mercredi 9 novembre 2022 - par Fergus

Le bicorne de Monsieur le Maire

L’évènement, et c’est bien normal, n’a pas été médiatisé au niveau national lorsqu’il s’est produit en 2015. Il a en revanche amusé les populations des Côtes d’Armor à la lecture des gazettes locales. Cette année-là, le maire de Plouha a tenu à officier en tenue du Second Empire, une épée au côté et la tête fièrement coiffée d’un bicorne du plus bel effet. Ce faisant, fait étonnant, Éric Duval a agi en toute légalité…

PNG - 627.1 ko
Éric Duval

Qu’un maire porte des cornes du fait de l’infidélité de son épouse ne serait pas pour surprendre, la chose s’étant déjà vue, parfois de manière bien peu discrète. Que la gestion d’une commune donne lieu à des situations de cornecul n’aurait pas non plus de quoi étonner au pays de Clochemerle où l’on se complaît si souvent en escarmouches réglementaires et en querelles picrocholines. Mais que le maire d’une commune de France agisse officiellement au 21e siècle en tenue du Second Empire, autrement dit vêtu d’un habit à queue de pie sur gilet blanc et portant fièrement l’épée au côté ainsi que, sur la tête, un bicorne à plumes d’autruches, voilà qui n’est pas banal.

C’est pourtant ce qui s’est passé à plusieurs reprises en 2015 et 2016 dans le bourg de Plouha*, une commune littorale du Goëlo jusque-là surtout connue pour ses falaises, ses plages, son pittoresque mouillage à pieux de Gwin Zegal et les galettes-saucisses de Paulette. Non content d’avoir étrenné sa belle tenue du Second Empire à environ 3 800 euros** (accessoires compris) à l’occasion du pardon de Notre-Dame d’Auray le 26 juillet, Éric Duval a, cette année-là, célébré quelques mariages – avec l’accord des mariés, ravis d’une photo de célébration atypique – avant d’assister au côté des pompiers à la fête de la Sainte Barbe et à d’autres cérémonies.

Le Maire de Plouha a-t-il commis une faute en s’affichant ainsi publiquement ? Que nenni ! En portant l’écharpe tricolore sur un tel accoutrement, Éric Duval n’a en aucune manière transgressé les règles de représentation de sa fonction élective, ce qui aurait pu lui valoir d’être sévèrement sermonné, voire sanctionné, par le Préfet ! Comment est-ce possible ? Tout simplement parce que le décret impérial du 1er mars 1852 instaurant la tenue officielle des maires de France n’a jamais été abrogé ! Pas même en 2001, en 2002 et en 2012 lorsque des parlementaires ont, en vain, saisi les ministres de l’Intérieur en vue d’une abrogation de ce texte du 19e siècle. 

À ce propos, Manuel Valls s’est exprimé en 2012, en arguant du fait que « les normes postérieures abrogent implicitement les normes antérieures ». Selon lui, « le port de l’écharpe tricolore avec glands à franges d’or » imposé aux maires par le Code général des collectivités territoriales (CGCT) lors des cérémonies publiques vaut abrogation du décret de 1852. Un argument en l’occurrence non seulement spécieux mais faux au plan juridique : tout texte qui n’a pas été expressément remplacé ou abrogé dans les formes légales reste de facto en vigueur ! Seule obligation pour le maire : le port de l’écharpe tricolore sur un habit que le CGCT ne décrit pas.

« Aujourd’hui, un maire peut marier ses administrés en tongs et en short », fait remarquer Roger Houzel, maire d’Offin (Pas-de-Calais). Pas le genre de cet élu : dans le sillage d’Éric Duval, lui aussi a adopté la tenue du Second Empire. Ces exemples feront-ils école ? Nul ne le sait. Mais pourquoi pas ? Car, comme le souligne l’ex-maire de Plouha « Ce n’est pas plus excentrique que l’uniforme des académiciens qui date de 1801, ou celui des polytechniciens, retouché en 1830 ! » À cet égard, quid de la tenue d’apparat du président de la République ? Eh bien, aussi étrange que cela puisse paraître, il n’existe sur ce plan aucune obligation, excepté de porter les insignes de la fonction.

JPEG - 57.2 ko
Roger Houzel

Nul doute pourtant qu’Emmanuel 1er rêverait de revêtir l’habit de Napoléon III à défaut de pouvoir proclamer un nouvel empire. Qu’à cela ne tienne, il lui suffirait de signer un décret présidentiel pour se donner les moyens de son ambition vestimentaire.

* Élu en 2014 avec 14 voix d’avance sur Philippe Delsol, Éric Duval a été confronté à une fronde municipale qui a conduit, en octobre 2016, à une nouvelle élection très largement gagnée par le battu de 2014. Nul ne sait si l’habit du maire a joué un rôle dans le résultat !

Cette tenue, réalisée par la société AntikCostume de Dinard, a été intégralement payée sur les deniers personnels du maire de Plouha.



58 réactions


  • troletbuse troletbuse 9 novembre 2022 08:30

    Dans ces temps de pénuries de bouffe, de chauffage, mise à part les waxxins achetés à gogo pour des milliards d’euros, voici un excellent article qui va vous réchauffer et vous nourrir spirituellement.

    Merci Fergus. Vous devriez demander la légion d’honneur pour distraction des AVoxiens.


    • Fergus Fergus 9 novembre 2022 09:06

      Bonjour, troletbuse

      Pour la énième fois, AgoraVox est un média pluraliste sur lequel on peut lire des articles très divers, allant de la politique et de l’économie à la culture et au sport en passant par les sujets sociétaux et religieux. 


    • troletbuse troletbuse 9 novembre 2022 10:37

      @Fergus
      Mais Fergus, je vous fais des compliments et vous n’appréciez pas smiley  smiley
      Ca nous distrait un peu des méthodes nazillardes de Macronimbus.  smiley


  • Clocel Clocel 9 novembre 2022 09:26

    Porter l’uniforme chouan eut été plus « révolutionnaire »...


  • ZenZoe ZenZoe 9 novembre 2022 09:34

    Bonjour Fergus,

    Le McDo-isme amélioré donc : venez comme vous êtes,mais avec votre écharpe smiley

    Sinon, je n’ai pas d’opinion sur ce sujet, le principal étant que les administrés ne soient pas choqués. Je voudrais dire aussi que Plouha est une très jolie petite ville, en tout cas, elle l’était quand je l’ai visitée il y a plus de 30 ans !


    • Fergus Fergus 9 novembre 2022 10:10

      Bonjour, ZenZoe

      Porter ce genre de costume relève à mon avis à la fois du divertissement et de la provocation. Dès lors que c’est accepté par les administrés, pourquoi pas ?

      Vous avez raison, le village de Plouha et la côte du Goëlo valent d’être visités. A condition, pour le sentier côtier (GR 34) d’avoir de bons mollets. smiley


    • troletbuse troletbuse 9 novembre 2022 10:41

      @Fergus
      Tiens je ne connais pas le sentier côtier GR34. Mais au lieu d’acheter une carte de l’IGN, je vous demanderai de m’accompagner Fergus, vous qui connaissez absolument tout.  smiley)


    • Fergus Fergus 9 novembre 2022 11:42

      @ troletbuse

      « je ne connais pas le sentier côtier GR34 »

      Dommage car il gagne à être connu. Je lui ai consacré un article en 2018 :
      Bretagne : 50 bougies pour le GR® 34

      Eh non, je ne connais pas tout de ce sentier : sur ses 2000 km, je n’en ai parcouru que 1600 environ. smiley


    • troletbuse troletbuse 9 novembre 2022 19:50

      @Fergus
      je n’en ai parcouru que 1600 environ.

      Vous deviez avoir les chevilles qui enflent, non ?  smiley  smiley


    • Fergus Fergus 9 novembre 2022 20:01

      @ troletbuse

      Au sens propre, même pas : le GR34 est nettement moins dur que le GR5 (dans les Alpes) et surtout le GR20 (en Corse). Je n’ai d’ailleurs parcouru que des petites parties de ces derniers contrairement au GR30 auvergnat.
      Marcher est très sain, notamment pour les personnes âgées.


    • troletbuse troletbuse 9 novembre 2022 23:05

      @Fergus
      Marcher c’est bien mais faire marcher, c’est mieux !  smiley


    • Aristide Aristide 10 novembre 2022 09:13

      @Fergus

      Porter ce genre de costume relève à mon avis à la fois du divertissement et de la provocation. Dès lors que c’est accepté par les administrés, pourquoi pas ?

      C’est vrai que l’on ne va pas s’offusquer de toutes ces clowneries insoumises ou pas. Le respect des usages et des des moeurs est à ranger dans le rayon des vieilleries. Je me demande ce que dirais ce maire face à un couple de marié se présentant déguisés en Schtroumpf, à cet élève de l’école publique se présentant en soutane, ... 

      Ce phénomène est en phase avec le mouvement qui déconstruit notre société : le wokisme. Plus aucune des bases de nos sociétés ne résiste à cette vague clownesque. Le pire est que la honte tombe sur tous ceux qui se réclament du
      conservatisme devenu une insulte. 


    • Fergus Fergus 10 novembre 2022 09:31

      @ Aristide

      « on ne va pas s’offusquer de toutes ces clowneries insoumises »

      Je n’approuve pas ces « clowneries », elles me laissent en réalité indifférent. Cela dit, pour ce qui est des « couples de mariés » plus ou moins déguisés, cela s’est vu en pas mal d’occasions, et cela n’a jamais posé de problème particulier.

      Quant à celles des députés LFI à l’Assemblée Nationale, je les désapprouve sans la moindre ambiguïté. 

      Dans tous les cas, je ne vois pas le rapport avec le « wokisme » !


    • Aristide Aristide 10 novembre 2022 09:49

      @Fergus

      Je ne vois pas le rapport avec le « wokisme »

      Il s’agit de se singulariser, de ne plus respecter les usages, les moeurs, les valeurs anciennes, ... Il s’agit du même type de raisonnement consistant à abandonner les règles de nos sociétés au prétexte qu’elles briment les minorités. Un exemple, la théorie du genre, les mouvements identitaires, la racialisation, ...

      Ces exemples sont clownesques et anecdotiques, c’est vrai, ils ne représentent rien mais ils sont simplement le symptôme de cette émergence de la tendance suicidaire qui est en marche ... Suicidaire car il n’est pas bon de se réclamer de la moindre forme de conservatisme ... Toutes les barrières tomberont les unes après les autres ...


    • Fergus Fergus 10 novembre 2022 14:35

      @ Aristide

      « Ces exemples sont clownesques et anecdotiques », en effet, mais, contrairement au wokisme porteur d’une idéologie consternante, ils ne sont pas « le symptôme de cette émergence de la tendance suicidaire qui est en marche » dans la mesure où il y a toujours eu depuis la Restauration des comportements excentriques !!!


    • troletbuse troletbuse 10 novembre 2022 14:43

      @Fergus
      Comment savez que Lemaire est cocu ? Du complotisme !


  • Le Panda Le Panda 9 novembre 2022 11:30

    Bonjour, Fergus,

    Un billet tendre des temps anciens, où la galerie sourit, puis troletbus ne te lache pas les « gros mollets ni le bicorne » Alors que de mon côté je me marre, plongé dans un « nouveau délit de la macronnie » je te pose le lien puis je passerai à un autre moment pour avoir les impressions si tu veux bien sur les deux, merci https://www.panda-france.net/pouvoir-dachat-la-sante-etc-les-francais-ne-font-plus-confiance-a-emmanuel-macron/comment-page-1/#comment-79298

    Allez sois sympa @troletbuse recale tes perches et sois mignon  smiley

    Le Panda


    • Fergus Fergus 9 novembre 2022 11:48

      Bonjour, Le Panda

      Merci pour le lien. Faute de temps actuellement, je lirai ton article dans l’après-midi.
      Mais d’ores et déjà, le fait qu’une nette majorité de Français juge l’action de Macron défaillante sur la gestion des services publics n’est pas pour surprendre. Pas sûr pourtant que cela l’impressionne, ce genre d’individu étant foncièrement persuadé qu’il est injustement incompris.


    • Le Panda Le Panda 9 novembre 2022 12:01

      @Fergus
      Mais prends ton temps, je vais passer à table et je pense que tu vas aussi sourire en le parcourant. 
      Macron livre la France pied et poing liés en voulant jouer « au nain jaune » mais effectivement ce gamin qui n’a pas fini de grandir y compris sur le climat nous tombe. Tu le connais le personnage farfelu qui orne ton article ? Ce doit-être un drole de « pingouin » Ne t’inquiétes pas si Macron pleure on lui donnera un chocolat mais avec quoi ? C’est un petit martyr.....
      Le Panda


    • Gasty Gasty 9 novembre 2022 12:52

      @Le Panda

      Ton racolage est indécent ! T’attend quoi de troletbuse, pourquoi le veux-tu mignon ?


    • Le Panda Le Panda 9 novembre 2022 13:43

      @Gasty
      Tu es toujours aussi lourd, je parle pas aux C cela pourrait les rendre intelligents, si tu as changé de sexe moi pas et cesses de m’importuner tu as de la chance que ce soit un article de Fergus. Tu ferais bien de passer rue Moufetard comme tu me le disais à un moment tu n’as plus que cela mon gros matou smiley


    • Fergus Fergus 9 novembre 2022 17:31

      @ Le Panda

      J’ai lu ton texte. Des observations pertinentes sur Macron et le macronisme (très proches d’une récente analyse de Libération). 
      Que dire ? Jupiter ne changera pas. Nous devrons donc le supporter jusqu’au bout de son mandat. Par chance, il est affaibli et, de ce fait, n’aura sans doute pas les moyens des ambitions contre-réformatrices qu’il aurait eu avec un parlement à sa botte.


    • Le Panda Le Panda 9 novembre 2022 19:14

      @Fergus

      Monsieur le Président de la République Emmanuel Macron avez-vous conscience des périls auxquels se trouve exposé le peuple de la nation France ? Il semblerait à priori que non pourquoi ? La France va souffrir bien plus que vous l’annoncez parler pour ne rien dire et la panache de tous les dirigeants et gouvernements qui se sont succédé depuis plus de 30 années.

      Il faudrait réellement nous prouver comment vous pourriez-vous vivre avec à peine pas même 1000€ par mois lorsque l’on connaît l’augmentation de tous les tarifs qui sont dus à une gestion catastrophique, c’est un réel tsunami qui nous tombe sur la tête. Que cela aille de la santé dans le cadre des hôpitaux, de la nourriture des enfants à la cantine scolaire, des retraités qui ne sont nullement valorisés, lorsque vos ministres indiquent une augmentation salariale vous bouchez des plaies béantes par un manque de lucidité totale sur le terrain.

      Le Panda


  • gruni gruni 9 novembre 2022 11:41

    Bonjour Fergus

    Un original ce maire, un peu m’as-tu-vu non ?

    son habit est-il responsable de sa sortie précipitée de la mairie ? J’imagine plutôt que cela provient de ses idées

    N’empêche que, lire un article qui sort de l’ordinaire est plaisant. N’en déplaise aux habituels bougons


    • Fergus Fergus 9 novembre 2022 11:58

      Bonjour, gruni

      En fait, son habit n’est pas « responsable de sa sortie précipitée de la mairie ». En 2016, ce centriste qui avait battu le maire sortant socialiste a été confronté durant des mois à une très vive contestation au sein de sa propre majorité. Après qu’il ait viré de leur fonction deux adjointes en conflit avec lui (dont la 1ère adjointe), les choses n’ont cessé de s’envenimer jusqu’au moment où, quelques semaines plus tard, 19 des 21 élus de la... majorité ont démissionné, ce qui a provoqué le retour aux urnes quelques semaines plus tard.

      Il y aurait donc des « bougons » sur AgoraVox ? Tu me surprends. smiley


    • troletbuse troletbuse 9 novembre 2022 12:56

      @Fergus
      Assez ridicules les échanges entre Grounichion et vous, chacun avec sa brosse à reluire.  smiley


    • Fergus Fergus 9 novembre 2022 13:13

      @ troletbuse

      Mieux vaut utiliser une « brosse à reluire » que répandre des immondices comme vous le faites si souvent !


    • Gasty Gasty 9 novembre 2022 13:16

      @troletbuse

       smiley smiley smiley smiley




    • troletbuse troletbuse 9 novembre 2022 19:37

      @Fergus
      Des Immondices ??
      Y’a que l’IMMONDE qui peut en écrire.  smiley)


  • Aristide Aristide 9 novembre 2022 14:12

     Selon lui, « le port de l’écharpe tricolore avec glands à franges d’or » imposé aux maires par le Code général des collectivités territoriales (CGCT) lors des cérémonies publiques vaut abrogation du décret de 1852.

    Ce qui est vrai voilà la réponse du ministre de l’intérieur sur ce point  :

    Le décret du 1er mars 1852, relatif au costume des fonctionnaires et employés dépendant du ministère de l’intérieur n’est qu’une survivance historique. En effet, le port de l’uniforme, en particulier pour les maires et leurs adjoints, est tombé en désuétude depuis de nombreuses décennies. C’est la raison pour laquelle le texte s’y rapportant est devenu sans objet et qu’il n’apparaît pas nécessaire de l’abroger. Dans la pratique, c’est l’écharpe tricolore, dont le port est prévu par l’article R. 122-2 du code des communes, qui constitue la marque distinctive des maires et adjoints. Jusqu’à récemment, cet article ne comportait qu’une formule générale à l’attention des maires autorisés à porter l’écharpe tricolore, sans donner de précision sur la manière de la porter. Pour répondre à de nombreuses questions concernant le port de l’écharpe par les élus locaux, l’article R. 122-2 précité (aujourd’hui article D. 2122-4 du code général des collectivités territoriales) vient d’être complété par le décret n° 2000-1250, du 18 décembre 2000. Cet article définit désormais clairement, d’une part, les personnes qui sont autorisées à porter l’écharpe, et, d’autre part, la façon de la porter.

    Un argument en l’occurrence non seulement spécieux mais faux au plan juridique : tout texte qui n’a pas été expressément remplacé ou abrogé dans les formes légales reste de facto en vigueur.

    C’est faux, une loi est abrogé aussi de manière tacite ou implicite sous les conditions qu’une nouvelle loi la contredise 

    L’abrogation peut être expresse, c’est-à-dire explicitement énoncée par un texte nouveau, ou tacite (implicite), consistant alors en l’introduction, dans un nouveau texte, de dispositions incompatibles avec la disposition antérieure

    Il est incontestable que l’obligation du port de l’écharpe remplace implicitement le texte du second empire.

    Les maires portent l’écharpe tricolore avec glands à franges d’or dans les cérémonies publiques et toutes les fois que l’exercice de leurs fonctions peut rendre nécessaire ce signe distinctif de leur autorité.


    • Fergus Fergus 9 novembre 2022 17:34

      Bonjour, Aristide

      « Il est incontestable que l’obligation du port de l’écharpe remplace implicitement le texte du second empire »

      Il est non moins « incontestable » qu’à ma connaissances les maires concernés n’ont pas été sanctionnés, ni même menacés de l’être par les préfets dont ils dépendent. Preuve que lesdits préfets n’ont pas la même lecture « implicite » que vous !


    • Aristide Aristide 10 novembre 2022 08:10

      @Fergus

      Ce n’est pas ma lecture, mais celle des spécialistes en droit. L’abrogation implicite ou tacite est une formule que je n’ai pas inventé. 

      C’est là : Cours de droit en ligne 

      Tacite : ll y a abrogation tacite en dehors de toute formule d’abrogation. Lorsque les dispositions de la loi ancienne sont inconciliables / contradictoires avec celles de la loi ancienne et incompatibles avec leur maintient. Les deux textes étant inconciliables, on privilégiera la volonté du législateur, la loi plus récente ; même si la loi ancienne n’a pas était abrogée de façon express !


      (Nota : selon le principe de la coutume, soit poids est moins important mais il y a des cas où elle s’applique)
      il n’y a pas d’application simultanée possible des 2 lois : la loi ancienne est donc considérée comme abrogée car elle ne peut être maintenue.

      Mais, ce principe est à nuancer en fonction de la portée des textes contradictoires. A cet effet, il faut distinguer les lois générales (qui sont le droit commun, les règles générales) et les lois spéciales (les exceptions, les solutions spéciales données à un particulier). Quand il y a contradictions entre ces 2 lois, l’adoption d’une loi générale nouvelle n’entraîne pas en principe l’abrogation d’une loi spéciale plus ancienne. Cette loi spéciale subsiste comme une exception à une règle nouvelle (si le législateur n’a pas prévu autre chose). C’est l’application du principe « les lois générales ne dérogent pas aux lois spéciales ».



    • Fergus Fergus 10 novembre 2022 09:15

      Bonjour, Aristide

      Vous persistez dans l’erreur en faisant une lecture erronée du texte que vous produisez. Le port de la tenue du Second Empire par un maire n’est ni « inconciliable » ni « contradictoire » avec l’obligation d’arborer l’écharpe tricolore, laquelle peut être portée sur quelque habit que ce soit !
      Encore une fois, ce n’est pas pour rien que les préfets, démunis au plan juridique, ont été dans l’incapacité de s’opposer aux maires concernés.


    • Aristide Aristide 10 novembre 2022 10:06

      @Fergus

      Visiblement, un ministre de l’intérieur avait cet avis !!!

      Le décret du 1er mars 1852, relatif au costume des fonctionnaires et employés dépendant du ministère de l’intérieur n’est qu’une survivance historique. En effet, le port de l’uniforme, en particulier pour les maires et leurs adjoints, est tombé en désuétude depuis de nombreuses décennies. C’est la raison pour laquelle le texte s’y rapportant est devenu sans objet et qu’il n’apparaît pas nécessaire de l’abroger.

      Mais vous êtes surement plus compètent sur le sujet :

  • LOST on Earth LOST on Earth 9 novembre 2022 14:21

    Félicitations monsieur Fergus mon cher de nous présenter un maire en uniforme, nous en porterons tous un bientot

    Vous avez entendu notre bien aimé poudré, il nous prépare à la GUERRE

    Au fait il est CHAUVE vous le saviez ??

    https://www.apar.tv/societe/la-perruque-demmanuel-macron-nest-plus-un-secret-detat/


  • Clark Kent Clark Kent 9 novembre 2022 15:02

    Ce genre de mascarade puérile illustre bien le glissement du fonctionnement de la société vers le modèle Club Med : la population est composée de GM (gentils membres), et les conseils municipaux sont constitués de GO (gentils organisateurs), le maire est devenu chef de village et considère que son rôle premier est d’animer. Au Club Med il mettaient un paréo pour les grandes occasion, il ne se déguisait pas en académicien.

    Est-ce que les habitants de la localité concernée appellent leur chef de village par son prénom comme c’est la coutume ?


    • Clark Kent Clark Kent 9 novembre 2022 15:50

      @Clark Kent

      PS : les choses sérieuses (gestion et logistique) sont assurées par des professionnels très discrets sous contrôle et suivant les directives du siège.


    • Clark Kent Clark Kent 9 novembre 2022 15:55

      @Clark Kent

      Cela dit, le bicorne est un symbole qui convient aux maires, les seuls dans la technocratie à porter deux casquettes, à la fois élus et représentants de la population locale (état décentralisé), et officiers (d’état civil et de police) appliquant les directives du Préfet (l’état déconcentré).


    • Fergus Fergus 9 novembre 2022 17:39

      Bonjour, Clark Kent

      « les choses sérieuses (gestion et logistique) sont assurées par des professionnels très discrets sous contrôle et suivant les directives du siège »
       ??? La grande majorité des maires n’est dépendante d’aucun parti !

      D’accord avec vous sur la « double casquette » des maires.


  • Laconique Laconique 9 novembre 2022 17:10

    Il Francese è completamente ossessionato da Napoleone. Qui in Italia abbiamo la Chiesa, ma i Francesi sono ossessionati da Napoleone, Cesare, Macron, ecc. Questa è la tragedia della politica francese.


    • Fergus Fergus 9 novembre 2022 17:43

      Bonjour, Laconique

      Vous n’avez pas tort : la « tragédie de la politique française » est en effet de penser que seul un « homme providentiel » peut sortir notre pays de ses errements stratégiques en économie et de la complexité des textes qui le régissent. 


    • Aristide Aristide 10 novembre 2022 08:54

      @Laconique

      C’est assez savoureux de recevoir une leçon italienne sur ce sujet. Le pays inventeur du fascisme et de l’homme plus que providentiel !!!!

      Comme tous les pays démocratiques, la France a besoin de dirigeants de qualités. Dans son histoire récente, il a bien existé quelques figures « providentielles » du bon ou du mauvais coté, De Gaulle et Pétain par exemple. Mais tout de même personne ne peut nier la « baisse » constante de la « qualité » de nos dirigeants depuis Jacques Chirac, le dernier vrai politique. Au point que aujourd’hui un second couteau assez médiocre a réussi à se démarquer et sortir du lot : Mélenchon ... 

      Ce n’est pas mieux ailleurs dans tous les partis en France. Les derniers déboires britanniques, italiens, hongrois ou belges devraient nous rassurer.

      « Quand je me regarde, je me désole ; quand je me compare, je me console » (de nos amis québécois )


    • troletbuse troletbuse 10 novembre 2022 09:07

      @Fergus
      Je suis sidéré. Vous connaissez aussi l’italien ? Même en vous étant faire virer du lycée ? Comme quoi, les études ne servent pas à grand chose !  smiley


  • Le Panda Le Panda 9 novembre 2022 19:11

    @Fergus,

    Merci de tes remarques sur mon article, mais tout peut s’expliquer dans la mesure ou (Libération) est une de mes lectures favorites. Sur les informations quotidiennes.

    Donc à divers titres nous nous inspirons plus ou moins de ce qui peut nous interpeller. Puis je me suis posé la question de savoir si tu ne parcours pas aussi de temps à autre ou tous les jours ?

    Je ne suis effectivement pas de droite, et là je rentre d’avoir rendu visite à mon « meilleur ami » qui fut mon professeur à la « faculté de médecine » durant 5 années, Il y a comme tu l’indiques autre chose qu’Internet dans la vie. Nous avons passé plus de 3 heures ensemble, il a 96 ans et tombe en importante perte de mémoire. Sa femme que j’aime beaucoup me demande de venir boire un café chez eux et c’est « joie partagée » Voilà tu as eu mon emploi du temps de cet après-midi.

    Bien à toi

    Le Panda


    • Fergus Fergus 9 novembre 2022 19:52

      @ Le Panda

      Il est réconfortant de constater qu’il y a des personnes qui restent encore en contact avec des personnes âgées qui ne sont pas forcément de leur famille.
      Du moins quand lorsque la démence n’a pas rendu tout rapport impossible, ce qui arrivera de plus en plus fréquemment du fait du vieillissement de la population.


    • troletbuse troletbuse 9 novembre 2022 20:07

      @Le Panda
      « joie partagée »

      Avec sa femme ? smiley


    • Le Panda Le Panda 9 novembre 2022 20:21

      @troletbuse
      Là tu es fort malpolie, stp un peu de respect tu me surprends et me décois sa femme a 97 ans animal 


    • Le Panda Le Panda 9 novembre 2022 20:28

      @Fergus
      Merci de ces quelques mots qui me vont droit au coeur, cet homme m’a apprit tant de choses et d’actes, que c’est surement « l’homme que j’ai le plus aimé après mon pére » Il y a un peu de démence chez cet homme, mais je lui dois tant. Oui nous vivons dans un monde « de sauvages et d’ignorances » mais personne n’est parfait. Tu sais à 76 ans je ne suis pas une prime jeunesse non plus 

       smiley Mais tu aimes en ce qui concerne les « gens pour ce qu’ils sont et il faut savoir tendre la main, sans rien attendre en retour » En les quittant oui, je le embrasse chacun comme si c’était « des parents »  smiley
      Le Panda

  • Le Panda Le Panda 12 novembre 2022 10:57

    Bonjour, Fergus

    Passe un trés bon week-end, j’a posé diverses vidéos sur Les Voix. Le comportement d’Hanouna devient plus qu’ignoble, mais il se prend pour qui ce pingouin à la pactoille ?

    Voila je pose un seul lien en attendant peut-être les réactions : https://www.youtube.com/watch?v=fl6h3n_uolQ

    C’est un fouteur de merde, à mon sens il doit à présent être sanctionné, tu en penses quoi ?

    Le Panda


    • Fergus Fergus 14 novembre 2022 09:22

      Bonjour, Le Panda

      Désolé, ton commentaire m’avait échappé. Il est vrai que je viens de passer quelques jours dans le Finistère (où j’étais parti crapahuter sur les sentiers côtiers) sans beaucoup me connecter à internet.

      Le comportement d’Hanouna est directement subordonné à son lien d’intérêt avec Bolloré. Probablement plus qu’à une idéologie quelconque : ce type est prêt à tout dire pour servir sa gamelle en servant à son public ce qu’il a envie de voir et d’entendre : des polémiques et des clashs !

      Qu’Hanouna soit sanctionné par l’Arcom ne changera rien. Le problème est d’ailleurs moins dans les animateurs pantins que dans le fait que quelques milliardaires puissent posséder autant de médias et y imprimer leurs idées, aussi nauséabondes soient-elles dans le cas de Bolloré.


    • Aristide Aristide 14 novembre 2022 10:39

      @Fergus

      Le comportement d’Hanouna est directement subordonné à son lien d’intérêt avec Bolloré. Probablement plus qu’à une idéologie quelconque : ce type est prêt à tout dire pour servir sa gamelle en servant à son public ce qu’il a envie de voir et d’entendre : des polémiques et des clashs !

      Hanouna est un clown médiatique, qui l’ignore ? Un clown qui n’a pas se tenir ... et c’est déplorable. Et pourtant dans cette affaire, si on excepte la forme, ces insultes ne font que dissimuler le fond d’un argumentaire qu’il faut analyser.

      Lequel ? Il a invité un ancien chroniqueur de l’émission devenu député depuis. Cet ancien chroniqueur qui a été grassement payé pour ses prestations d’insoumission pendant des mois dans les mêmes conditions et la même émission. Prestation rémunérées à près de 1000 € et plus la prestation. Bon, il n’y a rien a redire sur le fait que l’on soit payé pour une prestation médiatique, c’est le cas de toutes les émissions. ET même si les sommes sont ... étonnantes, c’est comme pour les footeux, celui qui paye doit y avoir un intérêt.

      Cet invité devenu député attaque donc avec arguments, que je n’ai pas vérifié, le propriétaire de la chaine ou il est invité. Rien à redire non plus sur le fond de cette intervention. Député ou pas, il a le droit de s’exprimer et même de balancer sur le patron de la chaine ... 

      Ce qui est assez étonnant et que ce député ancien chroniqueur et dealer, n’avait jamais seulement évoqué la nocivité de ce patron de chaine lorsqu’il était chroniqueur dealer. C’est là le problème de la posture insoumise. Garrido, habituée de l’émission et de CANAL+ en croquait aussi mais elle a eu la décence de se taire et faire oublier ses prestations sur C8, la chaine de cet infame Bolloré !!! 

      J’ai vu la séquence sur YouTube après l’écho, la conclusion d’une invitée du jour me semble assez juste et empreinte de bon sens. Elle a suggéré à l’insoumis dealer de faire don de toutes ses prestations de chroniqueur à l’avocat qui défend les africains face à Bolloré. Que neni, le petit député insoumis a des principes mais pas celui-là ....


    • Fergus Fergus 14 novembre 2022 12:04

      Bonjour, Aristide

      J’ai répondu au Panda sur les prestations d’Hanouna en général.
      Quand à l’intervention de Boyard dans l’émission, je ne vois rien à critiquer dans votre commentaire, si ce n’est que ramener tout systématiquement aux « Insoumis » n’a pas de sens, ce genre de comportement étant commun à beaucoup de personnalités.


    • Aristide Aristide 15 novembre 2022 08:34

      @Fergus

      Vous avez mal saisi le fond de mon intervention.

      Si je « ramène tout systématiquement aux « Insoumis » » ce n’est déjà pas tout ni systématiquement.

      Boyard est dans le moule insoumis, une sorte de prototype pas encore fini. Pour l’insoumis, il s’agit de dénoncer chaque fois que l’on peut des faits bien choisis. Ce n’est pas le hasard, si Boyard épingle Bolloré, si Mélenchon s’en prend personnellement à un policier, si Garido met en cause tel ou tel autre personne, si Quatennens dénonce les violences faites aux femmes, si Corbière simule lors d’une intervention assez idiote mais pas raciste, ...

      C’est un procédé assez efficace. Deux avantages il permet de diaboliser à peu de frais le mise en cause, et surtout de passer pour le chevalier blanc.

      si ce n’est que ramener tout systématiquement aux « Insoumis » n’a pas de sens, ce genre de comportement étant commun à beaucoup de personnalités.

      Effectivement de nombreuses personnalités ont ce comportement, la différence notable est que ces donneurs de leçon ne se parent pas tout le temps et systématiquement de la vertu.

      La communication de LFI est assez lisible : l’indignation et la dénonciation tout le temps et systématiquement, se faire passer pour le camp du bien systématiquement et tout le temps ...

      PS : On peut ajouter cette volonté du clash par la forme souvent violente ou plus anecdotiquement clownesque. Des déguisements, des brassards, des refus de chanter la Marseillaise devant des enfants, ...


Réagir