mercredi 13 janvier - par olivier cabanel

Le virus les rend fous

Entre les déclarations incohérentes du gouvernement, les données contradictoires publiées ici où là, les décisions parfois incompréhensives prises par les autorités, et les suicides qui se multiplient, le coronavirus fait des dégâts...

JPEG

Ce gouvernement est allé d’erreurs en erreurs : refusant, puis imposant le masque, confinant en dépit du bon sens, classant des activités non-essentielles alors qu'elles nous aident à vivre, permettant en même temps l’agglutinement des populations dans les lieux publics, les écoles, les supermarchés, les transports en commun, et décidant une stratégie vaccinale totalement floue, et pour le moins hésitante.

Comme le constate Caroline Coq-Chodorge dans les colonnes de Médiapart, cette campagne de vaccination est un naufrage, constatant que le poste de direction de la DAC (Direction Alerte Crise) n’a pas été remplacé depuis le départ de sa directrice fin 2020. lien

La fable du Pangolin et de la Chauve-souris a fait long feu, et on s’achemine maintenant vers un autre coupable possible, l’homme tout simplement, et ses pratiques de production douteuses.

L’élevage industriel, avec ses fermes aux mille vaches, et ces cochons élevés dans des immeubles, sont en effet, depuis quelques temps, montrés du doigt, sachant que 80% des animaux que nous consommons proviennent d’élevages intensifs.

En Chine il existe réellement des « tours à cochons », de 9 étages, avec 1000 cochons à chaque étage...lien

Dans cette émission (de cause à effets, le magazine de l’environnement) de France Culture, Aurélie Luneau s’interroge lucidement : « l’élevage industriel serait-il une source de pandémies ? ».

On peut y entendre notamment Jean-Claude Manuguerra, virologiste, directeur de recherche à l’Institut Pasteur, constater que la promiscuité des animaux élevés facilite le développement des virus.

Il ajoute qu’il a été constaté que les espèces domestiques élevées en batteries peuvent être le maillon entre les espèces sauvages, et l’homme, comme ça a été le cas pour le Mers-CoV, un autre coronavirus. (L’animal domestique étant le dromadaire, et le sauvage étant la chauve-souris).

Les éleveurs de canards, et autres volailles du sud-ouest en savent quelque chose aujourd’hui, obligés qu’ils sont d’en abattre par centaines de milliers. lien 

Mais revenons à la gestion de la crise, et écoutons le docteur Gérard Maudrux lequel tente de comprendre la stratégie du gouvernement et écrit « il a déjà un conseil de défense, les conseillers à la santé du président, ceux du premier ministre, un ministère de la santé, la direction de la sécurité sociale, la direction générale de la santé, santé publique France, le centre national de recherche scientifique en virologie moléculaire, l’agence nationale de sécurité sanitaire, l’agence nationale de sécurité du médicament, la haute autorité de de santé, et récemment, le docteur Fischer à la tête du conseil des citoyens pour la vaccination, lequel est chapeauté pour le CESE (conseil économique social et environnemental) (...) et il vient de décider la nomination de 35 citoyens tirés au sort pour donner des conseils à ceux qui n’écoutent qu’eux-mêmes (...) Comment voulez-vous que ça marche » s’exclame le docteur. lien

Mais il s’interroge surtout sur l’absence de réflexion au sujet de l’Ivermectine, qu’il utilise avec succès depuis 8 mois, qui permet de diminuer efficacement la charge virale, qui divise quasi par 2 la durée du séjour hospitalier mais surtout qui divise par 5 la mortalité due au virus. lien

Il recommande aussi la plus grande prudence sur l’utilisation du vaccin, rappelant que le Dr Fauci, lorsqu'il était au début de ses recherches sur le vaccin, avait affirmé qu’il fallait attendre entre 12 et 18 mois avant de l’utiliser. lien

Il pense qu’il faudrait revoir la stratégie du tout vaccin, et cesser de bloquer la recherche d’autres alternatives, déclarant : « on ne va quand même pas vacciner 3 fois par an, y compris ceux qui ont peu de chances d’être malades, pour diminuer la contagiosité ».

Libération ne dit pas autre chose, et a publié fin novembre 2020 un article qui pose les bonnes questions, rappelant le fiasco complet de la vaccination pour le H1N1, pour lequel seulement 6 millions de doses avaient été utilisées (sur 94 millions de doses achetées), et on peut légitimement se poser la question de l’utilité de ce vaccin, puisqu’un pourcentage infime de la population avait été vacciné, pour une maladie qui a disparu. lien

On sait que Pfizer est l’un des fournisseurs de vaccin contre le coronavirus, et on a tendance à oublier que ce labo avait été mis en cause en 2009 pour ses pratiques commerciales mensongères, et condamné à payer plus de 2 milliards de dollars. lien

Comment peut-on aujourd’hui faire confiance à ce labo qui assure que son vaccin est efficace à 95%, alors qu’on ne connait pas la durée de son efficacité, qu’on ne sait pas s’il empêche de contracter la maladie, s’il empêche de la transmettre, ni si il risque de provoquer des effets secondaires à long terme, comme on peut le découvrir sur cette étude scientifique. lien

Publicité

Dès lors, comment ne pas comprendre la réaction de Jacques Pollini, chercheur associé à l’Université Mc Gill de Montréal, qui dans un long argumentaire explique les raisons simples et claires pour lesquelles il ne se fera pas vacciner contre le coronavirus.

Il soulève des questions « délicates », s’interrogeant par exemple sur la possible réinfection par le virus après vaccination, (ceci ayant été constaté sur des souris). lien

Le sociologue Laurent Mucchielli a aussi fait le tour de la question, et, rappelant que son problème n’est pas « la vaccination », a décidé de ne pas se faire vacciner, sauf si on lui apporte la certitude qu’il n’est pas plus méchant que celui de la grippe saisonnière, critiquant ce vaccin « plus ou moins imposé », avec des méthodes inacceptables ne respectant pas le principe de précaution. lien

A ce stade de la réflexion, il n’est pas inutile de donner la parole au Docteur Louis Fouché, de l’hôpital de la Conception de Marseille.

Interrogé par la journalise Jeanne Baron, il fait le point, sans langue de bois, sur la crise sanitaire, évoquant « une soft dictature ».

Il explique d’abord que le terme seconde vague n’est pas approprié, mais plutôt d’une nouvelle épidémie, car il ne s’agit pas du même virus, mais d’un virus très différent, et que, du même coup, les anticorps qui nous protégeaient du premier virus, ne peuvent être efficace contre le nouveau. lien

Ecoutons maintenant Astrid Struckelberger, de la faculté de l’université de Genève et de Lausanne.

Cette scientifique, auteure de 10 ouvrages, et de plus de 170 articles scientifiques, a un avis tranché et critique sur les mesures qui ont été prises pour lutter contre la pandémie.

En quelques mots, dans une courte vidéo, elle explique pourquoi, il n’y a aucune justification sanitaire à fermer les magasins, à porter des masques, et à confiner. lien

En conclusion on pourrait retourner en 1989, avec Bernard Pivot, et sa célèbre émission, « Apostrophe  », pour laquelle il recevait John Le Carré

A la 59ème minute, il éclaire d’un jour nouveau notre situation, en citant un certain Goethe, surnom d’un physicien soviétique, personnage d’un livre de John Le Carré (la Maison Russie) : « les experts sont des fanatiques, ils ne résolvent rien, ils sont à la solde du système qui les emploie, ils le perpétuent, quand nous nous ferons torturer, ce sera par des experts, quand nous serons pendus, ce sera par des experts, quand le monde sera détruit, ce ne sera pas par des fous, mais par des sages experts, par l’ignorance incommensurable des bureaucrates ». lien

Transmis aux experts divers et varié qui n’ont cessé de donner leur avis sur cette pandémie, et comme dit mon vieil ami africain : «  la science est le tronc d’un baobab qu’une seule personne ne peut embrasser  ».

Le dessin illustrant l’article est de Sanaga

Merci aux internautes pour leur aide précieuse particulièrement à Martine L.

Olivier Cabanel

Articles anciens

2021, l’An foiré

Vaccin, la grande pagaille

OGM pas les vaccins

Publicité

Des confinés déconfits

Vaccin glin-glin

bas les masques

Au bouleau

Un bon docteur n’a pas de clients

Ce Gui qui met l’amour en cage

Atchoum

A table avec les sauvages

A table avec les insectes

Des racines et des arbres

Main verte pour tomate rouge

La drogue ce tabou

Ces plantes qui font trembler Big-Pharma

Arrêtez la terre, je veux descendre

A l’oreille des feuilles

Les dessous du chou

Le jardin extraordinaire

Des piquants qui protègent

Ces plantes qui tuent les virus

L’amarante, plante espiègle



348 réactions


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 13 janvier 09:51

    La dernière perle :

    « Vaccins contre le Covid-19 : en espaçant les deux doses de vaccin, « on risque d’avoir des mutations » du virus, alerte un professeur de médecine » - (lien)

    On ne peut pourtant pas dire que France-Info soit complotiste (ou alors, il faut que je change mes appareils auditifs).

    J’en déduis donc qu’une fois de plus, les « communicants » officiels émettent deux messages contradictoires :

    • faites-vous vacciner
    • le vaccin peut être la cause d’un truc terrible si on ne peut pas respecter certains trucs qui, en fait, nous échappent.

    On fait quoi ?

    On fait comme le pangolin, on se roule en boule ?


    • Francis Francis 13 janvier 10:19

      @Séraphin Lampion
       
       ceux qui regardent la télé ont peur de ceux qui ne se vaccinent pas ; les autres ont peur de ceux qui sont vaccinés.
       
      Tout ça c’est du bonus pour ceux qui profitent des divisions pour régner.
       
       « ...

      Les hommes ils en ont tant vu
      Que leurs yeux sont devenus gris
      Ça va
      Et l’on ne chante même plus
      Dans toutes les rues de Paris
      Ça va
      On traite les braves de fous
      Et les poètes de nigauds
      Mais dans les journaux de partout
      Tous les salauds ont leur photo
      Ça fait mal aux honnêtes gens
      Et rire les malhonnêtes gens.
      Ça va ça va ça va ça va. »

    • olivier cabanel olivier cabanel 13 janvier 10:23

      @Séraphin Lampion
      on se roule en boule ?... peut être, mais en tout cas, pour moi, c’est no vaccin. smiley
      merci de votre commentaire


    • olivier cabanel olivier cabanel 13 janvier 10:25

      @Francis
      merci d’avoir rappelé ce beau texte, c’est de Brel, non ?


    • Eric F Eric F 13 janvier 10:30

      @Séraphin Lampion
      "le vaccin peut être la cause d’un truc terrible si on ne peut pas respecter certains trucs qui, en fait, nous échappent"
      En lisant l’article que vous indiquez, ce n’est pas le vaccin qui induirait une mutation, mais les mutations du virus qui se produisent naturellement dans le pays pourraient rendre moins efficace la seconde injection du vaccin, et entretemps l’immunité partielle est faible.

      Mais cela pose bien deux problèmes :
      -la durée de l’immunisation vaccinale (comme de l’immunisation naturelle, du reste),
      -l’efficacité de l’immunisation vaccinale ou naturelle face à des mutations (or un virus à ARN comme celui du covid est fortement évolutif).


    • Fergus Fergus 13 janvier 10:54

      Bonjour, Eric F

      Je partage totalement votre commentaire.


    • troletbuse troletbuse 13 janvier 11:05

      @olivier cabanel
      Mais vous avez tort. De nos jours le virus mute presque chaque et comme dirait Coluche, je crois : « Oui c’est nouveau, ça vient de sortir’ smiley
      Je me pose cette question : Comment l’homme a pu résister des millions d’années sans disparaître... et sans vaccins ?
      Mais ce qui mute encore plus rapidement c’est le pouvoir politique qui fait muter la »démocrassie" en dictature ;.


    • troletbuse troletbuse 13 janvier 11:06

      @troletbuse
      Correction ; chaque semaine


    • olivier cabanel olivier cabanel 13 janvier 11:18

      @troletbuse
      je ne sais pas s’il mute chaque semaine, mais il mute, c’est une certitude, et une autre certitude portée par les scientifiques qui s’expriment dans l’article, c’est que le vaccin qu’il ont sorti ne sert plus à rien contre ces variants...
      merci de votre commentaire.


    • Francis Francis 13 janvier 11:40

      @olivier cabanel
       
       Ça va Jacques bel


    • Fergus Fergus 13 janvier 11:54

      Bonjour, olivier cabanel

      « une autre certitude portée par les scientifiques qui s’expriment dans l’article, c’est que le vaccin qu’il ont sorti ne sert plus à rien contre ces variants »

      Seule une minorité de scientifiques pense cela, la majorité affirmant au contraire qu’en l’état actuel des mutations constatées, les vaccins gardent leur efficacité.


    • Captain Marlo Captain Marlo 13 janvier 12:03

      @Eric F
      -la durée de l’immunisation vaccinale (comme de l’immunisation naturelle, du reste),
      -l’efficacité de l’immunisation vaccinale ou naturelle face à des mutations (or un virus à ARN comme celui du covid est fortement évolutif).

      Pour éradiquer une épidémie, il faut soigner les malades !!
      Or, il est question de tout, sauf de traitements !

      Les médecins qui soignent sont attaqués par les ARS, le Conseil de l’ordre et parfois le Préfet. Cela vous semble normal ?


    • Eric F Eric F 13 janvier 12:03

      @Fergus
      Les vaccins en cours d’utilisation ont été testés avec succès contre la variante anglaise, mais on n’est pas à l’abri d’une autre mutation qui deviendrait incompatible (comme c’est le cas des différentes familles de virus grippal).


    • Captain Marlo Captain Marlo 13 janvier 12:08

      @Fergus
      Seule une minorité de scientifiques pense cela, la majorité affirmant au contraire qu’en l’état actuel des mutations constatées, les vaccins gardent leur efficacité.

      Il y a 2 sortes « d’experts scientifiques », ceux qui soignent les malades, et ceux qui sont payés par les labos pour dire ce qu’il convient de dire

      C’est ce qu’explique le Dr Louis Fouché à un journaleux de C News :

      « Je vais essayer de visser quelque chose dans votre crâne ! Vos connaissances sur l’injection de l’ARN Messager que vous appelez vaccin, reposent sur de la propagande disruptive du gouvernement, des médias et de l’industrie pharmaceutique ! […]

      Pfizer qui est cette entreprise philanthrope, bienfaitrice de l’humanité, désintéressée, qui a été condamnée à 2,3 milliards d’euros d’amende pour falsification de données, publicité mensongère et commissions occultes en 2009.

      Que veut dire commissions occultes ? ça veut dire des valises de billets de manière imagée pour des responsables, des dirigeants et des leaders d’opinions. »


    • Eric F Eric F 13 janvier 12:10

      @troletbuse
      « Comment l’homme a pu résister des millions d’années sans disparaître... et sans vaccins ? »
      Même la pire épidémie ne conduit jamais à la mort de l’ensemble de la population, mais il y a eu jadis des épidémies qui ont tué le tiers de la population.
      Il y a aussi une sélection naturelle, les mieux résistants aux virus actifs à une époque donnée transmettent leur immunité à leur descendance.

      Mais pendant des millénaires, le nombre d’humains a peu augmenté, il s’est mis à exploser depuis la fin du 19è siècles par les progrès sanitaires et médicaux, l’espérance de vie moyenne a doublé voire davantage. Des maladies mortelles jadis ont été entièrement éradiquées.


    • Captain Marlo Captain Marlo 13 janvier 12:10

      @Eric F
      mais on n’est pas à l’abri d’une autre mutation qui deviendrait incompatible (comme c’est le cas des différentes familles de virus grippal).

      Les virus sont des milliards, et ils passent leur temps à muter !
      Sans traitements, Macron peut nous confiner pendant 1000 ans !


    • Francis Francis 13 janvier 12:35

      @Captain Marlo
       
       ’’Sans traitements, Macron peut nous confiner pendant 1000 ans ! ’’
       
      Sans traitement ? Avec aussi, non ?
      Macron ? Ou ses successeurs ?


    • Captain Marlo Captain Marlo 13 janvier 13:01

      @Francis
      Sans traitement ? Avec aussi, non ? Macron ? Ou ses successeurs ?

      Oui, Macron ou ses clones... !! On n’a que l’embarras du choix ...


    • Adèle Coupechoux 13 janvier 13:31

      @Fergus

      Comment est-il possible de le savoir ?
      3Après le variant anglais et celui d’Afrique du Sud, un troisième a été détecté cette fois au Japon. Ce variant a été identifié sur des patients de retour du Brésil. "
      C’est tout récent. Ces personnes avaient été vaccinées avant d’avoir ce variant ?


    • Adèle Coupechoux 13 janvier 13:39

      @Eric F

      Cela ne cessera pas :
      "Après le variant anglais et celui d’Afrique du Sud, un troisième a été détecté cette fois au Japon. Ce variant a été identifié sur des patients de retour du Brésil.« 
      Il faut vivre avec ce virus comme nous l’avons toujours fait pour les autres virus, la grippe, le sida....
      Pour ce dernier, s’il n’y a pas de vaccin, il y a des traitements. Pour la grippe aussi, et pour le covid 19, il en existe déjà. C’est quand même délirant, avec tout le paquet mis mondialement sur ce virus...Que nous ayons des traitements et que nous ne pouvons toujours pas être soignés.
      Quelques personnes autour de moi commencent à envisager enfin que » l’on nous cache quelque chose...« .
      Je réponds à cela » suffit de voir les actions des labo pharmaceutiques pour trouver des réponses et un peu de transparence "


    • philippe913 13 janvier 13:39

      @Eric F

      entendu ce matin à la radio (oui je sais....)l’immunité naturelle de ceux ayant été malades l’an dernier semble perdurer.

      Quid de la vaccinale ? il est encore trop tôt pour y répondre.


    • sirocco sirocco 13 janvier 14:39

      @Fergus
       
      « ...en l’état actuel des mutations constatées, les vaccins gardent leur efficacité. »

       
      Suite à quel protocole de tests et d’essais ces « scientifiques » peuvent-ils affirmer cela ?

       
      Les variants anglais et sud-africain du Covid-19 ont été repérés il y a moins de 3 mois et leur génome analysé il y a quelques semaines seulement.

       
      Autrefois, il fallait plusieurs années de tests pour évaluer l’efficacité et l’éventuelle dangerosité (les effets secondaires...) d’un « vrai » vaccin. Pour le Covid-19 « original », la période d’étude du « vaccin » a été réduite à quelques mois... et pour ses mutations, à quelques semaines à peine...

       
      Encore une mutation et Big Pharma se contentera d’un période d’évaluation de 24 heures avant d’annoncer que le vaccin est toujours « OK » !
      Et vous croyez à toutes ces annonces, du moment qu’elles sont balancées par des « scientifiques » (peut-être aussi actionnaires des laboratoires) ?...


    • philippe913 13 janvier 15:03

      @sirocco

      et pourquoi fallait il plusieurs années ? parce que la majorité des gens n’entrant pas en contact avec l’agent rapidement, il fallait attendre des mois ou des années afin de voir une tendance se dessiner entre le groupe vaccin et le groupe placebo.

      Dans le cadre d’une pandémie, les gens étant en contact très très vite, on le sait en, effectivement, quelques semaines seulement.

      Rien de mystérieux ou d’opaque là dedans.

      Les vaccins à ARNm se basant sur la protéine S qui est à la surface du virus, si le virus mutant a toujours cette protéine, le vaccin reste efficace.

      Rien d’étonnant là dedans non plus.


    • INsoMnia INsoMnia 13 janvier 17:21

      @olivier cabanel

      Exact ! Je ne suis point sucidaire tout comme vous.
      Cdt


    • sirocco sirocco 13 janvier 18:44

      @philippe913

      "...la majorité des gens n’entrant pas en contact avec l’agent rapidement, il fallait attendre des mois ou des années afin de voir une tendance se dessiner..."

       
      Attendez... je vous comprends pas bien, là...
      Autrefois la vaccination consistait à inoculer une version atténuée (ou son équivalent) du germe pathogène. Le vacciné entrait donc immédiatement en contact avec lui.
      Non ?....


    • troletbuse troletbuse 13 janvier 20:47

      @Francis
      Ses descendants ne peuvant être que des étrons, ce sont ses successerus  smiley


    • Eric F Eric F 13 janvier 21:13

      @sirocco
      "Autrefois la vaccination consistait à inoculer une version atténuée (ou son équivalent) du germe pathogène. Le vacciné entrait donc immédiatement en contact avec lui".


      Le vacciné entrait en contact avec le germe atténué du vaccin, mais la question est celle du moment où il entre en contact avec le germe naturel, en présence d’une personne contagieuse notamment.
      En Chine, il y a une extrêmement faible circulation virale, ils ont donc du tester leurs vaccins dans d’autres pays où l’épidémie était active pour s’assurer de son efficacité (moindre contamination des personnes vaccinées que la population non-vaccinée).

      Depuis un mois que la vaccination a débuté aux USA et au Royaume Uni, il devrait y avoir des résultats en grandeur réelle, puisque ces pays ont une forte circulation virale. On peut s’étonner qu’ils n’aient pas publié des chiffres sur l’efficacité.


    • philippe913 14 janvier 08:16

      @sirocco

      Oui, mais ça n’est pas ce qui va montrer si le vaccin est efficace. Une fois vacciné, il faut attendre qu’il entre en contact avec l’agent pathogène « naturel » pour voir si l’immunité est bonne.
      Et il faut attendre que beaucoup de gens entrent en contact pour savoir si le vaccin est efficace. Donc quand un virus ne circule pas bcp, il faut attendre longtemps pour comparer le groupe placebo au groupe vacciné.
      Dans le cadre d’une pandémie, quelques semaines suffisent pour se rendre compte.

      ai je été plus clair ?


    • Legestr glaz Legestr glaz 14 janvier 08:24

      @philippe913

      Pouvez vous aussi nous dire le nombre de virus au M3 qui gravitent autour de nous en hiver en Europe ? 

      Le système immunitaire humain n’est plus à l’ordre du jour alors que c’est lui qui protège l’Homme des attaques virales et bactériennes ?

      Vous ne voudriez pas nous parler du système immunitaire, de son renforcement, et des points clés qui font qu’il s’affaiblisse ? 


    • troletbuse troletbuse 14 janvier 11:09

      @Eric F
      Mais allez donc vous faire vacciner. Avez vous peur d’une petite piquouse si miraculeuse, qu’il faudra renouveler dans 21 jours, ou 30 ou 42 et dont l’efficacité, non prouvée, ne dure que 5 ou 6 mois sans que vous soyez non contaminant ?
      Naturellement, ce vaccin va vous protéger des virus mutants mais à condition que vous le renouveliez.
      Et cerise sur le gâteau, si vous êtes un personne à risque, il va vous protéger de tous vos risques car c’est bien c’est ce qu’ils veulent marteler dans la tête des neuneus.
      Car douter du vaccin vous fait entrer dans la catégorie des fachos, complotistes, nazis, etc, ce que vous dites parfois.
      Allez, bonne piquouse !


    • Eric F Eric F 14 janvier 17:52

      @troletbuse
      « Mais allez donc vous faire vacciner ... dont l’efficacité, non prouvée... »
      Il manque effectivement les chiffres de l’efficacité réelle de l’immunisation « en population », alors que cela fait un mois que les britanniques et les étasuniens ont commencé leur campagne de vaccination. J’attends donc de me prononcer en fonction de cette efficacité réelle, n’ayant pas d’a-priori, sauf contre la frénésie de vaccination multiple (les 11 vaccins, le grippal annuel, HPV...).

      « douter du vaccin vous fait entrer dans la catégorie des fachos, complotistes, nazis, etc, ce que vous dites parfois »
      Pour ma part je n’ai jamais dit que ceux qui sont opposés à la vaccination sont tout cela, mais au contraire que chacun est libre de se déterminer. C’est toi au contraire qui qualifies de « neneus » ceux qui choisissent de le faire.


    • tonimarus45 17 janvier 10:26

      @Fergus«  »«  la majorité affirmant au contraire qu’en l’état actuel des mutations constatées, les vaccins gardent leur efficacité.  »«  »« dites vous.La majorite etant ceux cooptes par le gouvernement et ceux choisis par les »mrdias«  papiers et audiovisuels aux ordres de leurs patrons olligarques qui controlent plus de 90% de ces moyens de communication ??????? ;la minorite ayant moins acces a ces »mrdias« et dire ce la est un euphemisme.Pour vous la prochaine mutation c’est » a la place de « macron » n« importe qui aurait fait pareil » ,ou « macron fait du bon boulot » ou le passeport vaccinal que veulent nous imposer certains elus de la macronie ,mais pas qu’eux, et etant exige pour acceder a tels ou tels lieu ,« ce n’est pas si mal » ?????????????


  • chapoutier 13 janvier 09:53

    le virus a bon dos pour instaurer la dictature


  • Le Sudiste Le Sudiste 13 janvier 10:09

    Salut Olivier,

    quand en février ou mars je suggérais que la piste d’une construction en labo puis une diffusion volontaire ou non était une piste à ne pas écarter, c’était évidemment complotiste.

    Depuis, à ma connaissance, aucune chauve-souris, aucun pangolin n’a été retrouvé avec ce virus. La nature aussi est complotiste.

    Alors cela va paraitre encore complotiste mais je ferai remarquer une chose. S’il peut être compliqué (et on voit bien que cela ne le serait pas d’ailleurs) d’introduire un nouveau virus, en revanche, maintenant que tout le monde joue avec dans les labos, ce serait extrêmement facile, un peu malin aussi, d’introduire volontairement une variante du virus que l’on a bricolé. Et ?

    Ben ça arrive les mutations, non ? Alors c’est normal.. Et oui...

    A mon avis on va prendre cher. Tôt ou tard. Avec ce virus ou un autre, avec un vaccin magique... avec autre chose...

    Merci pour les liens.


    • Le Sudiste Le Sudiste 13 janvier 10:20

      HS.
      Certes il est temps qu’il parte lui aussi. Par contre et c’est pratique, il prépare le terrain pour les suivants.
      Donc selon Mike Pompeo, qui a du avoir accès à des informations ultrasensibles qu’il a du trouver dans son Q, et bien figurez-vous Olivier que l’Iran, selon ses informations, serait responsable du 11 septembre. Avec Ben Laden. Et Al Quaïda aussi. Et d’ailleurs, Al Quaïda se cache en Iran. Peut-être même que Ben Laden aussi. Non, il n’est pas mort, c’était une fake news, il se planque en Iran. C’est la CIA qui le dit. Selon Q.


    • anéman anéman 13 janvier 10:22

      @Le Sudiste

      Fourtillan, sors de ce corps !


    • Francis Francis 13 janvier 10:24

      @Le Sudiste, salut,
       
      ’A mon avis on va prendre cher. Tôt ou tard. Avec ce virus ou un autre, avec un vaccin magique... avec autre chose...’’
       
       Rien à ajouter.
       
       Merci à Olivier, pour les liens, et encore bravo à Sanaga.


    • olivier cabanel olivier cabanel 13 janvier 10:27

      @Le Sudiste
      merci de ces deux commentaires, 
      au sujet du 11, le mystère continue donc de s’épaissir... smiley


    • Eric F Eric F 13 janvier 10:34

      @Le Sudiste
      le SARS COV2 est à 96 % identique à celui de BetaCoV/bat/Yunnan/RaTG13/2013 de la chauve souris détecté en 2013, évolution naturelle ou fuite d’une souche de laboratoire sont deux hypothèses envisagées depuis l’origine.


    • Le Sudiste Le Sudiste 13 janvier 10:42

      @Eric F
      évolution naturelle ou fuite d’une souche de laboratoire sont deux hypothèses envisagées depuis l’origine.

      Prouvez-le. Trouvez moi un seul article de la presse mainstream qui ne qualifie pas un virus bricolé comme une « théorie complotiste ».


    • Le Sudiste Le Sudiste 13 janvier 10:44

      @anéman
      Ne vous inquiétez pas, des gens ont de l’imagination.
      « Cauchemard... »


    • Fergus Fergus 13 janvier 10:57

      Bonjour, Le Sudiste

      « virus bricolé » et échappé accidentellement d’un laboratoire à la suite d’une manipulation hasardeuse sont deux choses très différentes. Ne mettez pas ces deux hypothèses dans le même panier !


    • anéman anéman 13 janvier 10:57

      @Le Sudiste et @Eric F

      Autre défi : trouvez-moi une parole officielle qui nous dise que L.Montagnier n’est pas gâteux.


    • anéman anéman 13 janvier 11:12

      @Fergus

      Très bien, avez-vous une réponse avec votre définition ?
      Avez-vous souvenir d’une déclaration officielle dans laquelle on fasse l’hypothèse d’une fuite accidentelle d’un virus de laboratoire ?


    • Le Sudiste Le Sudiste 13 janvier 11:25

      @Fergus
      « virus bricolé » et échappé accidentellement d’un laboratoire à la suite d’une manipulation hasardeuse sont deux choses très différentes. Ne mettez pas ces deux hypothèses dans le même panier !

      Je ne comprends pas bien.
      Voilà ce que je dis. La même chose que ce que j’ai toujours dit d’ailleurs.
      Il y a l’hypothèse « naturelle ». Je n’en parle pas mais j’aimerais bien qu’on me trouve une chauve souris ou un pangolin avec le virus.
      Ensuite il y a la bricole. Recherche « pour la science » ou recherche de virus militarisé.
      Pour que ce virus bricolé se retrouve dans les populations, il y a seulement deux solutions : c’est une fuite accidentelle, c’est une dissémination volontaire.

      donc je distingue trois possibilités :
      un virus naturel
      un virus bricolé et échappé accidentellement
      un virus bricolé et propagé volontairement

      Je ne vois pas bien ce que je mélange ?


    • Le Sudiste Le Sudiste 13 janvier 11:29

      @Le Sudiste
      Recherche « pour la science » ou recherche de virus militarisé.

      Et d’ailleurs, qui peut penser une seule seconde que l’on joue dans des labos avec des virus dévastateurs sans que les militaires ne jettent un coup d’œil à tout cela ?


    • jacques 13 janvier 11:36

      @Le Sudiste
      Ce qui est évidant c’est que ces labos militaires existent et à mon avis il « travaillent »


    • anéman anéman 13 janvier 11:50

      @Le Sudiste

      Tic  tac, Tic  tac ... on attend la réponse de Eric ou Fergus.

      On attend que Delfraissy nous parle des questions que lui pose son petit-fils : Dadi, je veux bien porter le masque, mais pourquoi on ne le faisait pas avant ?


    • Le Sudiste Le Sudiste 13 janvier 12:08

      @jacques
      Oui, et ils travaillent depuis longtemps, le gaz moutarde c’est pas tout jeune.
      La Mecque de ces conneries c’est Fort Detrick aux US. (Wikipedia en anglais).
      Le projet 112 (wiki en français) était semble-t-il ce qui regroupait une bonne partie de ces expériences sur le chimique, le biologique, le bactériologique... notamment avec le projet SHAD. (Le Projet Shad en anglais sur le site du département d’Etat aux anciens combattant)
      Un bon article en français :L’histoire secrète de Fort Detrick.
      Toutes les armées ont fait et font la même chose.


    • Captain Marlo Captain Marlo 13 janvier 12:41

      @Le Sudiste
      Depuis, à ma connaissance, aucune chauve-souris, aucun pangolin n’a été retrouvé avec ce virus. La nature aussi est complotiste.

      A complotiste, complotiste et 1/2 !
      1/De l’avis de son inventeur , les tests PCR ne permettent pas de dire si vous êtes malades.

      2/ Tests Covid rapides : 63% des diagnostics positifs seraient faux selon les labos Biogroup.

      3/ Le patron de Tesla s’est fait diagnostiquer 4 fois dans la même journée, deux fois positifs/ 2 fois négatifs.

      A quoi servent ces tests, sinon à multiplier les cas et à paniquer les populations ?
      NB : toute la politique sanitaire de Macron est construite sur le nombre de « cas positifs ». 

      Pas sur le nombre de décès, bien qu’il soit interdit aux médecins de donner autre chose que du Doliprane, on devrait mourir comme des mouches, si le virus était dangereux, ce qui n’est pas le cas. D’ailleurs, ils ne donnent plus le nombre de décès, circulez, ya rien à voir !

      Ce qui est curieux, c’est que les écouvillons, si on les trempe dans du Coca Cola, ils sont positifs aussi, ou dans de la compote, pareil, positifs ! Je sais, j’ai mauvais esprit, mais d’ici ce que les écouvillons soient contaminés...
      Bon, d’accord, je sors !


    • michalac michalac 13 janvier 12:59

      @Captain Marlo
      .

      3/ Le patron de Tesla s’est fait diagnostiquer 4 fois dans la même journée, deux fois positifs/ 2 fois négatifs.


      .
      Plus exactement, Musk a réalisé deux tests anti-géniques qu’il a souhaité confirmer par deux tests PCR...
      Les tests antigéniques ont retourné un résultat négatif et les PCR, un résultat positif...
      Ce qui démontre la plus grande fiabilité des tests PCR, ce que l’on savait déjà...
      Autrement dit, Musk a été testé deux fois positifs... grâce aux deux tests PCR...
      Les tests de grossesse rapporte des résultats guère plus fiables...

    • michalac michalac 13 janvier 13:08

      @Captain Marlo
      .

      A quoi servent ces tests, sinon à multiplier les cas et à paniquer les populations ?


      .
      Les tests servent forcément à détecter les cas... donc à les multiplier... car les cas connus ne sont jamais que ceux détectés... lesquels s’ajoutent les uns aux autres au fil du temps..
      Ne pas chercher à détecter les cas serait conduire une « politique de l’autruche »...
      Ne pas détecter pour ne pas savoir...
      Ne pas savoir pour... pour ne pas savoir...
      .
      Informer n’est pas paniquer...
      Les populations se plaindraient tout autant de ne pas être informées...
      Or, on n’a pas d’autre choix que « paniquer » ou ne pas informer...

    • michalac michalac 13 janvier 13:13

      @Captain Marlo
      .

      toute la politique sanitaire de Macron est construite sur le nombre de « cas positifs ».


      .
      Oui. Car ce sont les cas positifs qui font l’épidémie.
      Les morts ne sont que les conséquence de l’épidémie...
      Or, il convient de considérer l’importance de l’épidémie avant qu’elle fasse des morts...
      D’où la nécessité de détecter et de recenser les cas positifs...
      .
      Une épidémie n’est pas une « contagion de mort » mais une contagion... tout court.

    • michalac michalac 13 janvier 13:27

      @Captain Marlo
      .

      Ce qui est curieux, c’est que les écouvillons, si on les trempe dans du Coca Cola, ils sont positifs aussi


      .
      Un résultat qui se retrouverait probablement avec tout corps chimique ayant les mêmes propriétés que le coca...
      Notons qu’ il faut être bien idiot pour aller « tester le test » sur du coca !... une expérience UPR, donc...
      Les analystes des eaux d’égouts ne conduisent pas leurs analyses à l’aide d’un écouvillons... et pour cause... les eaux d’égout ne sont pas des liquides biologiques de nature humaine...
      .
      Aussi, le fait que l’écouvillon réagisse au coca ne signifie pas qu’il est inapte à détecter la charge virale nécessaire sur la paroi biologique humaine où s’effectue le prélèvement...
      .
      Dans le même genre, une femme avait déjà réussi à faire tomber enceinte une bouteille de Chardonnay... auquel un test de grossesse avait retourné un résultat positif !
      .
      Vous aussi, pensez à prendre la température de votre téléviseur régulièrement, avec le thermomètre adéquat... une petite prise Jack est prévue à cette effet sur le côté gauche de l’écran...
      .
      Ridicule, donc...

    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 13 janvier 13:30

      @olivier cabanel

      Au sujet du 11 ? Regardez vers Israël et la clique mafieuse américaine (style Biden ou Trump ou Pompeo , never mind ^^


    • Parlez moi d'amour Parlez moi d’amour 13 janvier 13:31

      @michalac
      .
      Plus exactement, Musk a réalisé deux tests anti-géniques qu’il a souhaité confirmer par deux tests PCR...

      et voilà comment on refait l’histoire ... non, il a fait 4 tests antigéniques avec dans les mêmes conditions de prélèvement et de labo, il faut écouter la vidéo où il le raconte.

      Mais quand on veut adapter les arguments à sa théorie ...

      Les tests PCR dont à peine plus fiables que les antigéniques, le résultat ne dit ni de quel coronavirus il s’agit, ni s’il est suffisamment présent pour être contagieux, bref, il ne sert pas à grand chose non plus.


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 13 janvier 13:38

      @michalac

      Ce qui démontre la plus grande fiabilité des tests PCR

      Ben non : ça démontre juste que les tests PCR sont bidons, quand on les pousse à TC 45, alors que dès TC 35 ils sont faux à 97% (3%de fiabilité, selon la cour de Lisbonne).
      Nous aussi, on fait du TC à 45 ou 50, c’est pourquoi nous avons tant de faux cas et tant de faux morts.
      Décidément, vous êtes sut TOUS les mauvais coups...
      Ca ne vous fatigue pas, de jouer les ordures à longueur de journée ? Moi, ça me tuerait...


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 13 janvier 13:46

      @michalac
      Et toujours un petit coup de patte contre l’UPR, en passant : faut faire plaisir à votre patron, et mériter ses émoluments...
      Sinon, c’est la porte.
      Mais continuez : il n’y a pas de mauvaise publicité : il n’y a que de la publicité.
      Plus on voit « UPR », et plus les gens se questionnent : mais qu’est-ce que c’est que cette bête dont les media ne parlent pas ?
      Et ils vont voir.
      Merci encore...


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 13 janvier 13:48

      Et en plus, les gens se disent : « Voyons, il y a une ordure qui tape toute la journée sur l’UPR, ça doit être un super bon parti. »
      Et du coup, ils vont voir.


    • Eric F Eric F 13 janvier 14:49

      @Le Sudiste
      « Trouvez moi un seul article de la presse mainstream qui ne qualifie pas un virus bricolé comme une « théorie complotiste » »
      Virus « fuité » ne signifie pas forcément « bricolé », mais plus probablement « cultivé », Article d’avril dernier :
      extrait : Le Washington Post [ ] révèle ainsi que « deux ans avant la pandémie de coronavirus, des responsables de l’ambassade américaine ont visité des installations de [l’Institut de virologie de Wuhan] plusieurs fois et ont envoyé deux avertissements officiels à Washington sur les conditions inappropriées de sécurité dans le laboratoire, qui conduisait des études risquées à propos des coronavirus provenant de chauve-souris »

      Là où il y a « complotisme », c’est lorsqu’il y a allégation de diffusion volontaire à des fins de dictature mondiale ou autre billevesée paranoïaque véhiculée initialement par l’ultra droite yankee.


    • Eric F Eric F 13 janvier 14:59

      Le virus du covid a contaminé des élevages de vison notamment au Danemark où il a muté et contaminé des humains, l’élevage a du être abattu. Cela montre que certaines espèces mammifères résistantes à ce genre de virus constituent un vivier de reproduction et mutation, et cela depuis des décennies où des épidémies proviennent souvent d’Asie (dont la grippe dite à tort espagnole, venue d’Asie via les Etats Unis)


    • roby roby 13 janvier 17:39

      @Le Sudiste
      Je dois être complotiste moi aussi mais ce qui me rassure c’est que je n’étais pas le seul à penser à cela dès que ce virus fut connu : https://www.challenges.fr/entreprise/sante-et-pharmacie/revelations-l-histoire-secrete-du-laboratoire-p4-de-wuhan-vendu-par-la-france-a-la-chine_707425


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 13 janvier 18:33

      @Eric F
      Au lieu de tuer ces malheureux visons, il eut été préférable de leur donner de l’ivermectine et de la doxycycline...
      Les résultats n’auraient peut-être pas plu à tout le monde...


    • joletaxi 13 janvier 18:51

      @doctorix, complotiste

      ce qui se passe est hors toute explication raisonnable

      je n’imaginais pas, et cela me paraissait invraisemblable que les médecins et pharmaciens auraient eu des consignes pour empêcher tout essai de traitement avec l’ivermectine
      Mais je dois déchanter, j’ai au moins 3 exemples vécus , où à la fois le médecin, et les pharmaciens visités ont refusé de délivrer et prescrire le médoc
      j’ai été également très déçu, que mon médecin traitant, en qui j’avais une relative confiance refuse également de me le prescrire
      Par contre, notre amie qui a pris le médoc, et le traitement à base d’huiles essentielles a été débarrassée ,sans séquelles aucunes de la bête en 6 jours

      https://rclutz.wordpress.com/2021/01/12/guess-whos-kicking-the-pandemic-its-not-eu-us-or-canada/

      ce qui se passe est pour le moins ... étonnant non ?
      moins que l’élection de walking dead ?
       du même tonneau


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 13 janvier 19:06

      @joletaxi
      Vous avez la réponse ici : on a fait peur aux médecins.
      Ils peuvent à la rigueur prescrire l’ivermectine, mais pas en parler, ni publier.
      https://bonsens.info/dr-gerard-maudrux/
      On marche sur la tête.
      Amérique du Sud : 1200 soignants.
      800 traités ivermectine : zéro malade.
      400 sans traitement : plus de 50% de symptomatiques.
      Ce traitement guérit en 48 heures, et sa dose toxique est de 52 grammes.
      Si on va voir mon article en modération, on verra que tous les conseils de l’ordre ne versent pas dans la débilité.
      Autre remarque : les vieux médecins prescrivent et disent merde au gouvernement, les jeunes, formatés à mort, et morts de peur à cause de leur diplôme, prescrivent du paracétamol et regardent leurs patients crever comme on leur a dit de le faire.


    • Eric F Eric F 13 janvier 19:14

      @doctorix, complotiste
      « au lieu de tuer ces malheureux visons, il eut été préférable de leur donner de l’ivermectine et de la doxycycline... »
      ces médicaments ne sont potentiellement efficaces qu’en début d’infection, non pas lorsqu’il y a prolifération virale (les visons sont asymptomatiques mais à extrêmement forte charge virale).

      Ceci dit, faire l’essai sur une dizaine de bêtes et vérifier si ça a un impact aurait été instructif.


    • Le Sudiste Le Sudiste 13 janvier 19:33

      @roby
      Je dois être complotiste moi aussi
      Ca fait drôle hein ? 
      Vous êtes surtout vivant avec un cerveau qui fonctionne. Impec.
      Bonne année !

      Et ce soir, avant de vous coucher, priez pour un confinement total.
      Deux mois de confinement et c’est 5 millions de complotistes en plus. On va plus savoir où les mettre...


    • Le Sudiste Le Sudiste 13 janvier 19:46

      @Eric F
      Si vous reprenez mes propos pour y répondre, qui plus est en citant la question que je pose alors répondez-y.
      Maintenant si c’est juste pour tordre mes propos et raconter vos histoires, faites le ailleurs que sous mes propos. Je n’aime pas ça.

      Là où il y a « complotisme », c’est lorsqu’il y a allégation de diffusion volontaire à des fins de dictature mondiale ou autre billevesée paranoïaque véhiculée initialement par l’ultra droite yankee.

      Ah... vous me rassurez j’avais peur d’être malade. Ce que je dis n’est donc pas complotiste. Ouf.


    • Le Sudiste Le Sudiste 13 janvier 20:22

      @Eric F
      Puis alors en plus je lis ce que vous racontez. En même temps c’est drôle.
      Virus « fuité » ne signifie pas forcément « bricolé », mais plus probablement « cultivé »

      Non. Et vous lancez pas là-dedans avec moi il y a dix ans j’écrivais ici un article sur les sujet en lien plus haut. Laissez-tomber.
      On va faire simple.
      Le pangolin, la chauve souris, c’est naturel, c’est nouveau.
      S’il n’est pas naturel c’est qu’il sort d’un labo.
      Si ce virus sort d’un labo c’est qu’il est pas nouveau. Puisqu’il était déjà dans le labo... hein ?
      Donc s’il sort d’un labo c’est qu’il est bricolé.
      C’est pangolin OU bricolage.
      Vous allez y arriver ?


    • Eric F Eric F 13 janvier 21:34

      @Le Sudiste
      « une diffusion volontaire ou non »
      donc une hypothèse accidentelle ou une hypothèse complotiste, puisqu’il y a complot s’il y a intention.


    • Le Sudiste Le Sudiste 13 janvier 21:58

      @ Eric F
      Avant de poursuivre, remontez plus haut. Il y avait une question. Soyez gentil d’y répondre. Ne perdez pas une occasion de montrer que vous ne racontez pas que des conneries. Pour le moment j’ai l’impression de parler à un mongolien.
      Ah, et deux copié-collé. Vous avez loupé ça aussi : Je n’aime pas ça. Laissez tomber.

      Essayez de comprendre ce que vous lisez. Et pour y arriver, mettez vos deux mains sur la tête et déjà, lisez.


    • anéman anéman 13 janvier 22:12

      @Eric F

      Vous pensez clore le débat en qualifiant de « complotiste » l’hypothèse d’une diffusion volontaire ?

      A ce compte, un policier qui enquête sur un accident devrait écarter l’hypothèse d’un sabotage.

      Le cas « diffusion accidentelle » a été évoqué, dites-vous en parlant du Washington Post. Or, on nous farcit la tête avec les vaccins miracles conçus dans des labos qui utilisent les mêmes techniques. Quand dit-on que la sécurité y est renforcée, prenant en compte cette possibilité de fuite accidentelle ?

      Et celui qui se demande si un fou n’aurait pas sorti volontairement le virus du labo, vous le traitez aussi de complotiste ?


    • Le Sudiste Le Sudiste 13 janvier 22:38

      @anéman
      C’est la réalité qui est complotiste. Eric F préfère ne pas la voir. Nous on la connait la réalité. La dernière fois qu’une merde d’un labo a terrorisé les gens c’est l’anthrax en 2001. Juste après le 11... Eh !
      L’anthrax de 2001 ? Un merde bricolée en labo. Le problème des fabricants c’est qu’avec ces merdes, comme pour le matos nucléaire qui pète discrétos un peu partout, comme pour le bruit des sous-marins d’attaque, on peut pas couper l’étiquette. Et sur l’étiquette, là il y avait marqué « Anthrax 100% Made In US ».
      Un bricolage US qui sort d’un labo US. Reste donc deux solutions. Volontaire ou accidentelle.
      Pour Eric F, c’était complotiste.


    • Eric F Eric F 14 janvier 10:26

      @Le Sudiste
      "Avant de poursuivre, remontez plus haut. Il y avait une question. Soyez gentil d’y répondre. Ne perdez pas une occasion de montrer que vous ne racontez pas que des conneries. Pour le moment j’ai l’impression de parler à un mongolien"

      J’ai un frère trisomique, il appréciera votre usage du qualificatif de mongolien !

      Sinon, de quelle question s’agit-il, celle concernant Montagnier ? Je ne suis pas comptable de ce qu’écrit la presse mainstream, j’ai juste indiqué qu’elle avait évoqué l’hypothèse d’un virus fuité d’un labo en avril dernier.

      « Ah, et deux copié-collé. Vous avez loupé ça aussi : Je n’aime pas ça. Laissez tomber »
      vous n’avez pas à imposer vos directives de commissaire politique, on peut recopier des extraits de commentaires ou d’articles.


    • Eric F Eric F 14 janvier 10:32

      @anéman
      « Vous pensez clore le débat en qualifiant de « complotiste » l’hypothèse d’une diffusion volontaire ? »
      Je ne pense pas « clore le débat », mais je confirme que l’hypothèse d’une diffusion volontaire est complotiste -sauf évidemment par un fou isolé, mais ce n’est pas ça la thèse, ne cherchez pas à biaiser-.


    • Le Sudiste Le Sudiste 14 janvier 11:55

      vous n’avez pas à imposer vos directives de commissaire politique,
      Je fais ce que je veux. Je réponds ce que je veux à celui qui me parle quand bien même il s’appellerait Monsieur Eric F.
      Et je suis plutôt sympathique de mettre le long de la route des gros panneaux rouges indiquant le danger, la sortie de route et les tonneaux. Si je dis que par là c’est un sens interdit, c’est parce que c’est interdit. Point. J’aime pas ça.
      Maintenant si tu insistes, encore et encore, on peut décortiquer ce que tu racontes et comment tu le racontes. Mais je te préviens, ça va faire mal à ton égo.
      Tu ne comprends pas ce que tu lis. Ou tu ne lis pas. Et alors s’il n’y a pas le mot complotiste dans une phrase ton logiciel explose. Tu pars au carton.
      On en reparlera sous ton prochain article. Écris-nous un truc sur le complotisme, c’est en vogue, avec une analyse sur le dialogue avec les complotistes. Je suis sûr que tes réflexions sur le sujet vont m’épater.
      Si tu veux en parler sous le mien, va voter en modération. C’est cool, il y a de vraies infos, c’est des caricatures, c’est 100% Charlie, tout est bon. Un beau cadeau pour tous les chantres de la liberté d’expression qui vont pouvoir encore mettre en pratique tous leurs beaux principes qu’ils nous étalent à longueur de pages. Et d’ailleurs, je suis certain que tu aurais des kilomètres de com intelligents à faire. C’est donc un beau cadeau que je te fais à toi aussi. Profite.
      Pour beaucoup, il faut peut-être sauter la dédicace. Mon petit doigt me dit que c’est ça qui coince. Elle est dure la pilule. Eh ! C’est justement pour ça qu’elle est là, parce qu’elle est dure à avaler. J’aurais pu l’adresser à Obama, trop facile, il a été prix Nobel de la paix. Il a crevé Ben Laden en plus...
      Je m’en fous de ce que tu me racontes Eric F, tu ne comprends pas ? Tu racontes avec ton savoir et tes moyens d’analyses. Et ça ne m’intéresse pas. Je suis désolé. Je m’excuse. Alors pour te le dire encore plus clairement et une fois pour tou... ah !... houla !... je vais pass... un tu... el.. al...


    • anéman anéman 14 janvier 14:42

      @Le Sudiste

      Si ton article en modération porte sur la cuisine biologique qui se trame dans l’arrière boutique, il est urgent qu’il paraisse (disons que le sujet vienne sur le tapis). Comme j’ai dit plus haut, un enfant de 7 ans se pose des questions plus pertinentes que les pinaillages fake/pas fake.

      Pour l’instant, ces savants en combinaison stérile, sous prétexte de sauver des vies, sèment la mort.


    • anéman anéman 14 janvier 14:52

      @Eric F

      Entre le fou isolé et l’action concertée d’une quelconque secte, il y a toute une palette d’éventualités pour que ce virus ait été volontairement dispersé. L’irresponsabilité, ça existe.

      Vous n’avez évoqué qu’un article sur le danger des labos P4. C’est bien peu en un an, vous ne trouvez pas ? Alors que dès le début on nous a ressorti un reportage datant de quelques années (sur une chaîne de télé italienne) visant à engager le débat sur l’encadrement de ces expériences.


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 14 janvier 15:58

      @Eric F
      mais je confirme que l’hypothèse d’une diffusion volontaire est complotiste 
      C’est bien possible, puisqu’il semble que seuls les complotistes approchent la vérité, contrairement aux autres qui la cachent.
      Montagnier et Fourtillan (qui accuse Sanofi) ont largement prouvé que ces virus avaient été bricolés, brevet à l’appui.
      Quand on fabrique à la fois un virus et un vaccin, il y a de fortes chances qu’il s’agisse d’un complot.
      Surtout quand cette opération coïncide parfaitement avec une entreprise de dictature mondiale, dont, tout de même, vous ne pouvez plus nier l’évidence..


    • Le Sudiste Le Sudiste 14 janvier 16:11

      @anéman
      Si ton article en modération porte sur la cuisine biologique qui se trame dans l’arrière boutique, il est urgent qu’il paraisse (disons que le sujet vienne sur le tapis).

      Houlala ! Non non ! J’y connais rien à la tambouille de je ne sais où par je ne sais qui. Je m’en fous un peu d’ailleurs. Je vais regarder le résultat. Et c’est pas sur ce site qu’il fera d’ailleurs le plus de vue mais c’est ici que je le propose, je l’ai d’ailleurs proposé à quelqu’un d’autre ici, ce ne doit pas être au niveau de son site. Je m’en fous d’où ça sort, mais ça sortira quelque part et ça devrait tourner pas mal un truc comme ça... L’idée m’amuse.
      J’avoue que l’idée d’ajouter ailleurs la mention « refusé sur Agoravox » m’amuse aussi un peu.
      Déjà à ce stade c’est drôle. Je peux lire 3 commentaires fait à l’article. Des trois on peut tirer :
      Pamphlet antisémite ! Excellent ! C’est mal écrit ! De très beaux portraits.

      Alors non man, je sais pas ce qu’il se passe en modération.
      Vous le lirez, il n’y a rien d’urgent à le lire, ni ici, ailleurs, demain, ou dans un mois.


    • Eric F Eric F 14 janvier 18:03

      @Le Sudiste
      Merci d’avoir confirmé votre vocation assumée de commissaire politique, qui impose son balisage. Et pour ce qui est de l’égo, vous êtes insurpassable.


    • babelouest babelouest 15 janvier 09:31

      @anéman la réponse obligée : trouvez-moi une parole officielle qui nous dise que J Salomon n’est pas gâteux voire TRÈS gâteux....


    • anéman anéman 15 janvier 09:58

      @babelouest

      Pousse au crime que vous êtes ! Ai-je fait une suggestion pour le fou isolé plus haut dans la pyramide ?

      Et bien non, car tout indique qu’il est sous contrôle.


    • Eric F Eric F 15 janvier 12:04

      @doctorix, complotiste
      Ce n’est pas parce que deux experts exposent des théories dissidentes par rapport à la majorité des autres experts, que ceci constitue une démonstration intangible.
      En plus votre exemple est mauvais, car justement Sanofi a foiré dans la conception de son vaccin qui arrive bien après ses concurrents (car hélas on a perdu la main en France, que ce soit pour l’EPR, l’électronique ou les médicaments...).

      Il y a effectivement des mesures autoritaires dans la plupart des pays monde, mais de manière désordonnée et non concertée. C’est plutôt le manque de coordination pour ce genre de problème qu’il faut déplorer.


  • Eric F Eric F 13 janvier 10:19

    Les médecins hospitaliers catastrophistes (Pialoux, Annane...) poussent à la roue pour un confinement dur, la fermeture des écoles, la mise en hibernation du pays. Les média relaient et accentuent la pression pour durcir les mesures.

    Bref, le gouvernement est sommé de « faire quelque chose », or Macron veut éviter le confinement dur ruineux pour l’économie, donc l’ubuesque avance à 18h de l’heure du couvre-feu est étendu à d’autres régions, et les chaines télé poussent à le généraliser dans tout le pays. Or Martin Blachier (épidémiologiste plus modéré) a déclaré qu’avancer le confinement à 18h n’impacte aucun grand mouvement de foule (heure creuse) et n’a pas eu d’effet dans les départements où il est appliqué.

    Tout ça pour un peu plus de 2700 lits de soins intensifs occupés par le covid (pas beaucoup de vrai réa sous sédation), et 25 000 lits sur les 400 000 dans l hopital public (6,2%). Alors ça augmente en effet, mais loin du raz de marée annoncé à cause des fêtes de fin d’année.

    Tant qu’à prendre des mesures, peut-être faudrait-il réduire les affluences de week end, comme on voit par exemple le dimanche dans les magasins de bimbeloterie (Gifi, etc) avec 8 clients au mètre carré plutôt que 8 mètres carrés par client ! Et limiter les déplacements entre les régions à forte contamination et celles à faible contamination. Mais surtout focaliser l’effort de protection sur les personnes à risque, et réellement isoler les personnes contaminatrices.


    • olivier cabanel olivier cabanel 13 janvier 10:31

      @Eric F
      oui, c’est bien là le dilemme du gouvernement...dommage qu’il n’écoute pas mieux certains docteurs, comme celui que j’ai cité au début de l’article, (le docteur Maudrux) et qui affirme : 
      Mais il s’interroge surtout sur l’absence de réflexion au sujet de l’Ivermectine, qu’il utilise avec succès depuis 8 mois, qui permet de diminuer efficacement la charge virale, qui divise quasi par 2 la durée du séjour hospitalier mais surtout qui divise par 5 la mortalité due au viruslien


    • Sylv1 13 janvier 10:52

      @Eric F
      Quand ça commence à tourner en boucle dans les médias, dites-vous que la décision a été prise il y a longtemps. Principe de PNL pour préparer les esprits.


    • Fergus Fergus 13 janvier 11:02

      @ Eric F

      Le gouvernement veut absolument éviter un re-re-confinement généralisé. 

      C’est pourquoi, si j’en crois mes sources élyséennes, il envisage d’instaurer un couvre-feu entre 6 heures du matin et 22 heures.

      Ce qui, CQFD, laisse la possibilité d’aller s’oxygéner le reste du temps. Ne soyons pas grincheux !  smiley 


    • Eric F Eric F 13 janvier 18:47

      @Olivier Cabanel
      Concernant l’ivermectine, le problème est qu’il y a 6 mois on nous présentait l’HCQ comme la solution, et ensuite divers autres produits ont été tour à tour présentés comme tels (je me souviens d’un intervenant qui enchainait les articles où il proposait une solution, à chaque fois différente).

      Je suis favorable à la liberté de prescription des médecins, je pense qu’il y a des médicaments qui peuvent réduire l’infection à ses débuts, mais sans être aussi miraculeux que l’affirment leurs supporters sur la base de données partielles. Ce n’est pas un problème franco-français, s’il y avait vraiment un produit miracle, un pays où la contamination est forte l’utiliserait et ferait chuter la maladie de manière plus spectaculaires que les pays voisins. On a vu la région marseillaise vanter ses bons résultats par rapport à la région parisienne lors de la première vague, mais il n’y avait alors pas plus de contaminations à Nantes ou à Bordeaux. Lors de la seconde vague, la région marseillaise a été davantage touchée que ces mêmes villes ?

      Revenons aux traitements en début de maladie, il faut alors un dépistage massif en continu, cela ne peut pas être par la technique lourde et lente des PCR, mais des autotests salivaires, il aurait fallu mettre le paquet pour les fiabiliser.
      En priorisant sur les personnes à risque, on pourrait alors les traiter dès avant l’apparition des symptômes.
      En prenant ensuite les moyens pour généraliser l’autodépistage, l’isolement des personnes contagieuse pourrait alors être appliquée de manière plus volontariste, pour éradiquer l’épidémie, quasiment à la chinoise.


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 13 janvier 19:18

      @Eric F
      on nous présentait l’HCQ comme la solution
      Mais c’est toujours la solution, au choix avec l’ivermectine. 230 études le prouvent.
      https://c19study.com/

      s’il y avait vraiment un produit miracle
      Mais il y a deux produits miracles ! 100%, vous voulez quoi ? 110% ?

      la technique lourde et lente des PCR
      Ce n’est pas son principal défaut : c’est qu’elle donne 80 à 94% de faux positifs.
      Les tests salivaires donnent probablement la bonne mesure, mais ça a l’inconvénient de ramener les « cas » à leur vraie valeur, et ça ne plait pas.

      La bonne formule est de traiter tous les positifs au moindre symptôme, avec ivermectine, doxycycline et zinc.
      Et même sans test, quelle importance, face au risque ?
      C’est si compliqué à comprendre ?


    • Captain Marlo Captain Marlo 13 janvier 19:32

      @Eric F
      Ce n’est pas un problème franco-français, s’il y avait vraiment un produit miracle, un pays où la contamination est forte l’utiliserait et ferait chuter la maladie de manière plus spectaculaires que les pays voisins.

      Si, si c’est un problème géopolitique et spécifique aux pays occidentaux.
      Mais les médias font croire que c’est partout pareil !
      Ailleurs dans le monde, ils soignent les malades !


    • Captain Marlo Captain Marlo 13 janvier 19:52

      @Eric F
      Revenons aux traitements en début de maladie, il faut alors un dépistage massif en continu, cela ne peut pas être par la technique lourde et lente des PCR, mais des autotests salivaires, il aurait fallu mettre le paquet pour les fiabiliser.

      Mais pourquoi tout ce bazar ? Je suppose que dans votre vie vous avez eu la grippe ? Courbatures, fièvre, frissons, douleurs partout, fatigue, toux.
      Vous avez eu besoin d’un test pour le savoir ?

      Les symptômes du Covid sont connus : fièvre, toux sèche, fatigue, et parfois, perte du goût et de l’odorat. Pas besoin de tests, mais besoin de soutenir préventivement les défenses immunitaires avec de la vitamine C, D et du zinc et/ou des huiles essentielles. Plus, si nécessaire, un traitement avec des médocs efficaces, mais interdits, qui en quelques jours guérit le malade.

      ça commence à bien faire de culpabiliser les citoyens !! Il faut que les Français ouvrent les yeux : le Gouvernement interdit aux médecins de soigner les malades ! C’est de la non assistance à personnes en danger, en particulier dans le cas des personnes âgées et des comorbidités. Et pire, dans les Ehpad on a euthanasié les vieux avec du Rivotril !


    • Eric F Eric F 13 janvier 21:27

      @doctorix, complotiste
      « [PCR] donne 80 à 94% de faux positifs »
      Et vous croyez avoir la moindre crédibilité en avançant des chiffres aussi extravagants ?

      Concernant les médicaments en question, effectivement il y a une efficacité (je ne fais pas parti des anti-Raoult !), mais l’IHU a quand même une mortalité de 0,5%, or il traite y compris les asymptomatiques, ce n’est donc pas tellement spectaculaire.


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 14 janvier 08:40

      Le CDC a déclaré : « La détection de l’ARN viral peut ne pas indiquer la présence d’un virus infectieux ou ni que le COVID-19 est l’agent causal des symptômes cliniques. »

       Dr. Mike Yeadon, ancien directeur et scientifique en chef du géant pharmaceutique Pfizer, aurait déclaré : « Ce test est fatalement défectueux et doit être retiré immédiatement.

       » Les tests sont à environ 90% de faux positifs. Ils seraient « utilisés uniquement pour créer la peur ».

      Mais il faut tout lire. En général, mes détracteurs ne lisent que ce qui les arrange.

      https://urlz.fr/eH8I

      Ensuite, ils disent « mais c’est machin qui l’a écrit, alors ça ne vaut rien ».

      J’ai l’habitude, épargnez vous cette peine.

      Uniquement pour créer la peur ? Le but est atteint.


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 14 janvier 08:49

      @Eric F

      mais l’IHU a quand même une mortalité de 0,5%,

      Cela voudrait dire 1 mort pour 200 habitants, choisissez votre vocabulaire.
      La mortalité (en comptant les faux morts sur diagnostic bidon) en France est de 0,1%, et la létalité est 4 fois moindre à l’IHU que dans le reste de la France.
      L’IHU ne traite que les symptomatiques, mais il les traite, contrairement au reste de la France qui ne leur donne que du paracétamol.


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 14 janvier 09:32

      En Israël les vaccinés représentent 21% de la population et…17% des cas graves https://urlz.fr/eHag

      D’accord, c’est un peu mieux que l’eau distillée.
      Reste à savoir si c’est le virus ou le vaccin le coupable.


    • Francis Francis 14 janvier 10:09

      @doctorix, complotiste
       
       c’est un peu mieux que l’eau distillée ? C’est çà voir, quand on sait qu’il y a une très forte propension du système à minimiser certains chiffres et en maximiser certains autres.


    • Eric F Eric F 14 janvier 10:54

      @doctorix, complotiste
      Pour analyser les chiffres de l’IHU, il faut prendre en compte qu’ils traitent les patients positifs aux test PCR (ils font confiance en leur fiabilité) en état fébrile même sans autre symptôme pour traiter le plus en amont possible -ce qui est une bonne approche, que j’approuve-. La plupart ne sont pas dans un état comparable à ceux du système hospitalier qui sont forcément des cas graves. Notons que l’IHU n’a pas de service de réanimation.


Réagir