop contagieux...


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 23 mars 2023 11:46

      @cevennevive Vous pensez tout à fait normalement. Au moins Francis Bacon qui a quand même avoué que sont fantasme était de bander en écoutant la voix d’ Hitler ne fait pas de la politique. Quelle fasse de la caricature dans des revues spécialisées. Mais en faire du lard........ !!! J’ai aussi beaucoup d’artistes autour de moi. Rien, à voir. Je pense que l’auteure de l’article a voulu faire dans la provoc. C’est ce que laisse penser son avatar.... 


    • Joséphine Joséphine 23 mars 2023 14:19

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Pour les innocents qui voudraient se faire une idée, je vous laisse faire vos recherches, ces images ont déjà souillé une fois mon âme : 

      En 2015 aussi s’est tenue une expo de peintures pédophiles, zoophiles, scatophiles et satanistes, des œuvres de deux peintres allemands, Stu Mead et Reinhard Scheibner (deux immondes LGTBQ pervers qui ont reconnu avoir eu des modèles vivants pour leurs peintures (donc des enfants !) mais n’ont jamais été poursuivis en justice ! 


      « A force de tout voir on finit par tout supporter… A force de tout supporter on finit par tout tolérer… A force de tout tolérer on finit par tout accepter… A force de tout accepter on finit par tout approuver ! »
      Augustin d’Hippone ou Saint Augustin, philosophe et théologien chrétien


    • Gabriel 23 mars 2023 21:53

      @Joséphine
      deux immondes LGTBQ pervers 

      Si vous éjectez de l’Art tous les LGBTQ, j’ai bien peur que vous ne restiez seule avec quelques croutes, quelques musiques d’ascenseur, et plus personne capable de danser la Belle au Bois Dormant.

      Les grands artistes souffrent souvent d’un dérèglement hormonal, un excès ou un blocage de libido sublimée.

      Léonard de Vinci, que tout un chacun tient en très haute estime, a fait de la taule pour une sale histoire de sexe (du moins jugée comme telle de son temps). Nombre d’autres très grands peintres et sculpteurs italiens n’étaient pas de « bons pères de famille ».

      Plus près de nous, un peintre immense (à mon avis), Egon Schiele, mort à 28 ans, a une œuvre très centrée sur le sexe. Francis Bacon, autre génie du XXème n’était pas non plus « bon père de famille ».

      Pour la danse, l’un des grands du XXème, Rudolf Noureev, avait une passion pour son genre. J’ai croisé un jour son regard, par hasard, au bar du Chatelet : impressionnant, je ne serais pas resté seul avec lui plus de 5 minutes sans personne autour.

      Sans tous ces génies, la vie serait bien triste.


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 23 mars 2023 22:04

      @Gabriel
      Depuis quelques décennies qu’on nous explique que les poissons volant sont la majorité du genre...lol


    • Gasty Gasty 25 mars 2023 19:17

      « Ce tableau traite de la façon dont la sexualité est utilisée comme arme de guerre, comme crime contre l’humanité », affirme Miriam Cahn, qui ne vise pas à choquer, mais à dénoncer. « Ce n’est pas l’œuvre qui est violente mais la réalité de ce que vivent les soldats et les civils en temps de guerre et que dénonce Miriam Cahn dans son exposition »

      Le dessin que je vous propose, celui d’un enfant subissant la guerre est plus parlant que cet infâme tableau de cette artiste dégénérée prétendant dénoncer la guerre. Le voici  : https://i17.servimg.com/u/f17/12/00/22/80/guerre10.jpg

      Par contre, je n’ai pas de dessins d’enfants ayant été violenté mais je suis persuadé qu’il ressemblerait très certainement au tableau exposé.



  • cevennevive cevennevive 23 mars 2023 11:18

    Quand je pense que « l’Origine du Monde » de Gustave courbet avait soulevé plein de polémiques et d’indignations !!!!


  • sylvain sylvain 23 mars 2023 11:29

    Ca ressemble tout de même beaucoup a un gamin qui suce un adulte .


    • sylvain sylvain 23 mars 2023 12:01

      @sylvain
      mais bon, le problème n’est pas tant que ce soit représenté, le problème est que ce soit une réalité


    • quijote 25 mars 2023 12:19

      @sylvain

      Non. Le problème, c’est les deux. A plus forte raison s’il s’agit d’une expo publique.

      Il y a quelques mois ou quelques semaines un dessinateur de BD de nature pédophile et incestueuse s’en est pris plein la gueule. Très bien !
      Si quelqu’un a des fantasmes de cette nature, il ferme sa gueule !

      Il y a deux limites à la liberté d’expression : l’exposition ou l’apologie de la pédophilie et l’apologie de la violence et en particulier du meurtre.


  • chat maigre chat maigre 23 mars 2023 11:33

    L’oeuvre en question est de Miriam Cahn, artiste suisse, et s’appelle « Fuck abstraction » et ne représente d’ailleurs pas un enfant, il s’agit de symbolisme, de montrer un homme adulte contraint à une fellation, montré comme un enfant pour montrer justement le rapport de force entre l’agresseur et l’opprimé ; entre le vainqueur de la guerre qui a tous les pouvoirs sur le vaincu, sur l’opprimé.


    je veux bien qu’on nous prenne pour des débiles mais il fallait oser un telle interprétation !!

    et les pédocriminels agissent en faveur de l’émancipation des enfants !!


    il faut virer la personne qui a autorisé cela et décider d’une fermeture administrative pour le musée pour faire un exemple


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 23 mars 2023 11:59

      @chat maigre
       
       +++
       
      En plus, c’est d’une laideur académique repoussante.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 23 mars 2023 12:37

      @Francis, agnotologue
       
       je dirai même, une laideur académique répugnante.


    • SilentArrow 23 mars 2023 12:57

      @chat maigre

      Vous êtes-vous posé la question : QUI est Miriam Cahn ?


    • Fergus Fergus 23 mars 2023 13:45

      Bonjour, Francis, agnotologue

      « En plus, c’est d’une laideur académique repoussante »

      100 % d’accord.


    • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 23 mars 2023 13:57

      @SilentArrow

       smiley..pourquoi ce gros QUI ?
      no answer sought..


    • Joséphine Joséphine 23 mars 2023 14:39

      @chat maigre

      Salut mon Chat 

      Oui, une artiste suisse, Miriam Cahn. C’est intéressant ce patronyme, très helvétique assurément. On imagine d’ici la verdure des alpages et le son des cloches, le chocolat, les montres et le fromage....


    • SilentArrow 23 mars 2023 14:51

      @Geronimo howakhan
       

      .pourquoi ce gros QUI ?

      Parce qu’il paraît que la réponse est dans la question et que, la réponse étant politiquement incorrecte, la question l’est aussi.
      Le mot n’existe pas encore, mais je sens que je vais bientôt être accusé d’antiquiisme.
      Bonne fin de journée.

    • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 23 mars 2023 15:01

      @SilentArrow

      Oui, bien sur...hé hé hé ..aucun doute,
      bonne fin de journée également..


    • Fergus Fergus 23 mars 2023 15:15

      Bonjour, Joséphine

      « Miriam Cahn. C’est intéressant ce patronyme, très helvétique assurément. »

      Vous ne pouvez décidément pas vous empêcher des digressions teintées d’antisémitisme.
      Eh oui, il y a des Juifs en Suisse comme ailleurs, et ce n’est pas du tout le sujet !


    • Joséphine Joséphine 23 mars 2023 15:40

      @Fergus

      C’est trop facile de vouloir clore tout débat en brandissant le mot « antisémite », et qui plus est cela ne sert plus à rien, elle ne marche plus cette technique. Non Fergus, ce n’est pas de l’antisémitisme de dire que Myriam Cahn est issue d’une grande famille juive de Francfort . 

      Toucher un enfant c’est le détruire, et j’ai le droit de savoir qui est la personne qui a peint ces atrocités. D’où parle t’elle, d’où vient elle, ce sont des questions légitimes. Quant à la pédophilie dans la culture judaïque, c’est un très lourd dossier dont on parle peu, pourtant facile d’accès via l’internet et les différents analyses et revues de presse , mais on préfère montrer du doigt les rares prêtres catholiques, jamais les autres. 


    • Fergus Fergus 23 mars 2023 16:26

      @ Joséphine

      « j’ai le droit de savoir qui est la personne qui a peint ces atrocités »
      Certes ! Mais c’est sa personnalité névrosée qui est en cause, pas sa judéité !!!


    • Joséphine Joséphine 23 mars 2023 16:42

      @Fergus

      Il faudrait surtout demander des comptes au Palais de Tokyo et à la Maire de Paris qui non seulement autorisent l’exposition , mais qui en plus ont envoyé à la poubelle la demande des députés RN de décrocher ce tableau :  

      Le Rassemblement national veut censurer cette œuvre de Miriam Cahn (huffingtonpost.fr)

      Pourquoi un tel favoritisme envers cette « artiste » ? 

      Dans le fond l’état psychologique névrosé de cette peintre m’importe peu, j’en ai marre de voir que ce pays a tendance à vouloir à tout prix psychiatriser et psychanaliser ces démons . C’est une sale personne, dangereuse, perverse, et elle sait très bien ce qu’elle fait en souillant l’Art. 


    • Montdragon Montdragon 23 mars 2023 18:25

      @Joséphine
      Soeur suicidée à 20 ans..on se demande pourquoi.
      les familles tuyau de poêle.


    • Pie 3,14 23 mars 2023 18:57

      @Joséphine
      Ce qui est antisémite ce n’est de dire que Miriam Cahn est issue d’une famille juive allemande qui a fui le nazisme en 1933. Ce qui est minable, c’est de suggérer que la toile incriminée a un quelconque rapport avec la pédophilie alors que la peintre nie toute relation avec le sujet.
      Oser ensuite écrire que « la pédophilie dans la culture judaïque est un très lourd dossier » est un contresens ignoble dont vous êtes coutumière.
      La pédophilie dans l’histoire de l’antisémitisme est un très lourd dossier. En effet, accuser les juifs de voler des enfants chrétiens pour mener des « sacrifices » ou des actes atroces est une constante de l’antisémitisme en Europe depuis des siècles. Cela a souvent justifié des massacres et des pogroms.
      Vous êtes une antisémite décomplexée et vous ne leurrez personne.


    • pipiou2 23 mars 2023 20:34

      @Joséphine
      Si la pédophilie est un lourd dossier dans la culture judaïque, alors dans la culture catholique c’est carrément un trou noir supermassif !

      Tu as encore loupé une occasion de fermer ta bouche.
      Tes « rares » prêtres prédateurs pédophiles sont au moins 3000 rien qu’en France.

      Tu te fais l’avocate de la pédophilie dans l’Eglise et tu nous tapes un scandale pour un tableau ?!


    • chat maigre chat maigre 23 mars 2023 20:45

      @pipiou2

      tu vas encore être un des seul gros dégueulasse à défendre ce tableau

      t’as vraiment un brin piou !!

      déjà hier tu défendais l’excision sur les gamins et ce soir c’est les oeuvres pédophiles !!!

      prends une semaine de congés, t"en as vraiment besoin là ;-p


    • chat maigre chat maigre 23 mars 2023 21:04

      @Pie 3,14

      non cher ami pas toi !!

      toi aussi tu va défendre la toile et l’artiste ??
      on vois tous ce que ça réprésente et ça n’a rien à voir avec la guerre ou l’Ukraine

      je te croyais plus classe comme bonhomme smiley


    • pipiou2 23 mars 2023 21:32

      @chat maigre
      Dis-donc trouducu antisemite , qu’est-ce qui te permet de dire que défends l’excision ?

      Je dis que défendre la pédophilie catholique c’est beaucoup plus grave que faire une polémique sur un tableau dont tu ne sais rien du tout.


    • chat maigre chat maigre 23 mars 2023 22:04

      @pipiou2

      tu as commencé à me traiter d’’antisémite quand j’ai commencé à te dire que j’étais contre la torture faite aux enfants et l’excision en particulier !!
      je t’ai dis qu’en Islande il remette en cause la circoncision car c’est une excision et tu m’a traité de nazi antisémite !!

      je t’ai donné des liens et je t’ai dit qu’en Allemagne aussi il avait ouvert le débat et que je trouve ça très bien et qu’un jour tout cela sera interdit dans les pays civilisés

      toujours en te donnant les liens où j’avais lu tout ça !!!

      depuis je suis un nazi antisémite smiley

      tu es un dingue, tu défends toujours les pires crapule et encore ce soir tu défens bec et ongles cette toile pédophile et tu défends l’artiste en insultant tout ce qui trouve que l’on ne devrait pas exposer cette toile dans un musée en France !!

      alors je prends les lecteurs qui passent par là à témoin
      qui se comporte comme un nazi encore aujourd’hui ???

      arrête de te prendre pour le gendarme d’avox et surtout arrête de défendre à chaque fois toutes les perversions humaines, il faut te faire aider et te faire soigner pipiou, tu débloques carrément maintenant, tu es un fachiste de la pire espèce quand tu te comportes comme cela !!!

      pipiou2 23 mars 21:36

      @Samson
      Si la contemplation de cette oeuvre crée chez toi des pensées pédophiles, l’auteure du tableau n’y est pour rien.

      tu t’en prends même à Samson qui est toujours poli et respectueux !!
      arrêtes toi tu vas beaucoup trop loin et depuis trop longtemps !!


    • pipiou2 23 mars 2023 22:10

      @chat maigre
      Non c’est faux.
      Tu passes ton temps à faire des discours à la con sur les juifs, pas spécialement au sujet de la circoncision.

      Comme tu es apparemment un nazi honteux je ne suis pas surpris que tu affabules à tort et à travers.


    • chat maigre chat maigre 23 mars 2023 22:34

      @pipiou2

      tu parles tout le temps des juifs même quand ce n’est pas le sujet et tu essaies de nous entrainez à parler de ça avec toi

      moi je ne peux pas être antisémite, je m’en fous des juifs, c’est des humains comme les autres pour moi
      moi je dis que tous les humains sont égaux 

      et c’est toi qui trouve à redire quand je dis cette simple phrase mais je t’ai déjà dit en plus que ça ne m’intéressé pas de parler des juifs en particulier et tu insistes lourdement 

      donc bonne nuit, je te conseille de réduire un peu le temps que tu passes ici, de prendre l’air et de revenir bien intentionné smiley

      bonne nuit.


    • Jonas Jonas 25 mars 2023 12:17

      @Joséphine « Quant à la pédophilie dans la culture judaïque, c’est un très lourd dossier dont on parle peu, pourtant facile d’accès via l’internet et les différents analyses et revues de presse , mais on préfère montrer du doigt les rares prêtres catholiques, jamais les autres. »

      Effectivement, la révolte messianique contre Dieu implique de dénaturer, pervertir et renier la morale christique, et donc de promouvoir la pensée criminelle porno-pédophile juive, dont Miriam Cahn et bien d’autres de ses coreligionnaires sont de fervents adeptes.


    • quijote 25 mars 2023 12:35

      @Pie 3,14

      Salut l’escroc !

      Citation : "Ce qui est minable, c’est de suggérer que la toile incriminée a un quelconque rapport avec la pédophilie alors que la peintre nie toute relation avec le sujet.« 

      Bien sûr ! D’ailleurs, toi, dès que tu l’as vu, le tableau, tu t’es aussitôt dit »ça, ça n’a évidemment rien à voir avec la pédophilie", pas vrai ? Ha ha ha...

      On est jamais déçu avec les gens bien. Si faut être aveugle, ils seront aveugles ! Ha ha ha...


    • quijote 25 mars 2023 20:21

      @Pie 3,14

      Hé, attention, derrière toi... Un antisémite ! Ah non, excuse, c’est ta mère...
      Mais ç’aurait pu être un antisémite ! On est jamais trop prudent.
      Hé, t’as un détecteur d’antisémites dans ta chambre, j’espère ?


  • peaudouce 23 mars 2023 12:34

    Mais je pense que toute l’œuvre de cette artiste ne devrait même pas être exposée, c’est tellement laid.

    De plus, quand il faut une explication de texte pour comprendre un tableau, c’est qu’il y a un problème.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 23 mars 2023 12:44

      @peaudouce
       
      En l’occurrence, ce n’est pas une question de compréhension, bien au contraire : l’explication est une tentative de réfuter, de nier la compréhension la plus évidente et la plus naturelle.
       
       Ceci dit, pour exprimer le viol des vaincus, je préfère ça


    • chantecler chantecler 23 mars 2023 13:42

      @Francis, agnotologue
      Oui,
      Je vous recommande de lire « La peau » de C. Malaparte...
      C’est assez hallucinant !
      Ca se passe à Naples à partir de 1943 ....


  • SilentArrow 23 mars 2023 12:38

    J’aime pô les « artistes contemporains ».

    Le seul art que je supporte sur mes murs, ce sont le calendriers de la coopérative agricole, avec des dessins réalisés par les écoliers du coin, certains très beaux, tous à la fois réalistes et naïfs.

    Mais il est vrai que je suis un gros bourrin qui n’y connaît rien à l’art.


  • Inquiet 23 mars 2023 12:44

    Le vrai génie du diable c’est de faire croire qu’il n’existe pas


  • SilentArrow 23 mars 2023 13:07

    Version 2.0 de « Ceci n’est pas une pipe » ?


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 23 mars 2023 13:14

    Commençant à connaître un peu les commentateurs d’Agoravox. On ne peut dire que tous sont d’Extrême-droite. Et pourtant, il n’y a aucun commentaire positif. Je pense que l’auteur de l’article a une SERIEUX problème.


    • Fergus Fergus 23 mars 2023 13:52

      Bonjour, Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Je partage votre avis sur le regard porté par l’auteure sur cette prétendue artiste qui met en scène des images immondes, de surcroît parfaitement laides au plan pictural.
      Il y a dans dans l’oeuvre de cette femme une dimension clairement exhibitionniste et provocatrice.
      Personnellement, si j’avais voulu peindre un enfant contraint par un adulte à une relation sexuelle, j’aurais procédé par suggestion, par exemple en peignant un enfant en pleurs à côté d’un adulte en slip à la mine satisfaite.


    • Fergus Fergus 23 mars 2023 13:53

      Pour être dénoncée, la pédo-criminalité n’a pas besoin de représentations explicites !


    • Fergus Fergus 23 mars 2023 13:58

      « un enfant en pleurs à côté d’un adulte en slip à la mine satisfaite »

      Et si réellement, il s’agit de dénoncer des actes de viols commis par une force occupante, en plaçant sur une chaise des éléments d’uniforme militaire !


    • Aristide Aristide 23 mars 2023 14:19

      @Fergus

      Votre talent vous autorise surement de tenir ces propos prétentieux !!! Bravo !!!


    • Fergus Fergus 23 mars 2023 16:35

      Bonjour, Aristide

      Qu’y a-t-il de « prétentieux » à exprimer son opinion ?

      Et je ne vois pas ce que mon « talent »  avéré ou pas, ce n’est pas à moi de le dire  vient faire ici. Je donne simplement, en tant que peintre, un exemple ce qu’il est possible de faire pour dénoncer un acte odieux sans l’exposer de manière explicite.
      A cet égard, l’histoire de la peinture fourmille de cas de ce genre.


    • Montdragon Montdragon 23 mars 2023 18:28

      @Fergus
      il ne s’agit pas d’une dénonciation hélas.


    • Aristide Aristide 24 mars 2023 09:48

      @Fergus

      Il ne s’agit pas d’opinion !!!

      Assez savoureux de voir que votre prétention s’étale jusqu’à vous poser en « peintre » !!! Vous confondez artiste et simple amateur. Vous arrivez même à décrire ce que VOUS auriez fait !!!

      Vous savez, sur cette affaire assez complexe, je me contente, moi en tant que non-peintre, de juger sur la base de ceux qui en connaissent surement plus que vous : les critiques d’art et autres journalistes spécialisés. Ceux qui connaissent l’artiste et la suivent. Vous avez de nombreuses vidéos disponibles ....

      Je ne me hasarderai surement pas à interpréter cette « œuvre » en essayant de la faire rentrer dans mon monde de pensée. Pour ma part, je me contente de voir et j’essaye de comprendre les intentions de l’artiste.

      Je me méfis de mon regard simpliste d’amateur, contrairement à vous qui croyez, comme souvent, savoir ce qui est bien ..


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 24 mars 2023 14:10

      @Aristide Je peins et connais parfaitement le monde artistique. Une proche a même été invitée à détecter un faux Léonard de Vinci. Je peux vous assurer que ce n’est pas de l’art. Juste une provoc digne de Charlie Hebdo.  A un moment il faut savoir mettre des limites entre ce qui relève de l’art ou non. Normalement le rôle du véritable artiste n’est pas d’intervenir dans le politique. Ce n’est pas son domaine. La caricature en fait office. et c’est suffisant. Vous me direz : et le radeau de la méduse ou Guernica. Je ne pense pas vraiment que Picasso avait un message politique. Son travail restait dans le domaine de la représentation d’une réalité comme les peleurs de pommes de terre de Van Gpgh. Picasso traduisait ce qui était la guerre. Ici, rien de tel.... Il s’agit surtout et avant tout d’un acte de provocation. Car on pourrait se demander que vient faire la pédophilie dans la représentation d’une guerre. LA « peintre » a juste fait une projection de ses fantasmes personnels. Bon assez parlez de cette saloperie. Elle n’en vaut pas la peine... Que l’on représente un enfant triste comme la fait Barbara avec sa chanson l’Aigle. Pourquoi pas. Mais avec des symboles. D’ailleurs qui savait que Barbara exprimait l’inceste de son père à travers sa chanson ? Ici, c’est cru et direct... et finalement sans aucun intérêt....


  • Jonas Jonas 23 mars 2023 13:16

    Dans la civilisation chrétienne européenne, l’art était autrefois au service du Beau, de la Nature, de la Vérité. L’oeuvre se dessinait dans le temps long, avec un travail patient et méticuleux du détail par l’artiste.

    L’art est aujour’dhui exploité par des pseudo-artistes, pour faire la promotion de la provocation, la perversion morale et sexuelle, le satanisme, pour montrer que l’homme est désormais maître d’un pouvoir sans limites en prétendant prendre la place de Dieu.


    • charclot charclot 23 mars 2023 18:29

      @Jonas
      Dans la civilisation chrétienne européenne, l’art était autrefois au service du Beau, de la Nature, de la Vérité. L’œuvre se dessinait dans le temps long, avec un travail patient et méticuleux du détail par l’artiste.
      Autrefois l’artiste était au service des puissants, seigneurs de guerre, église catholique etc etc et se contentait de faire platement les décorations d’apparat... Seulement les artistes qui ont le plus de ’renom’ aujourd’hui sont renaissance classique impériaux néo classique... Evidement si Pubis de Chavanne te fait grave kiffer ne regarde pas le travail de Fernand Leger... Mais encore... A la renaissance la plupart des artistes qui peignaient les saints se tapaient leur modèles filles ou mecs et il y a des anecdotes de batailles politiques entre Raphael et Michael Ange, hypersexualité de la plupart d’entre eux, hetero homo pedo...violences physiques usages de drogues... Caravage qui est reconnu comme l’un des phares de la renaissance peignait des clochards des vagabonds en lieux et places des potentats de l’église habituellement représenté. Dans les pays du nord de l’Europe ou la renaissance hollandaise, Brueghel l’ancien ou le jeune Dürer, Bosch ont peint l’horreur de la guerre... C’est à partir de cette période où la technique de représentation &évolue. C’est très net si on compare les cahiers de Villars d’Honnecourt et ceux de Vinci... 200 ans les sépare et 500 nous sépare de Vinci... Les modes de représentation et celui du rôle de l’artiste ont considérablement changer. Entre 1917 et 1981 il y a eu l’art d’état soviétique de 33 à 45 celui des nazi de 47 à aujourd’hui celui chinois, bien avant l’hégémonie culturelle américaine sur l’occident, la pissotiere de Mutt et en écho les campbell’s soup ont acquis le statut d’œuvre d’art pour une raison simple c’est que l’artiste s’identifie en lui même pour lui même comme tel et qu’il importe avant tout de partager non une représentation commune et culturellement acceptable mais un point de vue égoïste un regard individuel sur le monde pour conduire l’autre celui qui ne représente pas à prendre position 
      En fait je résume un peu une partie de milliers de livres consacrés à l’art ou écrit par des artistes, une partie des mouvements actifs d’hier d’aujourd’hui et de demain pour que tu comprennes bien que la représentation du beau est sans fondement. Il y a des toiles magnifiques de dames du XIX° qui sont mortes peu de temps aprés de la syphilis, des marquises des baronnes et autres mais de cette période contrairement à celles suivant et précédant les bateau lavoir il n’y a que peu de représentations des souffrances du peuple comme on peut le sentir dans l’Angelus ou chez Otto Dix....
      Bref les artistes pour la plupart souffrent du regard que l’on porte sur eux mais certains s’en tapent le coquillard parce que pour eux

      le bureau c’est l’art...


    • Gabriel 23 mars 2023 19:11

      @charclot
      Entre 1917 et 1981 il y a eu l’art d’état soviétique 

      Après la révolution en Russie en 1917, il y eut un formidable élan qui a fondé la peinture moderne. Le réalisme soviétique, c’est plus tard, bien après 1917.


    • charclot charclot 24 mars 2023 12:14

      @Gabriel
      d’accord, vraiment, Maïakovski

      tchernickiov TATLIN constructivisme futurisme mais comme les soviets ont rapidement mis tout ça au pas c’est vers l’extérieur que le mouvement s’est plus développé Très vite la grandiloquence et le réalisme soviétique ont pris le pas sur la recherche artistique des communistes non autoritaires (anarchistes et autres). Cela renvoie aussi ç la place de la femme aprés 1917 et ce qu’elle devient avec la prise de pouvoir de Staline....
      En fait ce mouvement n’a pas fondé la peinture moderne car cela serait oublier De Still, l’expressionisme allemand des années 20 et bien d’autres mais il etait fortement impliqué dans la transformation artistique moderne déclenché par les fleurs du mal Turner et autres Monet...


    • Jonas Jonas 24 mars 2023 22:15

      @charclot « Le Caravage qui est reconnu comme l’un des phares de la renaissance peignait des clochards des vagabonds en lieux et places des potentats de l’église habituellement représenté. »

      Le Caravage décrivait le tragique, alors que l’art contemporain montre le vulgaire, la perversion et les fantasmes sadiques de dégénérés porno-pédophiles.


    • charclot charclot 25 mars 2023 01:11

      @Jonas
      mettre dans le même sac tous les artistes au prétexte que quelques uns sont des gros cons est exactement la même chose que de dire que tous ceux qui votent RN sont des nazis... LE lien renvoie bien sur à une imagerie digne des illustrations des romans de Pierre Louÿs qui comme Sade est édité sans discontinuité depuis 100 ans mais personne ne s’en soucie.... Les images là cherchent à dénoncer des crimes que la morale catholique nie depuis 20 siècles. Alors je suis d’accord c’est degueulasse mais ce qui l’est encore plus c’est cette scandalisation pseudomoralisatrice des mêmes qui quand on s’en prend au curé violeur trouve encore le moyen de défendre le coupable. 
      Le problème de la pédocriminalité est la 500 ° roue du carrosse politique d’une part parce que tous sont plus ou moins complices d’autre part parce que les enfants restent malgré quelques sursauts plus des objets de prestance sociale que des humains en devenir. Tant que la mentalité profonde de la société ne sera pas transformée les pédocriminels de toutes sortes n’ont pas à s’inquiéter... !


    • Jonas Jonas 25 mars 2023 10:28

      @charclot « Les images là cherchent à dénoncer des crimes que la morale catholique nie depuis 20 siècles. »

      La pédo-criminalité touche tous les milieux (scolaire, politique, sportif, culturel, religieux,...) ça n’a rien de spécifiquement catholique. Je rappelle que le christianisme interdit la pédophilie, alors que de 1968 jusqu’au milieu des années 1980, quasiment tous les média de gauche (Libération, Le Monde...), et leurs élites intellectuelles et artistiques (Bernard Kouchner, Jean-Paul Sartre, Louis Aragon, André Glucksmann, Jack Lang, Daniel Cohn-Bendit, Françoise Dolto, Michel Foucault, Jacques Dérrida, Frédéric Mitterand, Georges Moustaki,...) ont fait publiquement la promotion de la légalisation de la pédophilie et de la violence contre les enfants.

      Dénoncer la pédophilie ne justifie en aucun cas de montrer dans des musées des peintures pornographiques pédophiles et de tortures sur des enfants, c’est du voyeurisme le plus abject pour satisfaire des fantasmes morbides et pervers.


    • charclot charclot 25 mars 2023 12:12

      @Jonas
      Je rappelle que le christianisme interdit la pédophilie,

      nulle part dans les textes il n’y a d’interdiction de la pédocriminalité Par con tre l’église catholique a une longue très longue histoire de la destruction de l’enfance, viols, castration , soumission au dogme par la violence... On peut le nier autant qu’on veut mais celle qui devait supporter les pauvres et les faibles n’est jamais ailleurs qu’au service des puissants : mariage arrangé entre mineurs ou de majeur à mineure, indulgences pour les violeurs d’enfants à condition de dons conséquents La partie de notre société qui est l’expression de ses valeurs morales n’a fait que , pendant des siècles, tordre les textes pour les faire rentrer dans les intérêts des puissants...Bref, quand un prêtre est condamné aujourd’hui par la justice c’est qu’il a vraiment pas eu de bol aux vues des pression que subissent les victimes dans le sein même de l’église. Je le sais j’y étais et je ne suis pas le seul à rendre témoignage des mauvaises actions perpétrées et protégés dans l’enceinte prétendument sainte du catholicisme romain qui je le rappelle ne se définie pas comme « chrétienne » mais comme apostolique et romaine... D’autre part le christianisme est l’avatar du messianisme juif qui ne correspond que bien peu avec ce que représente aujourd’hui les églises du monde. On part d’un mouvement touchant surtout les pauvres à une institution qui est la plus grande propriétaire terrienne au monde ce qui ma foi est bien loin du Matthieu 19  21Jésus lui dit : Si tu veux être parfait, va, vends ce que tu possèdes, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans le ciel. Puis viens, et suis-moi.
      Que l’église condamne les actes sexuels c’est ce qu’elle fait sans discernement mais avec l’esprit du faites ce que je dis pas ce que je fais.... Bref parce que j’ai déjà des pépins l’église est une abomination aux yeux de tous ceux qui ont autre chose que la soumission au cœur. ! 
      Pour ce qui est de la diffusion de la pédopornographie dans le but de la dénoncer je suis d’accord on ne peut pas le faire devant le public car l’impact est d’une grande violence mais par contre noyer les députés ministres sénateurs toutes personnes avec quelque responsabilité d’images de films de textes qu’il faut 10 minutes pour télécharger sur presque n’importe quel moteur de recherche je ne crois pas que cela soit mal agir car rien n’est fait par ceux qui en ont le pouvoir et parce que ceux qui agissent pour dénoncer sont mis sous le paillasson. La plupart des personnes sur ce site ou d’autres qui écrivent qu’il faut faire quelque chose ne font rien qui va dans ce sens dans la vraie vie, ni collage d’affiche, ni pétitions , ni dépôt de plainte rien que de s’émouvoir parce que c’est convenable de la faire mais je le répète , c’est juste de la scandalisation de convenance.... Tu veux faire autre chose que blablater, vas porter plainte et après tu me feras la leçon :


    • Jonas Jonas 25 mars 2023 12:44

      @charclot « nulle part dans les textes il n’y a d’interdiction de la pédocriminalité »

      « Mais, si quelqu’un scandalisait un de ces petits qui croient en moi, il vaudrait mieux pour lui qu’on suspendît à son cou une meule de moulin, et qu’on le jetât au fond de la mer. »
      Matthieu 18:6

      Depuis plus de 20 ans, 10 000 enfants sont victimes d’agressions sexuelles chaque année en France, 20 enfants sont violés chaque jour sur le territoire, 100% de ces actes de violence faites aux enfants n’ont rien à voir avec l’Église catholique.
      La très grande majorité des pédophiles condamnés ont vécu en couple et pas dans le célibat, donc affirmer que « l’église catholique a une longue très longue histoire de la destruction de l’enfance, viols », c’est du foutage de gueule.

      Si frustration il y a par la faiblesse de la chair, le prêtre s’orientera plutôt vers une femme, pas vers un enfant.
      Il y a clairement une propagande médiatique anticatholique menée à grande échelle, les rares scandales pédophiles révélés dans l’Église constituent une goutte d’eau comparée aux actes pédophiles se produisant tous les jours en France.
      Il ne s’agit pas de dédommager les prêtres qui se sont livrés à la pédophilie, mais le lobby homosexuel qui a infiltré Vatican II dans les années 1960, dénoncé pourtant à maintes reprises par des évêques et des prêtres soucieux de la Foi et de la vérité, a fait beaucoup de mal à l’Église catholique.


    • Jonas Jonas 25 mars 2023 12:49

      @charclot « D’autre part le christianisme est l’avatar du messianisme juif qui ne correspond que bien peu avec ce que représente aujourd’hui les églises du monde. On part d’un mouvement touchant surtout les pauvres à une institution qui est la plus grande propriétaire terrienne au monde ce qui ma foi est bien loin du Matthieu 19 21Jésus lui dit : Si tu veux être parfait, va, vends ce que tu possèdes, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans le ciel. Puis viens, et suis-moi. »

      L’argent et la propriété terrienne, si utilisés à bon escient, ne sont pas condamnables. Je rappelle que dans les domaines de l’instruction et de l’éducation, l’Eglise catholique gère et finance de par le monde 72.826 écoles maternelles pour un total de 7.313.370 élèves ;

      96.573 écoles primaires pour 35.125.124 élèves et 47.862 établissements d’enseignement secondaire pour un total de 19.956.347 élèves.
      Elle suit en outre 2.509.457 jeunes d’écoles supérieures et 3.049.548 étudiants.Instituts sanitaires, de bienfaisance et d’assistance
      Les instituts de bienfaisance et d’assistance gérés par l’Eglise dans le monde comprennent : 5.287 hôpitaux avec une présence plus importante en Amérique (1.530) et en Afrique (1.321) ;
      15.937 dispensaires pour la plus grande partie en Afrique (5.177), en Amérique (4.430) et en Asie (3.300) ; 610 léproseries principalement en Asie (352) et en Afrique (192) ;
      15.722 maisons de retraite pour personnes âgées, malades chroniques et handicapés, pour la plus grande partie en Europe (8.127) et en Amérique (3.763) ;
      9.552 orphelinats dont la majeure partie en Asie (3.660) ;
      11.758 jardins d’enfants dont la majeure partie en Amérique (3.191) et en Asie (3.295) ;
      13.897 dispensaires de consultations matrimoniales distribués en grande partie en Europe (5.664) et en Amérique (4.984) ;
      3.506 centres d’éducation ou de rééducation sociale et 35.746 institutions d’un autre genre.


    • Gabriel 25 mars 2023 14:53

      @charclot
      l’église catholique a une longue très longue histoire de la destruction de l’enfance, viols, castration 

      N’étant pas catholique, issu d’un famille immigrée, j’ai toujours eu du mal à comprendre la violence inouïe de la cathophobie dans notre société française, que ce soit parmi mes amis, souvent de gauche, et dans l’élite. Alors que l’église n’est « plus rien » (combien de divisions).

      Car si l’on regarde sereinement la réalité, l’église n’est pas très différente de l’école républicaine question pédocriminalité. Curieusement, l’école est à l’abri de cette violence.

      Peut-être l’inconscient collectif des Français de souche garde-t-il en mémoire « mille ans » de domination de l’église, en oubliant que l’église leur a appris à lire et compter.

      Nous avons aujourd’hui deux problèmes majeurs :

      • d’une part ça ne ruissèle plus, le pouvoir d’achat n’augmente plus, le pouvoir parvient à cacher la misère par la dette, le pays recule avec déclassement,
      • d’autre part l’élite s’en fout, croyant être à l’abri : un billet d’avion, Roissy, et c’est la fuite à l’étranger en cas de coup dur, avec un diplôme de GE en poche et en baragouinant l’english, on retrouve du boulot sans problème.

      L’église avait au moins le mérite de faire se rencontrer le peuple et l’élite sous les voutes de l’église, tous à égalité devant Dieu, tous égaux devant la mort (celle du Christ et la leur propre). Cette rencontre, ce contact vivant, vital a disparu. Ce n’est pas rien.

      Et quoi pour remplacer l’église, la téloche ???


    • charclot charclot 25 mars 2023 21:07

      @Jonas
      en fait systématiquement quand on soulève les robes de cette prostitué, il y a toujours des clients pour en faire une sainte... On peut maquiller un vieux tapin autant qu’on veut le problème l’odeur reste. Pour ce qui est des victimes civiles il y a environ une personne sur dix qui a été victime de violences sexuelles avant d’avoir 15ans et pour 80% dans le milieu familial.
      L’église reste ce qu’elle est l’expression de l’hégémonie d’une classe ultra bourgeoise et donc ultra conservatrice De fait je me balek complet de Vatican 2 ou 9000 d’une part parce que je ne suis pas catho et d’autre part je n’ai d’autorité au dessus de moi que celui qui a été envoyé et selon ce qu’il dit oui celui qui scandalise un seul mérite la mort et là est le nœud du problème Quand on se présente en parangon de vertu, quand on a le pouvoir temporel autant que cette entité pluricéphale et malsaine, quand on se permet de s’arroger la direction morale des peuples on perd tout droit quand on protège en son sein l’impardonnable. Alors oui le combat contre le violences sexuelles ne s’arrête pas à cette pute qui se présente comme la porte spirituelle de l’occident mais il passe obligatoirement par la dénonciation des crimes couverts... Pour ma part ça fait 30 ans que je réclame reconnaissance et 30 ans qu’on me met la prescription sous le nez ou que pire on me propose un règlement avec quelques très menues monnaies comparativement aux dégâts que cela a causé à ma psyché... Là je suis 1 mais nous sommes légion à ne pouvoir exprimer ce qui nous est arrivé parce que des gens comme vous plein d’auréoles au fond du calbut prétendent encore se sanctifier dans la fange mensongère qui sert de légitimation à une hypocrisie séculaire. Vous aimez votre église ? Alors nettoyez la avec force et vigueur quitte à la voir bruler et vous vous ouvrirez une place je sais pas où mais en tout cas à la table de bien des gens... ! 


    • Jonas Jonas 26 mars 2023 11:14

      @charclot « en fait systématiquement quand on soulève les robes de cette prostitué, il y a toujours des clients pour en faire une sainte... »

      Je ne comprends pas cet argument. Des réseaux pédophiles protégés, c’est criminel et il faut les combattre, il y en a dans tous les milieux (réseaux pédophiles scolaires, politiques, etc..) mais cela n’implique pas de rejeter toute l’institution !
      Est-ce que vous allez cesser d’envoyer vos enfants à l’école, parce que des professeurs pédophiles y ont sévit ?


    • charclot charclot 26 mars 2023 13:28

      @Jonas
      une pomme pourrie dans le compotier si tu ne t’en debarasse pas immédiatement tout le panier pourrit... ! Dans le même genre les animaux malade de la peste « Ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient frappés »
      Quand une institution n’est pas capable de muter il faut qu’elle disparaisse c’est la loi naturelle qui veut ça... Mais bon je n’ai pas écrit encore sur l’inquisition les castrats, les viols de religieuses, les avortements clandestins etc etc. En fait d’avortement l’église a longtemps été partie prenante en catimini car « vous comprenez ma chère cela fera un bouche de moins à nourrir » ou encore la fille de la petite bourgeoisie qui se retrouve en cloque du palefrenier mais ’hors de question de garder ce bavard" J’ai grandi dans cette morale foireuse du coup je la connais par cœur et je sais que rien ne peut reformer une haridelle ! 
      Pour ce qui est de la violence faite aux enfants effectivement mieux vaut ne pas envoyer les siens à l’école plutôt que de les voir risquer une agression !


    • Jonas Jonas 26 mars 2023 14:27

      @charclot « une pomme pourrie dans le compotier si tu ne t’en debarasse pas immédiatement tout le panier pourrit... ! »

      99% des prêtres ne sont pas pourris. Pourquoi condamner toute une institution parce que certains ont fauté ?

      -----------------------------------------
      « Pour ce qui est de la violence faite aux enfants effectivement mieux vaut ne pas envoyer les siens à l’école plutôt que de les voir risquer une agression ! »

      Donc vous ne sortez plus de chez vous, vous savez que vous risquez aussi une agression en allant dehors et en faisant une mauvaise rencontre ?


    • charclot charclot 26 mars 2023 16:03

      @Jonas
      selon une étude américaine à la suite d’une étude lié au réseau pédocriminel des prêtres de Boston 6% des prêtres seraient pédocriminels, 20% homosexuels 25 à 30% entretiendraient une liaison hétérosexuel ou iraient aux putes et environ une très petite moitié serait vraiment abstinente. De plus la complicité ou pire le camouflage des autorités ecclésiastiques ne sont plus un secret pour tous ceux qui cherchent la vérité et je ne parle pas ici de complotisme mais de fiats avérés avec témoignages rapports de police et, rarement, grosses de tribunaux ! C’est l’ensemble de l’institution qui couvre non seulement la violence pédocriminelle de ses membres mais aussi qui minimisent celles de ses ouailles allant jusqu’à pousser au suicide les victimes en les culpabilisant... Quand on est un « vrai » croyant, bien sur on préfère rester du coté de la barrière qui fait parure de dignité ! Quand on est un « vrai » croyant on est un vrai hypocrite sinon on est exclu de la communauté comme je l’ai été et le sont tous ceux qui comme moi réclament justice !
      Pour ce qui est de rester chez moi j’y suis bien et dans la mesure où ma vie suit son petit bonhomme de chemin, m’arrange pour y vivre paisiblement sauf dans le cas fort improbable où une de mes connaissances s’aventurerait à avoir des attitudes déplacées vis à vis de mes enfants cde qui immanquablement conduirait à des réactions à la hauteur de l’insulte faite à l’un d’eux et cela sans délai ni remord !


    • Jonas Jonas 26 mars 2023 17:26

      @charclot « selon une étude américaine à la suite d’une étude lié au réseau pédocriminel des prêtres de Boston 6% des prêtres seraient pédocriminels »

      Les USA, tout comme la France, sont des pays franc-maçons gouvernés par des républiques judaïques viscéralement anticatholiques, ils ont tous les moyens médiatiques pour diffuser leur propagande et leurs mensonges en masse.
      En France, un rapport (CIASE) présenté en 2021 par Jean-Marc Sauvé, membre de la Grande Loge De France (GLDF)fait mention du nombre de 330 000 enfants victimes d’abus sexuels dans l’Église catholique ! Le rapport précise que ce nombre repose uniquement sur des sondages Internet effectués sur un échantillon de 28 010 personnes interrogées entre le 25 novembre 2020 et le 28 janvier 2021 (soit 0,055% de la population adulte), par une équipe de statisticiens de l’INSERM, sans véritable estimation de réelle fiabilité.

      L’INSERM a ensuite extrapolé les données de ces sondages pour les lisser sur une période de 70 ans et obtenir ce nombre faramineux de 330 000 victimes, un délire intégral !
      On ne peut condamner une institution uniquement en se basant sur des sondages et des estimations, ces 330 000 victimes n’ont pas de noms, et probablement pas eu d’existences réelles. Une condamnation quelle qu’elle soit, doit être basée sur des faits précis, et non sur des supputations et des extrapolations statistiques.

      Tous les mass-média ont goulûment brandi ce nombre de 330 000 victimes en une de leurs journaux pendant des semaines, sans préciser à quoi il correspondait réellement, dans le but de décrédibiliser l’Église catholique auprès de la population, et de faire croire qu’il y a un problème « systémique » général au sein de l’Église, qu’il faudrait donc réformer.

      Bien entendu, les franc-maçons se gardent bien d’évoquer les réseaux pédophiles maçonniques, en protégeant leurs élites.


    • charclot charclot 26 mars 2023 18:24

      @Jonas
      on ne peut pas se comprendre tu crois encore que les abus sont un complot franmac alors que ce sont des chiffres issus des assos de victimes. Pour ce qui est du rapport Sauvé et des ses conséquences comme d’hab il est parti sous le paillasson. Un violeur d’enfants fait de nombreuses victimes et 300000 est à mon avis sous estimé ce à quoi s’ajoute les viols de sœurs et autres violences comme la castration des enfants entre le XVI et le XIX° siècle Le déni est l’arme la plus redoutable !


    • Jonas Jonas 26 mars 2023 18:54

      @charclot « on ne peut pas se comprendre tu crois encore que les abus sont un complot franmac alors que ce sont des chiffres issus des assos de victimes. »

      Non, le chiffre de 300 000 victimes du rapport du franc-maçon Sauvé ne vient pas des associations de victimes, ce sont bien des chiffres fantaisistes qui ne reposent pas sur des faits établis.


    • charclot charclot 26 mars 2023 20:46

      @Jonas
      si il te reste on brin d’honnêteté origines chiffrres rapport sauvé 452 pages


  • Antoine 23 mars 2023 13:29

    Cette polémique est surtout l’art d’être con ! Les protestataires ont réussi à faire connaitre à davantage de monde cette oeuvre, certes affreuse, mais dont le but est précisément de montrer l’horreur de la guerre en Ukraine, ce qui ne plait pas aux zozos d’extrême droite.


    • Gabriel 23 mars 2023 18:58

      @Antoine
      Cette polémique est surtout l’art d’être con !

      Dénoncer les crimes de guerre, bien sûr. Cette artiste fait sans doute œuvre utile (critiquer l’art moderne façon bourin n’est pas le sujet). Dans une guerre en Europe qui fait des centaines de milliers de morts, il y a des centaines, des milliers de crimes sexuels qu’il faut dénoncer, tout comme les tortures, les mutilations. Il y a tout ça en Ukraine.

      Ceux qui ne dénoncent que les crimes commis par un camp suscitent simplement la haine sans combattre réellement ces crimes.

      Les films violents sont interdits aux enfants, à juste titre. Pourquoi cette exposition, qu’il ne faut évidemment pas censurer, n’est-elle pas interdite aux enfants ? Est-ce parce que cette exposition serait l’occasion de criminaliser un camp, en provoquant le scandale et la réprobation comme on peut le constater ?

      Auquel cas les pouvoirs publics ne combattraient pas réellement ces crimes, mais chercheraient, avec perversion, à susciter la haine. J’espère que tel n’est pas le cas.

      Les pouvoirs publics seraient-ils moins « con » qu’Antoine ?


    • Doume65 23 mars 2023 19:29

      @Antoine
      « le but est précisément de montrer l’horreur de la guerre en Ukraine, ce qui ne plait pas aux zozos d’extrême droite. »
      J’ai pu constater ces derniers temps que malheureusement la guerre plait largement à la gauche qu’à la droite. Ton jugement n’a rien d’objectif.
      P.S. J’ai aussi constaté que les plus va-t-en guerre sont ceux qu voient des fachos partout, et en premier lieu les EELV. C’est du reste pour cette raison (le bellicisme) que je me suis éloigné des verts dont je fus partisan.


    • Yann Esteveny 23 mars 2023 20:13

      Message à avatar Doume65,

      Du jour au lendemain, je suis passé de l’extrême-droite à l’extrême-gauche. Je n’avais pas changé. En revanche, l’ensemble de la classe politique française se révélait être des inconditionnels supporters des néonazis ukrainiens !

      Respectueusement


    • quijote 25 mars 2023 12:58

      @Antoine

      Salut ami escroc !

      Evidemment ! Bien sûr ! Toi, dès que t’as vu ce tableau, t’as pensé aussitôt « Ooh, le but de ce tableau, c’est de montrer l’horreur de la guerre en Ukraine, je suis sûr » alors que nous, qui sommes des zozos d’extrême droite, devine ce qu’on a vu... Une représentation de la pédophilie ! Qu’est-ce qu’on est cons, quand même ! Alors que toi, bah, t’es drôlement intelligent... Parce que voir que ce tableau-là, il dénonce « la guerre en Ukraine », même l’intelligence artificielle aurait eu du mal...

      Pauvre guignol. Mais de gauche ! Ha ha ha...


  • pipiou2 23 mars 2023 13:48

    Tous gens qui sont choqués par une peinture mais ne sont pas choqués par les crimes de Boutcha ...


Réagir