mercredi 2 août - par Nagy

La lutte paie !

La grève des salariés de la maison de retraite des Opalines à Foucherans, dans le Jura, s'est terminée par une victoire après quatre mois de conflit. Les aides-soignantes de cette maison de retraite dénonçaient leurs conditions de travail, le manque de personnel et les conditions indignes dans lesquelles les personnes âgées étaient traitées.

La direction a dû céder devant la médiatisation de cette grève et a accordé l'embauche de deux aides-soignantes supplémentaires, une prime de 450 euros et trois semaines de congés supplémentaires.



1 réactions


  • Ruut Ruut 22 août 16:22

    Pour combien de temps.......
    Devoir en arriver la implique une direction malveillante et dangereuse pour le futur de cet établissement.


Réagir