vendredi 11 août - par rosemar

Le twist, un air de liberté...

Une photo prise sur la terrasse de la maison de notre enfance...
Mon frère et moi, nous dansons le twist...
 
Petite robe légère de couleur claire, serrée à la taille, le bras tendu vers l'avant, je donne l'impression de suivre le rythme de la musique, mon frère, en short et tricot rayé, fait de même, les bras balancés, les jambes légèrement pliées.
 
En regardant cette photo en noir et blanc, on entend, aussitôt, l'air chaloupé de la musique, on revit une époque, un autre temps, celui d'une certaine envie de liberté.
 
Le soleil projette l'ombre de mon frère sur le sol, et on perçoit le mouvement du bras vers l'avant.
 
C'est l'été, et nous savourons le bonheur d'une danse improvisée, mais nous posons visiblement pour la photo...
 
Concentrés, le visage penché, nous vibrons au rythme de la musique.... Nous twistons à l'unisson, dans une harmonie de gestes.
 
C'est le temps de l'insouciance, de la liberté, du bonheur des vacances... Le décor de la terrasse est ancien, le mur lézardé, le volet en bois entrouvert laisse voir sa vétusté.


 
Nous sommes devant l'entrée de la maison, on voit les lanières du rideau en plastique qui ornent la porte.
 
Nos visages sont cachés et nous donnons vraiment l'impression d'être concentrés sur la danse et la musique...
 
Bel instant de détente et d'harmonie ! Nos gestes sont semblables, l'attitude est la même, ainsi que la posture du corps.
 
La silhouette noire de mon frère, ombre portée sur le sol est comme stylisée, sorte d'ombre chinoise qui symbolise bien le twist...
 
On vit la musique, l'instant présent.
Avec cette photo, toute une époque ressurgit... Le twist, c'était une certaine émancipation dans les mouvements, une jeunesse qui se délivrait du carcan des contraintes, un déchaînement de gestes parfois, une joie débordante... une façon de conquérir le monde...
 
C'était aussi une danse accessible à tous : tout le monde pouvait danser le twist, sans même l'avoir appris... simplicité, rythme endiablé, liberté, audace, tout favorisait le succès de cette danse.
 
Une absence de contraintes étonnante, le bonheur de bouger, gesticuler avec aisance...

Toute une époque !
 
C'était une envie de se libérer qui était, sans nul doute, bénéfique dans une société trop sclérosée, régie par des règles trop contraignantes...
Le fait est que la libération s'est poursuivie et a atteint parfois ses limites dans le monde actuel.
 
Le twist a marqué une époque, une génération, il reste comme une étape essentielle dans le déroulement du temps.
 
Et cette photo reste, bien qu'elle soit figée, comme un instantané de vie, de mouvements, de liberté, de bonheur...

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/article-le-twist-comme-un-air-de-liberte-124158623.html

 

Vidéo :
 



25 réactions


  • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 11 août 12:04
    Un sommet ! smiley

    Ce texte me subjugue, et comme les lanières du rideau en plastique, il brille de mille feux ...

    Vous devriez l’envoyer à l’éditeur de Nabum smiley

  • sarcastelle sarcastelle 11 août 13:33

    Ah vous êtes celle de droite sur la photo ?

    Il me semble que j’aurais essayé de me faire passer pour celle de gauche. 

  • Orageux / Maxim Orageux / Maxim 11 août 15:41

    Je retrouve les vieux crocodiles d’antan ici......et ça mate encore les nanas qui ne doivent plus être très fraîches comme nous ne le sommes pas plus nous mêmes ....

    Combien de cols de fémur, d’arthrose et de déambulateurs se sont succédés depuis ces temps heureux où nous nous déhanchions tout en lorgnant le popotin de la voisine si proche et si loin à la fois !!!


  • Orageux / Maxim Orageux / Maxim 11 août 15:52

    Souviens toi, Mireille de Perpignan , rencontrée au Parisiana ce bal pour troufions où nous venions nous défouler enfin revenus d’Algérie , où il était bon de retrouver ces charmantes Catalanes pas si farouches que ça ..

    Ce Twist Again scandé par Hallyday , qui faisait valser les jupettes et montrer un peu plus les mollets nerveux des filles du Sud ....


  • Henry Canant Henry Canant 11 août 18:46

    rosemar,

    Tout agoravox t’aime, continue car tu le mérites.
    Tu es l’ambassadrice et tu le représentes si bien.

  • phan 11 août 20:20
    @rosemar,
    A part le Twist, mes Fleurs du soleil, dancez vous le Sirtaki, le Mambo ou le Flamenco ?
    Et juste un interlude, votre frère ressemble t il à Al Pacino ? 

     

    • phan 11 août 20:45

      @phan

      Pardon, dansez-vous ?


    • rosemar rosemar 11 août 20:45

      @phan

      MERCI pour ces belles images de danses avec la rayonnante Sophia Loren.

    • rosemar rosemar 11 août 21:30

      @phan

      Il m’est arrivé de danser tangos, rocks, pasos dobles, mais je ne suis pas une spécialiste.

    • Henry Canant Henry Canant 11 août 22:57

      @rosemar
      Si tu devenez experte dans ces domaines et que tu arrêtes de polluer agoravox qui ne mérites pas ça, agoravox pourrait après avoir illuminé d’autres tartuffes vraiment se prétendre site citoyen.

      Je me refuse à croire que les français soient tous tombés dans le genre téléréalité 


  • Pie 3,14 11 août 21:32

    Le twist, sans doute la première véritable danse de la génération du baby boom avant la généralisation du rock et du slow, des danses de couples.

    On y trouve toute la joie de l’après-guerre et l’énergie des jeunes des années 60. C’est à la fois stupide et joyeux, une libération du corps plein de confiance en l’avenir.
    Cette danse commerciale, c’est un produit très marqueté venu des USA colle parfaitement à l’air du temps. Elle est simple mais transgressive car il s’agit de mettre en valeur ses jambes en bougeant les fesses ce qui suppose pour les filles des jupes ou robes courtes et pour les garçons des pantalons moulants. Elle est individuelle mais on peut danser l’un devant l’autre. Elle est frénétique car il faut aussi agiter les bras. C’est la danse de ceux qui disent : j’ai un corps, il est à moi et je veux m’en servir. Toutes les évolutions des années postérieures sont déjà affirmées.
    Je n’ai pas connu cette période mais j’ai vu mes aînés danser le twist et récemment des vieux le danser (c’était à la fois ridicule et émouvant). 
    Les danses populaires donnent la couleur d’une époque. 

    • rosemar rosemar 11 août 23:04

      @Pie 3,14

      Tout cela est bien observé, oui : une danse transgressive pour l’époque, qui met en valeur le corps...
      Les danses sont révélatrices d’une époque, c’est certain.
      Le twist, c’est l’expression d’une liberté.

  • nono le simplet nono le simplet 22 août 17:06

    sûrement un peu plus jeune j’ai aimé le rock ... mais la chanson de Chubby c’est quelque chose ...je l’ai mise à fond chez moi smiley


Réagir