mardi 21 juin - par marko

Le grand virage de l’humanité : De la déroute du transhumanisme à l’éveil de la conscience collective

« Tout ce qui ne remonte pas en conscience revient sous forme de destin. » Carl Gustav Jung

Après Noosphère et les pensées de Teilhard de Chardin et de Vernadski, voici un nouvel ouvrage faisant particulièrement écho au concept de noosphère et à l’émergence d’une conscience collective.
L’auteur, Philippe Guillemant, est physicien, chercheur au CNRS, et a longtemps travaillé dans le domaine de l’Intelligence Artificielle. Il a par ailleurs reçu plusieurs distinctions pour ses travaux.
On retrouve ainsi un esprit acéré et familier de la méthode scientifique, mais qui ne se prive pas pour autant de son âme et de son intuition pour mener ses recherches et développer ses travaux.

Pour résumer les prémices de l’ouvrage en quelques mots, la crise du Coronavirus ( »le coronavirus » est l’anagramme exacte de ‘’ouvrira enclos’’) apparaît pour l’auteur comme le témoignage d’un changement dans le futur.
Alors que nous cheminions vers un futur transhumaniste (le ‘’foutur’’ comme il le dénomme), conséquence logique de notre paradigme matérialiste (science sans conscience), nous serions en train de nous reconnecter à notre conscience, individuellement et collectivement, permettant ainsi la réorientation de notre destinée collective vers un ‘’futé lumineux’’.

Ce qui permet cela est le dépassement du paradigme scientiste et le rétablissement de la conscience en tant que phénomène premier de nos expériences matérielles… Comme le disait Teilhard de Chardin, « Nous ne sommes pas des êtres humains vivant une expérience spirituelle mais des êtres spirituels vivant une expérience humaine. » Bien que ne figurant pas dans l’ouvrage, cette citation fait écho au cœur du propos de Guillemant dans cet ouvrage, et aux nombreux exemples et expériences de pensées qui accompagnent la démonstration.

Bien qu’audacieuse, son approche est convaincante et a le mérite de parler autant aux poètes qu’aux physiciens et autres mathématiciens, à condition qu’ils pensent bien en associant leur intuition et leur esprit analytique. Voici, comme toujours quelques citations significatives glanées lors de ma lecture :

(…) une définition de l’âme dont l’existence possible est devenue rationnelle : « un système immatériel de coordination quantique et atemporelle du vivant, capable de rejeter son excédent d’entropie et de survivre à la mort physique. »

 

  • Prendre conscience d’un danger devrait nous conduire à éveiller les consciences de ces décideurs plutôt qu’à projeter sur eux des intentions qu’ils n’ont pas réellement, ou dont ils ne sont pas vraiment conscients, enfermés qu’ils sont dans leurs propres conditionnements.

 

  • Il existe un Tunnel obscur dans la Lumière infinie.
    On l’appelle ‘Temps’.
    Lorsqu’un Humain entre dans le Tunnel,
    On appelle cela ‘Naître’.
    Lorsqu’un Humain marche au long de ce Tunnel,
    On appelle cela ‘Vivre’.
    Lorsqu’un Humain sort de ce Tunnel,
    On appelle cela ‘Mourir’.
    Considérer que vivre se réduit à évoluer au long de ce Tunnel obscur,
    Cela s’appelle ‘Illusion’.
    Percer des trous dans ce Tunnel obscur,
    Cela s’appelle ‘Science’.
    Savoir que la Lumière est autour du Tunnel,
    Cela s’appelle ‘Foi’.
    Voir la Lumière dans le Tunnel obscur,
    Cela s’appelle ‘Amour’.
    Voir la Lumière à travers le Tunnel obscur,
    Cela s’appelle ‘Sagesse’.

    Eclairer le Tunnel obscur de sa propre Lumière,
    Cela s’appelle ‘Sainteté’.
    Confondre la Lumière et le Tunnel obscur,
    Cela est au-delà des mots.
    (Source attribuée à Lao Tseu)

(…)
Suite par Philippe Guillemant :
Lorsqu’une fêlure du tunnel laisse passer une lumière qui vous éclaire,
On appelle cela ‘Intuition’.
Lorsqu’on se laisse guider par tout lumière parvenant à percer le tunnel,
On appelle cela ‘Créativité’.
Lorsqu’un tremblement du tunnel fait tomber devant soi un cadeau,
On appelle cela ‘Sérendipité’.
Lorsqu’un tremblement du tunnel adapte le décor à votre état d’esprit,
On appelle cela ‘Synchronicité’.
Lorsqu’un accident projette votre conscience à l’extérieur du tunnel,
On appelle cela ‘EMI’. (Expérience de Mort Imminente)
Lorsqu’un objet entre dans le tunnel depuis l’extérieur,
On appelle cela ‘Ovni’.
Lorsque la vision s’étend jusqu’à l’extérieur du tunnel,
On appelle cela ‘PES’. (Perception extrasensorielle)
Lorsqu’on pense que la partie non parcourue du tunnel n’existe pas,
On appelle cela ‘Causalité.
Lorsqu’on pense que la partie parcourue du tunnel était immuable,
On appelle cela ‘Déterminisme’.
Lorsqu’on pense que rien n’existe à l’extérieur du tunnel,
On appelle cela ‘Matérialisme’.
Lorsqu’on pense qu’un joueur de dés fait bouger le tunnel,
On appelle cela ‘Hasard’.
Lorsqu’on ressent que le tunnel est en train de bouger,


On appelle cela ‘Emerveillement’.
Lorsqu’on voit réellement le tunnel bouger,
J’appelle cela ‘Col de l’Ange’.

  • CG Jung : « Tout ce qui ne remonte pas en conscience revient sous forme de destin. »

 

  • J’en profite pour rappeler à certains théoriciens du complot vraiment suspicieux qu’ils ne se rendent pas compte qu’ils se créent, pour eux-mêmes, un avenir sombre.

 

  • Le scientisme n’est pas scientifique. Il empêche, au contraire, la science d’évoluer, en rejetant toutes les anomalies qui lui permettraient de faire éclore une nouvelle vision du monde, bien plus réelle et réjouissante que la fausse vision actuelle qui nous maintient dans le règne esclavagiste du mental. (…) Ils se croient sceptiques alors qu’ils sont peut-être les plus grands croyants, incapables de sortir de la boîte d’un mental formaté par un enseignement matérialiste révolu.

 

  • Le mental gère l’information de façon spatiale en faisant des liens séquentiels entre les informations réparties dans son espace mental. Son défaut est qu’il a besoin d’un cadre arbitraire pour sélectionner les bonnes informations à prendre en compte et pour raisonner sur elles. Or, ce cadre a tendance à éliminer tout ce qui n’est pas cohérent avec lui.
    L’émotionnel gère l’information de façon vibratoire en ressentant directement l’ensemble des informations en une seule sensation ou intuition. Son défaut est qu’il ne sait pas expliquer cette intuition et qu’elle reste relative, car les informations qu’il prend en compte ne sont pas nécessairement cohérentes.
    Les deux types d’intelligence peuvent ainsi se tromper, et se trompent même systématiquement dès qu’elles sont utilisées de manière exclusive l’une de l’autre.
  • « Les dix commandements du matérialisme » :
  1. La nature est sans but et sans la moindre finalité.
  2. L’univers est n » d’un Big Bang.
  3. Tout ce qui arrive est le résultat de la causalité.
  4. La conscience est un produit du cerveau.
  5. La réalité est indépendante de nos états de conscience.
  6. Le passé ne peut plus être modifié (irréversibilité).
  7. L’évolution de la vie est due à la sélection naturelle du plus fort.
  8. Nous sommes des machines que la technologie peut améliorer.
  9. La mémoire, les intuitions et les visions viennent de notre cerveau.
  10. Tous les phénomènes inexplicables sont des illusions ou des hasards.
  • Les quatre piliers de la pseudo-science matérialiste :
    (A) Matérialisme : exclusion de l’information présente dans le vide.
    (B) Hasard (fondamental ou quantique) : exclusion de l’information hors espace-temps.
    (C) Déterminisme (temporel) : exclusion de l’information déjà présente dans le futur.
    (D) Causalité stricte (irréversibilité) : exclusion de l’information perdue dans les interactions.

 

  • Comprendre la nature de l’humain avant de tenter toute expérience visant à le modifier ou à l’augmenter (ce qui est l’objectif du transhumanisme) me semble absolument essentiel et vital.

 

  • L’idée que la conscience n’est pas le résultat de processus computationnels, autrement dit de calculs ayant lieu dans le cerveau, et qu’elle est même, au contraire, d’une nature plus fondamentale que la matière, fait son chemin en physique depuis les débats de la mécanique quantique, il y a plus d’un siècle. (…)
    La conscience intervient de manière fondamentale dans la manifestation de notre réalité à partir d’un vaste océan des possibles appelé « multivers », en rendant cette manifestation unique ou, si l’on préfère, conviviale, pour l’ensemble des consciences participantes.

 

  • « L’espace de la matière est mort. Vive l’espace… de la conscience ! »

 

  • L’expérience de Libet met en évidence un retard entre la conscience d’un choix et la trace inconsciente qui le précède dans le cerveau, donnant l’impression que le libre arbitre est une illusion. En réalité, le cerveau étant le responsable du passage d’une réalité future multiple à une réalité passée unique, il est nécessairement en retard sur le choix de réalité fait avant lui, c’est-à-dire dans le futur, par la conscience dans son épaisseur de temps.

 

  • On pourrait aussi dire que la mécanique n’attend pas le passage du temps pour produire toutes ses conséquences dans le futur. Or, ce dernier, ne pouvant changer au gré d’un mental instable, c’est finalement le futur qui impose sa voie au mental, ce qui explique la puissance de l’enfermement dans des croyances.

 

  • Cette folie transhumaine de vouloir connecter l’homme à son environnement par des moyens technologiques traduit symboliquement la perte de connexion de l’homme avec la nature, cela est clair, mais bien plus encore la perte de connexion avec son âme.

 

  • Cette révolution nous a fait basculer du mécanicisme à l’idée que c’est la conscience inhérente à toute vie qui oriente l’évolution de chacun vers son Aïon, ou rêve ; et non pas une instance irrationnelle que l’ignorance nous conduit à qualifier comme « Dieu » – qu’il s’agisse de celui du scientisme (le hasard) ou du grand barbu de la religion.

 

  • Un tel projet ne peut qu’être l’œuvre d’un système qui a peur du réveil du peuple et qui projette sa peur sur lui, via la diabolisation du populisme et du complotisme, qui ne sont, au fond, rien d’autre qu’une peur respectivement de l’humain et de son intelligence.

 

  • Une nouvelle conscience est ainsi en train de naître, qui a commencé depuis longtemps à germer et est en train de pousser en pleine période obscurantiste.

 

  • Bergson : « La connaissance intérieure et les expériences extérieures leur montrent un côté de la réalité que les autres ignorent, et c’est ainsi que commence leur voyage vers l’éveil. Chaque étape du voyage est faite en suivant le cœur au lieu de suivre la foule et en choisissant la connaissance et non pas les voiles de l’ignorance. »

 

  • « On ne crée pas son meilleur futur avec son mental, mais avec son cœur. »

 

Source : https://unmultiple.wordpress.com/2022/06/21/le-grand-virage-de-lhumanite-de-la-deroute-du-transhumanisme-a-leveil-de-la-conscience-collective/



126 réactions


  • Pour le moment, les alexythimiques (Macron en est un parfait exemple puisqu’il ne dort que trois heures par nuit...) ont le pouvoir. Mais les éveillés (ceux qui sont délestés du poid de leur inconscient en notant leurs rêves) émettent des ondes de plus en plus puissantes qui fragilisent la couche argileuse des inconscients scellés dans leur karma (la mémoires passées de l’inconscient collectif). MAKRON a chuté, c’est le signe que la mécanique artificielle déraille


  • Mirlababo 24 juin 06:52

    Et ouais petit génie avec sa conscience collective.

    La culture est aujourd’hui saturée par le wokisme donc la promotion des tafioles et d’individus déracinés affichant un racisme décomplexé envers les blancs et affirmant que la France n’était rien avant la colonisation (rires... ! « Rien » a été capable d’explorer des terres inconnues puis de les coloniser...) 

    Nos lois évoluent vers le transhumanisme (voir loi sur la bioéthique) qui ne concerne pas que la PMA pour toutes....

    Il n’existe aucune conscience collective, vous rêvez complètement, il existe un endoctrinement des masses puisant son origine aux USA.


    • marko 24 juin 08:29

      @Mirlababo
      L’endoctrinement des masses a commencé bien avant que n’existent les USA... Sinon, pour quelqu’un qui dénonce l’endoctrinement, vous semblez pourtant relayer avec conviction les délires des petits soldats des oligarques type Zemour... Bolloré, Arnaut et Compagnie aiment votre commentaire, de même qu’ils se réjouissent d’avoir bientôt le FN à la Comission des Finances...
      Diviser pour régner, ce n’est pas né aux US...
      Sinon, concernant l’évolution vers le transhumanisme, c’est effectivement le déroulement logique du paradigme matérialiste, mais ce n’est pas une fatalité...


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 24 juin 08:55

      @Mirlababo
       
       ’’il existe un endoctrinement des masses puisant son origine aux USA.’’
       
      > ce n’est pas un endoctrinement, c’est un abrutissement. Nuance.


    • eau-mission eau-mission 24 juin 09:59

      @marko

      J’aime bien votre expression « petits soldats ». C’est une coïncidence avec qui me passe à l’esprit à propos de Guillemant : et si tous mes collègues plus doués que moi, les pros de Ricatti, n’avaient pas été appelés à construire un monde déterministe ?
      Comme disait mon prof de physique : faire le cacao avec le chocolat. Le monde est déterministe puisque je le reconstruis ainsi. Et je m’obstine à le faire en admettant que le hasard le cassera. Sont un peu maso, non, ces savants ?
      @mirlababo se prend pour leur coach. C’est un peu con, quand on voit le précipice, de continuer, mais c’est un coach à l’anglo-saxonne : il confond vie et stimulation des hormones.

      Avec beaucoup de modestie, je suggère : et si le temps unique était, formellement, la conséquence de l’axiome de continuité de l’énergie ?


    • Mirlababo 24 juin 17:44

      @marko
      On ne parle pas de la même chose en terme d’endoctrinement des masses, la propagande moderne est un pur produit américain allons allons on ouvre ses yeux ? LA masse = le monde entier ok ? Pas un pays et ses quelques voisins. L’endoctrinement des masses coïncide avec l’évolution technologique donc révolution industrielle. Vous voyez de l’endoctrinement des masses avant ? Bravo alors.... télévision, multiples journaux, radio... ça existait sûrement avant les USA, à une époque obscure que vous ne précisez même pas.

      LA CULTURE ET L’INFORMATION AU NIVEAU MONDIAL SONT CONTROLES PAR QUI ?

      Y a t-il plus important qu’hollywood dans le monde ? Je vous écoute. C’est de la culture le cinéma paraît il ! 

      La musique prédominante aujourd’hui c’est le hip hop... rien d’autre. Encore un produit américain. 

      Le capitalisme dérégulé n’est il pas américain ? 

      Le kinseyisme n’est il pas américain ? 

      Le racialisme n’est il pas américain ? 

      En clair la doxa est americaine ! 

      Oh non ce sont les russes hein ? Au lieu de me parler de Zemmour, de citer des noms pour tenter de mettre l’autre dans des cases, essayez de répondre quelque d’intelligible. Aucune cohérence... bref il vaut mieux se taire parfois.


    • Mirlababo 24 juin 17:45

      @Francis, agnotologue
      Quelle démonstration... 


    • Mirlababo 24 juin 17:48

      @eau-mission

      L’art de communiquer consiste à se faire comprendre par le plus grand nombre. Moi je n’ai pas compris votre mot, ce n’est pas grave.


    • Mirlababo 24 juin 17:53

      @Mirlababo

      Je n’ai même pas cité internet que vous appelez tous réseaux sociaux comme des bons glands endoctrinés.

      Pour information c’est internet ici.

      PC = internet

      Puis quand le mobile est apparu, ces veaux qui se prennent pour l’élite ont rebaptisé internet en réseaux sociaux.

      En clair la plupart de ces individus ont découvert internet (réseaux sociaux)sur leur mobile... et ils n’en comprennent absolument rien. 

      Twitter Facebook Wikipedia Google youtube etc... tous ces produits sont américains et existaient sous une autre forme avant l’émergence du mobile et de l’internet mobile. Forum...news groups... caramail, MSN, mail.


    • eau-mission eau-mission 24 juin 18:59

      @Mirlababo

      Perso, je me demande ce que vous venez faire sous cet article.

      Vous êtes au courant des sujets récurrents sur Avox ? Je dirais que oui. Du G.Le Bon, du Bernays c’est le plat quotidien. Y’en a qui aiment, y’en a qui n’aiment pas. Ces derniers, en n’allant pas plus loin que la dénonciation et l’affichage de leur mal-être à l’avenir que les techniques de manipulation des masses dessine, favorisent cet avenir plus qu’ils ne retardent son avènement.

      Vous êtes libres de considérer, comme le fait @Guy, que cette voie est inévitable. Et d’espérer que l’IA saura combler l’attente humaine et consoler nos descendants (voire nous) de la perte de leur libre-arbitre. J’en connais déjà beaucoup qui s’y sont résignés, et depuis des lustres. La remarque de @marko sur l’ancienneté du phénomène peut s’interpréter ainsi.

      Guillemant veut réhabiliter le libre arbitre, en le plaçant en dehors de l’individu (si j’ai bien compris). Pourquoi propose-t-il de voir la réalité ainsi, je ne le connais pas assez pour le dire. Je m’interroge souvent sur mon obstination à penser que la voie technocratique (comment une IA aux commandes pourrait-elle considérer l’individu humain autrement que comme une espèce de robot. Et si vous embarquez l’IA dans l’individu humain, que deviendra-t-il d’autre qu’un robot. Et si l’IA se débarrasse de l’espèce humaine, qu’offrira-t-elle à l’avenir ?

      Le calcul symbolique est aujourd’hui aux mains de Mamon, qu’il ait visage humain ou non (j’ai du mal à croire les comploteurs aussi bornés qu’on doit les envisager pour croire au scénario sioniste). Laissons faire, et vous aurez raison : l’avenir est tracé.

      Ne nous dites pas que la vision inédite que propose Guillemant et consorts ne correspond pas à la réalité. Dites si vous le voulez que vous connecter à une hypothétique conscience collective vous débecte. Ceci dit, si elle existe vous n’y pouvez rien.


    • Mirlababo 24 juin 19:22

      @eau-mission
      Bernays... 
      Confirmant que la propagande de masse est une création américaine.

      « Et si l’IA se débarrasse de l’espèce humaine, qu’offrira-t-elle à l’avenir »

      Le néant bien entendu, c’est l’issu du transhumanisme, l’extinction.

      L’IA fabriquée par l’homme sera le fossoyeur de l’humanité car l’IA calcule et ne fait pas de sentiment.

      Or nous sommes le fléau de cette planète.
      En conséquence l’IA agira en toute logique, sur la base de calculs que nous lui aurons enseigné, pour éradiquer l’espèce humaine en activant des ogives nucléaires. La cible sera son créateur : nous.

      Voici donc un scénario assez simpliste...


    • Mirlababo 24 juin 19:27

      @eau-mission
      Merci d’avoir étayé votre réponse ! 

      Conscience collective ? Je réponds endoctrinement de masse.

      Quelle est donc cette conscience collective, cette connection invisible entre nous ? D’où vient elle ? Télépathie ? De quoi s’agit il ? Vous êtes connectés avec combien de personnes dans votre esprit ? N’est ce pas de la schizophrénie ? Moi je suis seul avec ma conscience. Suis je malade ? 


    • eau-mission eau-mission 24 juin 19:46

      @Mirlababo

      Merci à vous pour cette extrapolation.

      A vrai dire, pour ma génération (années 50), il s’agissait de se subir les suprêmes intelligences du moment ou de se rebeller contre elles, dans la solitude bien souvent.

      Plus haut j’ai parlé de zététique. Un neurobiologiste zététicien associé à un endocrinologue et à tous les spécialistes qui dissèquent le fonctionnement d’un humain expliquerait peut-être 99% de mon comportement, des associations de mots qui me viennent à l’esprit, j’en suis convaincu. Vous pouvez être convaincu que pour mettre le reste dans la moulinette aristotélicienne, ce n’est qu’une question de temps.

      Je réponds à votre question qu’intimement, sans forcer la réalité, j’ai parfois au réveil le sentiment d’émerger d’un égrégore (terme vague) auquel j’ai participé. Je ne crois pas qu’il y ait la place en un cerveau humain pour abriter les différentes personnalités que j’y ai côtoyé.
      Et pourtant, comme on dit, je suis désespérément normal. Au point de pouvoir tenir ce discours hors internet.


    • eau-mission eau-mission 24 juin 20:13

      @eau-mission

      Tenez, pendant que je surveille une éventuelle réponse, passe ce post de @S.B. Notez ce « quelque part ».
      A votre avis, il est en @S.B. ou dans son environnement ?

      L’éventuelle réponse nous éclairerait.


    • Mirlababo 24 juin 20:25

      @eau-mission

      Mais monsieur aucun de ces spécialistes ne comprend le fonctionnement du cerveau humain, personne. D’ailleurs où est le protocole qui permet de traiter une dépression basique en psychothérapie ?

      Y en a pas car c’est de la merde....

      Alors cette conscience collective relève de la croyance. On remplace Jesus par la conscience collective autrement dit le néant absolu puisque la religion est philosophiquement et spirituellement d’une richesse inique alors que votre concept de conscience collective transpire la vacuité.


    • eau-mission eau-mission 24 juin 20:42

      @Mirlababo

      Vous condamnez donc ma rébellion de jeunesse contre les déconstructeurs. Savez-vous seulement que les clergés ne m’offraient comme alternative que le basculement vers le show à l’américaine, suite de stimulations de nos émotions dans lequel la seule chose qui n’ait pas été tentée est de remplacer l’encens par le chichon ?

      Si vous rejetez l’aide de votre égrégore (même le plus athée des négationnistes subodore l’existence d’un ange gardien) que dire ? Vous préférez l’arbitre enchaîné à sa vidéo plutôt que libre, moi je dis Materazzi au tapis !


    • Mirlababo 24 juin 21:48

      @eau-mission
      Rires

      Vous avez un grain de folie....

      Oui cela a commencé dans ces années la montée en puissance de ce qui aujourd’hui est le wokisme.

      Lgbt
      Racialisme 

      Kinsey, Harry Hay, Hugh Hefner

      MARTIN Luther King
      MALCOM X

      Et oui Oncle Sam a remplacé Jésus.
      Hollywood a remplacé la bible etc...


    • Mirlababo 24 juin 21:51

      @eau-mission
      USA premier consammateur de cannabis, cela peut expliquer bien des choses quand on est autant drogué... on peut prendre une arme puis tirer sur n’importe qui... ou faire des sextapes ou bien se prendre pour un influenceur à gogos sur YouTube....


    • Mirlababo 24 juin 21:58

      @eau-mission

      Materrazi football sport de delinquant juvénile sans fond ni forme. Aucun respect de l’autorité arbitrale. Public de sauvage. Violence banalisée. 
      Benzema delinquant condamné au pénal acclamé par tous aujourd’hui (racialisme)
      Mbappe le militant philosophe du ballon rond, modèle pour tout un pays de zozos, lui il parle aussi de racisme après l’euro 2020... il a fait condamné un imbécile de 19 ans pour une injure raciste sur Twitter. Ça ne plaisante pas...
      Et comment parler de materrazi sans parler de Zidane le sanguin Dopé ? La chienne des qataris qui a menacé un sculpteur, Adel Abdesssemed, pour avoir érigé en sculpture la scène du coup de boule, « coup de tête » est le nom de la sculpture finalement planquée par les qataris au Qatar....


    • Mirlababo 24 juin 22:16

      @Mirlababo

      Notez que ladite sculpture après avoir été dissimulée durant plusieurs années va être réexposée au Qatar.

      Choix coïncidant avec le raté qatari qui désirait avoir Zidane comme entraîneur du PSG. Zidane retour de coup de boule ! Un chien ça doit obéir à son maître...

      https://www.youtube.com/watch?v=ZvDQGW-dgBk


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 25 juin 06:46

      @Mirlababo
       
      ’’Quelle démonstration... ’’
       
      C’est à vous qu’il revient de faire la démonstration qu’il s’agirait bien d’endoctrinement.
       
      Vous devez dire quelle serait selon cette doctrine que vous évoquez, et qui en seraient sont les inspirateurs.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 25 juin 06:47

      @Francis, agnotologue
       
       Vous devez dire quelle serait selon vous, cette doctrine que vous évoquez, et qui en seraient sont les inspirateurs.


    • eau-mission eau-mission 25 juin 08:09

      @Mirlababo

      Elle est très jolie la présentatrice. Si elle était infirmière, elle ferait passer n’importe quelle pilule.

      Manifestement, elle s’en fout du sport. Elle aussi obéit à l’oeil de la caméra. Le selfie plus fort que le miroir !

      Je vais vous répondre pour Riccatti, même si vous n’en avez rien à battre. Parce que, en réfléchissant bien, en discutant avec vous j’expose à la machine ma façon d’associer les mots. Et, contrairement à vous, j’ai décidé que mon cerveau n’est pas une machine. Croire à l’avènement de l’IA, c’est accepter que Big Algo me bouffe le cerveau. Laissons lui ceux qu’ont le prion intégré.

      Or donc, le prion d’Aristote, c’est l’inversion. Le prion, c’est la limite des matheux. Remarquez d’ailleurs, toujours à propos de l’Amérique, comme ils ont travesti les règles du rugby britannique : à leur « football », on est partout chez soi (pas de hors jeu) et on a le droit de plaquer sans ballon. Prochaine évolution pour gagner il faudra mettre la balle au centre.

      La première limite à franchir, c’est d’accepter que, bien que la série de terme général 1/n soit divergente, on a le droit de parler de fonction exponentielle. Après, on en arrive à prédire comment va se refroidir un barreau de métal. Ouais, ça marche tant qu’on reste en milieu fermé.

      Vous imaginez l’IA spéculer que, bien sûr ses cases mémoires sont en nombre fini, mais elle va faire comme si elle en avait une infinité ? La nature a résolu le problème par la procréation. Quand l’IA comprendra que le semi-conducteur, ce sont des impuretés dans un cristal, elle va flipper. Elle va chercher pour sa survie éternelle le commutateur parfait, inusable. Ou le commutateur régénérable. Nous que la Vie autorise à nous selfier savons que c’est impossible.

      Oui, c’est brouillon. Mais enfin, vivre dans un monde qui accepte l’idée de fonction dérivable, et refuser le libre-arbitre, est-ce bien cohérent ?


    • eau-mission eau-mission 30 juin 08:36

      @Mirlababo

      Une petite balade matinale chez Guillemant déserté. T’as de bonnes intuitions, as-tu de la suite dans les idées ? Et d’abord, as-tu un jour subi la logique du point fixe ? En vertu de ce théorème (et sous ses conditions d’application) on proclame l’unicité des solutions d’équa-diffs.

      Ecoute la musique mathématique : point fixe -> unicité.

      Tu prends comme fonction à découvrir la répartition de l’énergie. Tu imagines selon quelles règles elle se répartit (tu avoues subliminalement ton imposture en les appellant « contraintes »). Le tour est joué : ton avenir est déterministe.

      Après, t’as plus qu’à plonger le nez dans le guidon (Ricatti) pour oublier ton forfait, et chanter la gloire de tes réalisations qui, sophisme suprême, justifient que les conditions du point fixe sont réunies.

      Bon, je profite lâchement que, n’étant pas passé par là, tu peux pas me contrarier sérieusement. Faudrait que j’aie Villani en face, moi petite fourmi de la stochasticité. Il me jetterait à la figure la densité des points singuliers, ou autre joyeuseté à s’en mordre le nœud. Ce gars est le seul que j’aie vu s’exprimer sans crainte sur l’effet papillon, qui d’après lui n’est pas aussi vrai qu’on croit.

      Voilà, l’énergie a le droit de bifurquer, mais de temps en temps. Et si la conscience version Guillemant c’était la capacité d’anticiper la direction que prendra la fonction à la sortie du point singulier ? Maîtrise du temps ...

      J’arrête là. Si tu croises Villani, dis lui d’aller piquer à Jadot sa femme. Tout ira mieux. Quand tu vois que l’X est passée devant l’ENS aux élections ... Où va la France ? Demande lui s’il n’y a pas des moyens plus subtils que les chemtrails pour piloter l’atmosphère.


  • Mirlababo 24 juin 18:02

    Comment arrivons nous aujourd’hui à faire accepter aux gens ce virage vers le transhumanisme ?

    Le WOKISME aide fortement bien entendu puisqu’il s’agit de nous renier et ainsi suggérer que la seule solution pour l’être humain pour éradiquer ces différences est la mutation.

    Et c’est ce que je disais au départ et vous me parlez de Zemmour... Quel est le rapport ? 


  • Mirlababo 24 juin 18:05

    Revenons sur le « wokisme » dont la théorie du genre fait partie intégrante. Peu importe son nom, contentons nous d’identifier sa provenance et de comprendre son objectif. Notons que ce sujet a déjà été largement évoqué sur ce blog avant son appropriation par les médias dominants français. Le wokisme provient des Etats-Unis et son objectif et de promouvoir les mouvements minoritaires comme ceux incarnés par les associations LGBT et racialistes. Le wokisme est une stratégie de division visant à renier notre héritage ancestral et ainsi nous faire assimiler une vision du futur orientée vers le transhumanisme. Dans ce nouveau monde, les religions monothéistes n’auront plus leur place, la procréation sera contrôlée et donc la sexualité sera uniquement récréative, non plus procréative, la virtualité sera la réalité, et enfin l’être humain ne sera plus ni un homme ni une femme mais un amalgame entre l’Homme et la machine. 

    N’est ce pas assez clair ?

    D’ailleurs c’est en modération et ça sera censuré car je suis interdit partout. Un système auquel vous participez tout en prodiguant des leçons aux autres.


Réagir