mardi 26 janvier 2010 - par CHALOT

Un livre à lire et à déguster : « Béa de Capri à Carnon » de Paul Villach

Une oasis culturelle et érotique

L’auteur de ce roman ne nous a pas habitués à un tel thème et, pour une première expérience, c’est un coup de maître.

Il réussit à nous entraîner vers les nymphes du désir et de l’expérience érotique en usant sans en abuser de son talent de narrateur.

Les descriptions des scènes d’amour sont d’une rare densité et d’un réalisme qui frise l’interdiction s’il fallait transformer ce livre en film.

Cette œuvre cinématographique serait d’ailleurs difficilement réalisable...

Les deux amants sont deux professeurs, l’un marié et vivant une vie de couple de toute quiétude et de tendresse, l’autre, Béa, divorcée sautant d’aventure en aventure jusqu’à la rencontre fortuite de l’homme avec qui elle mène une quête culturelle et sexuelle.

Nous sommes transportés dans toute l’Italie et à chaque halte, le spectateur a droit à une visite guidée de découverte des musées, de sculptures et de la nature ambiante, ponctuée de nuits d’amour…

Le lecteur ne se lasse pas et ne pense pas du tout être un voyeur...Il est invité aimablement à participer aux ébats merveilleux.

Évitons de reproduire une nuit parmi d’autres où l’astre du plaisir est à la fois immuable et renouvelé pour ne reprendre que la fin du chapitre relatif à l’escale d’Orvieto :

« Elle s’offrait au plaisir sans réserve comme la façade gothique au soleil. Ses convulsions ont déclenché les miennes. Je me suis alors jeté à corps perdu dans la gloire où Béa toute vive se consumait déjà en plein soleil. »

Arriveront-ils à gommer les différences, à fusionner les cultures, à se construire une vie de couple où le plaisir renouvelé et recherché fait oublier les tracas de la vie ?

Au-delà des péripéties et du retour des empêcheurs de vivre et de bâtir que sont les administrations-voyous de l’éducation nationale qu’a toujours combattu l’auteur ; au-delà des petites lâchetés de professeurs prêts pour servir leur - parfois - piètre carrière à soutenir un principal, « parfaitement inculte » qui veut et réussit à annuler deux voyages pédagogiques ; il reste comme le rappelle l’auteur, l’érotisme, « seule oasis où goûter de courts moments d’éternité » !

N’hésitez pas à acheter et à lire ce livre qui vous fera rêver... Mais attention, préparez vous : dès que le fruit est mordu, le lecteur ne veut pas gâter son plaisir, il veut continuer et terminer ce roman dont certains chapitres succulents peuvent être dégustés avec délectation !

Quel talent !
 

Jean-François CHALOT

 

Paul Villach, “Béa de Capri à Carnon”, Éditions Lacour, Nîmes, janvier 2010, 247 pages., 20 euros.

editions-lacour.com ou editions-lacour.fr



227 réactions


  • CHALOT CHALOT 26 janvier 2010 10:41

    Non !
    Je ne suis pas membre de la rédaction d’Agoravox et je ne connais pas personnellement Paul Villach, il n’y a pas d’opération marketing !
    désolé !


    • enlight 26 janvier 2010 12:04

       smiley  smiley  smiley


    • Paul Villach Paul Villach 26 janvier 2010 15:55

      @ Trolléon

      Voyou ! Dehors ! Paul Villach


    • rocla (haddock) rocla (haddock) 26 janvier 2010 16:08

      Paul Villach de Merguèze ,

      Vous venez d’ être flashé par le radar de la brigade de contrôle des points d’ exclamation ponctuant les smileys paraissant dans les lignes droites des virages en forme de courbes arrondies du paysage scripto-agoravixique .

      Subséquemment et nonobstant l’ ancien règlement de la brigade commandée par le Lieutenant-Honoraire ainsi que Colonel Beau , son mobilier rustique et son fauteuil avec accoudoirs , vous êtes condamné sur le champ à un retrait de deux points sur votre permis de conduire les amabilités dans les commentaires sus-dits .

      Dans le cas assez peu probable où vous ne diriez point d’ ânerie pendant la saison 2010-2011 la Préfecture du Gard et des Basses Alpes réunies vous créditera automatiquement les deux points au sujets desquels .

      Oui .


    • K K 26 janvier 2010 21:10

      Captain rocla :


      Génialissime et grandiose .

    • rocla (haddock) rocla (haddock) 26 janvier 2010 21:14

      K et les autres

      C ’est quand je bois de la Villachoise ( suis alsacien ) ... smiley


    • Antitroll 26 janvier 2010 21:27

      Tous les trolls en maison de retraite ont débarqué !

      Attention à ne pas trop exciter les Trolléon, Renève, Philippe D, Furtif, etc. En effet, s’ils ne bandent plus depuis bien longtemps, en revanche ils ont tendance à s’oublier dans leur couche 3e-âge...

      Et forcément, ça les énerve.


  • Fergus Fergus 26 janvier 2010 10:44

    « Elle s’offrait au plaisir sans réserve comme la façade gothique au soleil. Ses convulsions ont déclenché les miennes. Je me suis alors jeté à corps perdu dans la gloire où Béa toute vive se consumait déjà en plein soleil. » C’est presque aussi beau que du Giscard. J’espère sincèrement pour Paul Villach que cet extrait n’est pas le meilleur du bouquin !

    Cela dit, pourquoi Paul Villach n’écrirait-il pas des romans érotiques ? Je lui souhaite sincèrement un grand succès avec celui-là.


  • Emile Red Emile Red 26 janvier 2010 10:47

    Je suppose que cet article est mal répertorié.

    Ce n’est pas sur l’étagère Culture que nous aurions du le trouver mais dans la rubrique Parodie, section Hilarante.
    Ou, peut-être, qu’Auto-Satisfecit eut été une catégorie mieux appropriée, M. de Villach aurait pu y dresser sa couche...

    Y-aurait-il une promotion canapé (divano o sofà) au sein du media citoyen ?


    • Emile Red Emile Red 26 janvier 2010 10:49

      Sein nous laissant béats, bien entendu....


    • Sandro Ferretti SANDRO 26 janvier 2010 11:53

      Là, nous sommes quelque part entre la franche guignolade et le journalisme mitoyen.

      « C’était un temps déraisonable...
      (...)
      Remets du rimmel à tes cils
      Lola, qui t’en iras bientôt ».


  • Lapa Lapa 26 janvier 2010 11:00

    un nouveau Marc Levy est né ! je vais l’acheter pour ma belle mère.


  • CHALOT CHALOT 26 janvier 2010 11:11

    En réponse à Lech

    Je ne suis pas de la rédaction, j’écris beaucoup de chroniques dont celle là
    Il n’y a pas d’auto promotion
    affirmer le contraire relève de l’abus


    • french_car 26 janvier 2010 13:19

      Il existe un vrai Chalot cf Wikipedia et vu son pedigree je pense que ce n’est pas un groupie de Villach.
      Qu’on m’explique ... Un leurre d’appel mélenchono-sexuel smiley ?


    • rocla (haddock) rocla (haddock) 26 janvier 2010 21:02

      « Elle s’offrait au plaisir sans réserve comme la façade gothique au soleil »

      Appelons une chatte une chatte ...


  • CHALOT CHALOT 26 janvier 2010 11:13

    là c’est amusant...Moi une groupie de quelqu’un !?


    • Paul Villach Paul Villach 26 janvier 2010 15:58

      @ Chanteclerc

      Pas de confiture pour les cochons, Chanteclerc !


    • Emile Red Emile Red 26 janvier 2010 12:13

      S’il est celui là, je comprends qu’en paradigme de la démission (dixit Wiki), l’auteur démissionne encore devant Villach.


  • Philippe D Philippe D 26 janvier 2010 11:19

    Mince,
    Rien que la couverture ...... Fallait oser.
    Misère !


    • jules simon 26 janvier 2010 11:49



      C’est vrai qu’il fallait oser un tel mauvais gout....digne des plus belles cartes postales pour touristes.
      A l’image des quelques extraits que l’auteur a bien voulu nous proposer : ecoeurant !
       smiley


  • rocla (haddock) rocla (haddock) 26 janvier 2010 11:24

    a-t-il usé d’ un leurre pour lui glisser l’ intériconicité dans la métonymie  ?


  • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 26 janvier 2010 11:29

    Vous n’êtes vraiment pas sympas !

    Une vraie bande de ... ZOZOS !


    • L'enfoiré L’enfoiré 26 janvier 2010 11:40

      Une bande de Zozos qui sucent du Zoo Zot ? comme dirait un Belge.
      Je comprends qu’il s’est vu contrarié quand Fogiel a eu l’outrecuidance de parler à contre sens de son idole.
      Paul a dû avoir une érection incontrôlée ce jour là.  smiley


    • L'enfoiré L’enfoiré 26 janvier 2010 11:42

      Je trouve que tous les petits haïtiens devrait lire ce livre. Ils en resteraient Béa. smiley


    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 26 janvier 2010 12:11

      ... un HOAX cet article !

      M’étonnerait qu’il subsiste jusqu’à ce soir parce que j’en connais UN qui doit s’agiter en haut lieu ...


    • Paul Villach Paul Villach 27 janvier 2010 11:05

      @ l’enfoiré

      Cette référence aux « petits Haïtiens » montre votre turpitude foncière ! Pauvre et sinistre individu ! Restez donc sur votre blog avec vos homélies imbéciles ! Paul Villach


    • L'enfoiré L’enfoiré 4 février 2010 17:58

      PV,
      Le furtif me ramène à cette belle phrase. Il faut dire que je ne suis pas tout.
      Je vous conseille de lire ceci.  smiley


  • CHALOT CHALOT 26 janvier 2010 11:43

    Vous avez l’eau à la bouche, vous avez raison

    n’hésitez pas à lire ce bouquin.


    • Arcane 26 janvier 2010 15:36

      A Monsieur Chalot,

      La crise de rire que m’a procuré votre article m’a donné en vie d’acheter le bouquin ! smiley

      ps : je demande toutefois aux administrateurs du site de ne pas faire apparaitre le macaron « je soutiens Agoravox » près de mon pseudo si j’achète le livre rose de Villach.



    • enlight 26 janvier 2010 12:05

       smiley  smiley  smiley


    • french_car 26 janvier 2010 13:22

      Léon vous dites « campagne copulée » smiley ?


    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 26 janvier 2010 11:51

      Salut Waldganger : vous vous êtes remis de votre article ?


    • L'enfoiré L’enfoiré 26 janvier 2010 11:53

      Wald,

       Non, pas de panne, il a lu le livre que je viens de signaler plus haut.
       Le conseil que je donnais c’était pour ses fans. smiley


    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 26 janvier 2010 12:17

      Sous quel article la crise de Paradisial - si elle n’est pas censurée bien entendu !


    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 26 janvier 2010 12:27

      Il fait effectivement partie de la vile engeance liberticide des porcophagephobiques !


    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 26 janvier 2010 12:32

      Oui, de fait, je suis allé voir ses commentaires dans son profil : il doit avoir une colonie ( non sioniste, je l’espère pour lui ) de vers dans son cerveau !


    • L'enfoiré L’enfoiré 26 janvier 2010 12:42

      Ah, Wald,
       Paradisal, c’est tout une programme.
       Ce n’est du riz Uncle Benz, car lui il colle toujours. smiley


  • ZEN ZEN 26 janvier 2010 12:16

    Béa-titude
     smiley smiley


  • L'enfoiré L’enfoiré 26 janvier 2010 12:45

    @Chalot,
     On ne vous a pas dit à l’inscription sur AV qu’il fallait remplir le document « A propos » dans la fiche perso ?


    • french_car 26 janvier 2010 13:25

      @Guy, voir sur Wikipedai la bio du vrai Chalot, à mon avis pas un pote de Villach avec un tel pedigree ...


  • captroy 26 janvier 2010 12:48

    Aurait-il réinventé l’hédonisme ?


  • Lapa Lapa 26 janvier 2010 12:53

    "Au-delà des péripéties et du retour des empêcheurs de vivre et de bâtir que sont les administrations-voyous de l’éducation nationale qu’a toujours combattu l’auteur ; au-delà des petites lâchetés de professeurs prêts pour servir leur - parfois - piètre carrière à soutenir un principal, « parfaitement inculte » qui veut et réussit à annuler deux voyages pédagogiques ;[..]"

    encore, encore !


  • french_car 26 janvier 2010 13:15

    Après Zorro il nous a fait Chalot.
    C’est un cas Chalot smiley ?
    Pourquoi changer de pseudo pour parler de soi-même ?
    Dans l’article sur Camus il se définissait par « on ».
    Dans le profil 1 article publié, le 1er janvier, je dois avoir un pb avec mon calendrier pourquoi 25 jours plus tard ?


  • french_car 26 janvier 2010 13:31

    En tout cas y a de l’administration-voyou dans l’article, pas de Beau, pas de Montet-Toutain, pas de Mes Chers Collègues ni de blâme flatteur,.
    Une petite goutte de principal inculte quand-même. ce n’est pas Daniel qui a écrit l’article.
    Et si c’était Beau qui se cachait sous le nom de Chalot ?
    Ca peut pas être Docdory il nous aurait fait un petit couplet burqa !


  • CHALOT CHALOT 26 janvier 2010 13:34

    Le « cas chalot » me renvoie en enfance ... comme quoi !
    Au fait c’est mon nom et non mon pseudo car je n’aime pas les masques


    • Paul Villach Paul Villach 26 janvier 2010 14:14

       

      @ Monsieur Chalot

       

      Je ne peux pas ne pas intervenir, maintenant que des voyous s’en prennent à votre nom en se cachant courageusement derrière des pseudonymes loufoques.

      Vous découvrez AgoraVox, et j’ai honte que vous risquiez d’en repartir avec l’idée qu’AgoraVox pourrait se résumer à ces éructations de voyous épileptiques qui n’ont que l’écume de la haine à la bouche.

      Sachez qu’il ne s’agit que d’une poignée de frustrés, des pauvres types oisifs dont l’expression, comme vous pouvez le voir est approximative, mais dont la haine de l’autre est le moteur de l’ amour-propre, qui, du coup, en ressort un peu sali, il faut bien le dire.

      Je les traîne, je ne sais pourquoi, sur le fil de mes articles. Ils n’ont rien de plus urgent à faire – c’est dire leur ennui – qu’à venir perdre leur temps à gerber sur des réflexions dont ils disent qu’elles ne les intéressent pas. Il ne faut pas être psy pour voir dans cette conduite contradictoire un démenti de leurs paroles. Mais ils ne sont pas assez intelligents pour s’en apercevoir. La haine est une patholologie qui obscurcit l’entendement.

      Nombres de lecteurs en sont importunés et me le disent. Mais la courtoisie n’étouffe pas ces voyous qui sont ici chez eux et chient partout. Certains ont même avoué que leur but était de détruire AgoraVox, cet espace de liberté d’expression sans pareil.

      Monsieur Chalot,  nous ne nous connaissons pas. Mais ces voyous pervers ne peuvent imaginer un instant que vous ne soyez pas un sous-marin quelconque. C’est dire leur discernement, l’image qu’ils ont d’eux-mêmes, parce que, s’ils s’agissait d’eux, c’est ainsi que les choses se passeraient.

      Mais qu’importe ! Je voudrais vous remercier d’avoir compris que mon livre célèbre cette symbiose entre l’amour et l’art par la médiation de l’Italie ou finalement l’amour devient un art et réciproquement pour se donner une chance de survie.

      Évidemment ce n’est pas de la confiture à donner aux cochons qui nous injurient sur ce fil. Paul Villach



    • french_car 26 janvier 2010 14:19

      Tiens Villach, que vient-il faire sur un nartic qui n’est pas de lui ?
      Même pas de Docdory ou sa copine Tasin !
      Quel hasard ...


    • enlight 26 janvier 2010 14:23

      à PV

      commentaire intéressant


    • french_car 26 janvier 2010 14:27

      Après l’érotisme, VIllach dit que nous « chions partout », il donne dans le scato smiley smiley !


    • L'enfoiré L’enfoiré 26 janvier 2010 14:46

    • L'enfoiré L’enfoiré 26 janvier 2010 14:52

      Cher Monsieur Chalot,
       Pourquoi dois je chercher des infos sur Wiki, comme il m’est demandé, pour vous connaître ?
       La zone « Mon profil / Tableau de bord » permet de donner toutes les spécifications nécessaires pour ne pas parler à une seule ombre et sans avatar.


    • Lorenzo extremeño 26 janvier 2010 16:30

       @ Villach
      á cette heure c’est 77% de lecteurs de ce site citoyen qui dénoncent
      cet article pitoyable ,vous nous traitez de merdes ,mais c’est vous qui puez la
      suffisance !
      Ce que je pense, c’est qu’au final vous êtes un grand frusté puritain
      qui se masturbe intellectuellement, obsédé par les leurres sexuels,
      pour mieux vendre votre liturgie érotique de curé.
      Bataille, Hardellet,Mc Orlan,Appolinaire et tant d’autres sous pseudo,
      n’ont pas eu besoin de votre leurre esthético-touristique convenu,
      pour écrire ces ouvrages restés intacts au fil du temps.

      Villach comme Sade incarcéré pour offense aux bonnes moeurs ,
      laissez moi rire, c’est pourtant ce que dit en toutes lettres Chalon,
      á la limite de l’interdiction si celá venait être porté á l’écran

      Encore une fois cet article,vous devriez le pourfendre car il use et
      abuse de ces leurres sexuels qui font votre soupe habituelle !
      et vous appliquer a vous même,votre méthode.
      Mais dans la bouche du laudateur de l’article c’est comme un sous entendu,
      c’est hard, mais vous avez la bénédiction de l’auteur, un homme
      d’une respectabilité sans faille !
      Plus hypochrite impossible !
      je vous le répéte, au fond vous êtes un grand puritain.


    • Paul Villach Paul Villach 27 janvier 2010 11:12

      @ Valgagnger,


      "3. Charles Martel l’a bien dit dans un post, vos articles sont aussi variés que des films pour adultes : "Quand on en a vu un...«  », écrivez-vous

      Mais alors, puisque c’est si clair, pourquoi n’en manquez-vous pas un seul ? Pourquoi y revenir  ? Qui vous sonne ? Allez roter et gerber ailleurs ! Vous êtes maso ou imbécile ou les deux à la fois ? Paul Villach


    • french_car 27 janvier 2010 12:43

       Dites-donc Villach vous qui vous-vous pseudonymez d’un village autrichien, vous écrivez l’Allemand comme une vache espagnole - italienne en l’occurence !


    • brieli67 27 janvier 2010 13:16

      oh Franz !

      Willache est déjà une belle agglo (5o000 âmes) en Carinthie de feu Jörg Haider.

      Thomas von Villach cf autoportrait une bonne bouille !
      aurait il accepté de son vivant notre Polo-Pierrot en son Ecole de peinture et de sculpture ?
      comme critique d’art qui se déplace qui reporte qui n’a pas son pareil pour ferrer la mule


  • Lapa Lapa 26 janvier 2010 13:39

    en tout cas si cet article n’est pas une grosse blague ironique, c’est une des plus mauvaise critique de bouquin qu’il m’ait été donnée de lire ! Faudrait que les stagiaires de Cybion s’améliorent.


    • Lapa Lapa 26 janvier 2010 14:33

      attendez l’épisode 51 de la saga moricienne vient d’être publié après une gestation de 15 jours en modération.


    • french_car 26 janvier 2010 17:12

      Le Furtif, ké passa ?
      Pour les pb d’éjaculation précoce allez voir l’article ad-hoc smiley smiley !


    • enlight 26 janvier 2010 17:18

      un troll nommé furtif, un autre machin pressé, des pseudo confirmant l’éjaculation précoce  smiley


    • l'homme pressé l’homme pressé 26 janvier 2010 22:07

      Oui, quoi ?
      Qui c’est qui me demande ?

      On veut vraiment que je poste un commentaire ?
      Justement, j’avais decide de ne pas ecrire une ligne (oui, un moment de charite) sur ce..., enfin cette..., je veux dire... Ce machin, quoi !

      Meme Guy des Cars, le champion de la litterature de gare n’ecrivait pas des trucs pareils !
      Je fremis a la pensee que l’hagiographe de Villach aurait pu mettre davantage d’extraits.

      Un truc àmourir etouffe de rire !!


  • Lorenzo extremeño 26 janvier 2010 13:46

    Déjá mort de rire en arrivant á la fin de l’article,
    j’ai poursuivi avec la lecture des commentaires,
    et lá,merci á tous ! ce sont les larmes de rires,
    et le diaphragme secoué de convulsions !

    de la vraie belle et franche rigolade sans retenue la palme á Renéve
    avec « de la chair á Carnon » !
    Ç’est tellement énorme de rire au second degré cet article que,ça ne vas
    surement pas rester d’ici peu..

    Allez une entre autres ;
    « le lecteur ne se lasse pas et ne pense pas du tout être un voyeur...
    il est invité aimablement á participer aux ébats merveilleux . »

    Une partouze avec Villach ? au secours ! ! !

    merci á tous, c’est pas tous les jours qu’on se marre autant !


  • CHALOT CHALOT 26 janvier 2010 13:53

    Je demande pas à Lapa un jugement...
    Par contre ce qui serait positif et constructif c’est qu’un « forumeur » lise ce livre et donne son avis au lieu de se laisser aller à des jeux de mots et d’esprit pas toujours réussis !
    sans rancune de la part de quelqu’un qui intervient pour la première fois ici !


    • Lapa Lapa 26 janvier 2010 14:51

      Hélas CHALOT je crains que vous ne confondiez agoravox avec quelques autres espaces où le critique peut, sans craindre d’être rabroué, étaler au monde entier son goût sûr et certain pour conseiller le consommateur.
      Malheureusement, si internet, et AV en particulier, vous permet de publier votre prose qui n’aurait trouvé aucun autre support par ailleurs, il permet également aux lecteurs de vos lignes insipides de montrer leur mécontentement devant tant de mauvaises phrases.

      Magie d’internet qui voit le poisson rabrouer le pêcheur sur la qualité de l’appât utilisé ! Et notre ami à nagoire, de passer son chemin dans l’onde claire laissant l’attrapeur bien seul avec ses perches, la nasse terriblement vide ; mais ne voulant ni changer de méthode, ni de coin pour pêcher.


    • Emile Red Emile Red 26 janvier 2010 15:07

      Au vu des derniers sujets un peu itératifs, je dirai qu’il y a du Docdory dans tout ça...

      De là à penser que l’un est un clone du second qui serait copie conforme du troisième, au secours, je perds mon Béa Ba....


  • enlight 26 janvier 2010 14:04

    Les vieux trolls libidineux ont mordu au leurre d’appel libidineux et il en redemandent  smiley
    Je ne verrai plus les maisons de retraite de la même manière !
    Je comprends pourquoi des proches n’envisagent pas une seconde d’y aller !
    C’est dégoûtant !
     smiley  smiley  smiley
    A choisir, mieux vaut continuer à enseigner quitte à faire l’expérience des éjaculations précoces d’un Florentin Gastard que de rencontrer un de ces vieux libidineux !


     


  • enlight 26 janvier 2010 14:10

    Je suis soudainement saisi d’effroi, et s’il y avait une complicité indicible entre l’auteur de ce roman et les trolls à ses articles ?

    C’est la seule explication qui tienne !

    Je comprends mieux, je n’avais pas tout compris, j’aurais mieux fait de m’abstenir et de garder une distance critique  smiley  smiley  smiley

    Un prof de prépa disait bien : dans le doute (sur le sexe du partenaire) je ne m’abstiens pas, d’un air de dire, dans le doute il faut s’abstenir !


  • Lorenzo extremeño 26 janvier 2010 14:10

    La présentation sur le site des Edtions Lacour á Nîmes
    du livre de Villach est autrement plus évocatrice,
    mais intello,
    et ne prête pas á ce déferlement de rires.
    Villach, en sera sans doute, pour le moins contrarié,
    mais il doit être au courant non ?
    Maintenant quid de ce bouquin ?
    écrire de l’érotisme, c’est un peu comme le Polar, et l’humour
    des genres que j’affectionne,et quand c’est mauvais c’est encore plus
    mauvais que dans n’importe quel autre genre...je suis dubitatif
    (comme disait Desproges)


  • enlight 26 janvier 2010 14:11

    AgoraVox c’est un peu la backroom de la maison de retraite !
    n’est-ce pas le furtif ?
     smiley  smiley  smiley


    • enlight 26 janvier 2010 14:15

      la maison de retraite est au bout de la galerie marchande, et la couveuse à l’entrée, j’ai bon ?
       smiley  smiley  smiley


  • sissy972 26 janvier 2010 14:19

    C’est quoi le problème ? l’auteur ? Paul Villach ? Il n’ existe même pas puisque c’est un pseudo.
    Tout cela n’est qu’un leurre sauf les 20euros que coûte ce livre. Je ne pourrais même pas le feuilleter, car cela m’étonnerait fort que je le trouve en librairie ici.
    Dommage, j’aurais pu apprendre des trucs nouveaux.
     


    • enlight 26 janvier 2010 14:27

      ça devient torride là  smiley  smiley  smiley


    • Emile Red Emile Red 26 janvier 2010 15:14

      Ce que je notais antérieurement sur la capacité du Sieur à démissionner aussi vite et souvent qu’il volte face et verse vicié....

      De la ligue au PS en passant par les arcanes et les canevas, pour un peu il aurait cotoyé Copé et sa non langue de bois, de ce bois dont on fait les pipeaux...


  • rocla (haddock) rocla (haddock) 26 janvier 2010 14:27

    Tant va la cruche à l’ eau qu’ afin Villach nous les brise ...

    approximativement


  • enlight 26 janvier 2010 14:56

    J’ai compris autre chose :
    L’ambiance entre profs est détestable, c’est du niveau cour de récréation, quel que soit le niveau, même universitaire .
    J’avais été prévenu, je le contaste ici .
    Je n’ai pas voulu devenir prof, je ne le regrette pas !


    • enlight 26 janvier 2010 14:58

      C’est assez évident : enseigner, c’est un rapport de pouvoir, et les nouvelles pédagogies n’y ont rien changé, puisque les nouveaux gourous imposent leurs méthodes par les mêmes relations de pouvoir .
      Qui dit rapport de pouvoir dit ambiance délétère !


    • rocla (haddock) rocla (haddock) 26 janvier 2010 15:50

      Moi je suis seulement dotor en riririggogogololologie .....ouf..... smiley


    • enlight 26 janvier 2010 16:53

      haddock,
      vous ne vous prenez pas assez au sérieux contrairement à certains auteurs ou sous-trolls pour avoir été prof !
      c’est pourquoi vous êtes drôle !


    • enlight 26 janvier 2010 16:57

      Renève, Philippe D, Trolléon, furtif ... prennent le trollage très au sérieux !

      un sous-troll peut être défini comme un troll qui se prend au sérieux

      Trolléon venant affronter Villach comme si la qualité du débat public intersidéral en dépendait  smiley  smiley  smiley

      Trolléon dénonçant l’omniprésence de Villach mais étant omniprésent également, c’est comme ces contempteurs de bling bling qui ne peuvent se passer de débats politiques sur le bling bling

      R I D I C U L E !


  • Paul Villach Paul Villach 26 janvier 2010 15:25

    Voici le commentaire d’une lectrice écoeurée par la poignée de trolls qui polluent le site d’AgoraVox. Je le reproduis avec son autorisation :

    « J’ai lu l’article du critique sur AgoraVox, et balayé rapidement les commentaires consternants.

    Mais qui sont donc ces gens ?
    Pourquoi AgoraVox n’intervient pas pour cadrer les commentaires, comme le fait un animateur lors d’un débat télévisé par exemple ?
     
    C’est l’une des raisons pour lesquelles je n’écris plus que très peu sur ce support.
    La rédaction exige la qualité des articles, qui demandent un gros travail, taillé en pièces par des imbéciles ignorants et malveillants.
    Alors que sur d’autres support, j’obtiens des débats très intéressants.
     
    Votre intervention dans ces commentaires a été brillante, bravo ! »
     


    • Philippe D Philippe D 26 janvier 2010 15:44

          


    • french_car 26 janvier 2010 15:52

      Vexé comme un pou le Villach.
      Comme la fois où on l’avait débusqué bardé de faux diplômes sur site du Festival d’Oullins.
      Faut dire que s’il n’existait pas faudrait l’inventer comme disait ma grand-mère, ou mon prof de physique de math-spé pour paraphraser EnlightBlueLignt l’illuminé.
      Allez on arrête de tirer sur l’ambulance.


    • Lorenzo extremeño 26 janvier 2010 16:44

      « la rédaction exige la qualité des articles... »

       sûr qu’elle n’aurait pas du laisser passer cette pantalonade !


    • enlight 26 janvier 2010 16:51

      Trolléon, vous, chrétien, bien que contre l’obscurantisme religieux, ce n’est pas crédible !
      Faites-en part, si vous avez un peu de courage, si tant est que vous ayiez à faire part de quoi que ce soit !


    • sissy972 26 janvier 2010 19:11

      M. Villach,
      Ce qui est bien plus consternant est cet article présentant votre livre. A quoi vous attendiez-vous sinon à une volée de bois vert ! L’auteur de l’article a été un peu « simplet » de le faire publier ou alors il voulait carrement vous trainer dans la boue et malheureusement il y a largement réussi.
      Ou c’est un naïf de première classe ou alors un de seconde zone.
      Présenter votre livre devant vos nombreux amis d’AV franchement fallait oser !!!
      Sissy


    • Paul Villach Paul Villach 27 janvier 2010 11:23

      @ Sissy 972

      "M. Villach,
      Ce qui est bien plus consternant est cet article présentant votre livre. A quoi vous attendiez-vous sinon à une volée de bois vert ! L’auteur de l’article a été un peu « simplet » de le faire publier ou alors il voulait carrement vous trainer dans la boue et malheureusement il y a largement réussi.
      Ou c’est un naïf de première classe ou alors un de seconde zone.
      Présenter votre livre devant vos nombreux amis d’AV franchement fallait oser !!! Sissy
      "

      1- Vous me surprenez, Sissy. Vous défendez donc la censure sous prétexte qu’une poignée de voyous voudrait l’imposer ?
      2- Un rédacteur n’aurait pas le droit de dire tout le bien qu’il pense de mon livre, parce que ça provoque des éructations épileptiques chez des malades de jalousie ?
      3- C’est le grand nombre qui, selon vous, détermine ce qui est beau et ce qui ne l’est pas, ce qui est fidèle à la réalité et ce qui ne l’est pas ? Vous connaissez l’Histoire ?
      4- Les insanités signés par la poignée de voyous ne sont elles pas au contraire un hommage a contrario ? S’acharne-t-on sur le rien avec cette frénésie ?

      Je m’attendais à plus de discernement de votre part ! Paul Villach


    • sissy972 27 janvier 2010 15:06

      Bonjour M. Villach,
      Une poignée ? écrivez-vous.
      Mon discernement n’est atteint que par ce que devient AV.
      Si votre livre sort ici, je n’hésiterai pas à le feuilleter.
       Comme j’ai écrit à l’Enfoiré, je ne suis pour aucun clan, je suis pour l’apaisement, j’ai une
      haine viscérale pour les guerres quelles qu’elles soient ; je prône l’entente et l’amitié.
      J’ai appris il y a longtemps que les hommes trop sûrs d’eux n’ écoutent rien ni personne, quitte à se casser la gueule par la suite ou regretter leur attitude intransigeante.
      l’auteur de l’article d’hier je le redis a été d’une extrême naïveté à vouloir parler de votre livre.
      Un auteur aime que l’on parle de son ouvrage, mais hier je n’ai lu personne l’encenser.
      Si une discussion n’est pas constructive, objective, interessante c’est qu’il faut la réorienter.
       Voir un « Paul Villach » se faire lyncher à longueurs d’articles ne m’intéresse pas.
      Je préfère que l’on descende en flèche vos articles mais en ce moment c’est un lynchage personnel. 
      Campez sur vos positions du « moi je fais ce que je veux » et vous-même déserterez ce site.
      Je ne peux écrire que ce que je ressens.
      Sylvia 


  • ASINUS 26 janvier 2010 15:25

    yep l ane à bien rigolé en lisant l article , il c est froissé les cotes en lisant les commentaires protestations d innocence outragée incluse , bref l ane aurait peur de gacher deux instants de pure hilarité par un pensum sur le sexualité des retraités endogames de l E N , invité en quatrieme de couverture à lire ou participer aux
    parties fines ? l ane s en tiendras a ses braiements habituels et pour le reste s abstiendra.


    Asinus :hi han


  • L’un d’entre vous ...un seul....a-t-il envisagé de lire ce livre ?
    Vos réactions agressives et au besoin humiliantes pour l’auteur du livre et son commentateur ne font que relever de la bassesse.
    Eh ! au fait vous écrivez quoi ....les uns les autres. Rien évidemment !! Trop dur et trop risqué.
    Salut aux nases que que je trouve de plus en plus pénibles et encouragements à l’auteur du livre vers lequel je reviendrai après lecture


    • Lapa Lapa 26 janvier 2010 16:22

      juste une chose :
      je ne réagi pour ma part qu’à l’article tel qu’il est ; c’est à dire, mauvais (et vraisemblablement peu sincère et authentique) et non à l’ouvrage qu’il traite.

      il ne me viendrait pas à l’idée de critiquer, au contraire de certains auteurs qui se reconnaîtront smiley une œuvre sans l’avoir même vue !

      Et si vous pensez que je souhaite punir ma belle mère, c’est vous que ça regarde !

      allez une question pour finir :
      si ce Challot ne connait pas Villach, comment se fait-il, nouveau sur le site, qu’il ait l’air d’être parfaitement au courant de son aversion pour les proviseurs et l’administration de l’EN ? Et que vient faire ce paragraphe d’ailleurs dans une critique qui se voudrait autre chose qu’un gros hoax pour buzzer entre habitués ? Et puis zut, dire : c’est super achetez le c’est vraiment nul. pas besoin de faire un dessin.

      Il reste les commentaires pour réhausser le fil !

      on ne peut avoir le leurre et l’argent du leurre !


    • Lorenzo extremeño 26 janvier 2010 16:51

      @ Beau
       je ne vais pas risquer 20€ sur ce bouquin,

      j’aime les valeurs sûres, j’ai trouvé d’occase
      un superbe Pierre Laurent Brénot par Alain Weill, chez Hoebeke
      pour 9 € ...mes finances sont limitées.

      N’hésitez pas á nous faire un compte rendu de lecture,

      Cordialement.


    • french_car 26 janvier 2010 16:52

      Ayé, celui qu’on n’attendait plus !
      Docdory est trop occupé par l’épidémie de gastro ?
      Mr Beau, le problème n’est pas le livre, comme dit Léon à juste titre il s’en produit 70 000 par an.
      Simplement la mise en scène de sa promotion sur Agoravox est complètement baroque, hilarante.
      A la limite un article de la direction ou de Villach lui-même pour se faire un coup de pub comme cela existe dans les journaux lorsqu’un collaborateur pond un livre aurait été acceptable.
      Mais là un type sorti d’on ne sait-où, encore que vous avez dû vous même avoir des dossiers vu la bio pas piquée des hannetons dudit Chalot, qui a trouvé le bouquin chez un éditeur de quatrème zone - apparemment Golias n’en a pas voulu - c’est dire !
      Si l’auteur nous offre des exemplaires dédicacés, L’enfoiré, Léon et moi on le lira c’est promis.


    • enlight 26 janvier 2010 17:00

      revendication : des exemplaires dédicacés !

      les profs sont forts pour revendiquer  smiley


Réagir