vendredi 26 juin - par C’est Nabum

Le grand oral du professeur

Crise de régime.

Le professeur vedette de la crise du Covid19 était convoqué pour examen clinique devant la commission d’enquête de notre chambre des députés, celle qui n’est pas équipée de lits médicalisés. L’audition eut les honneurs des caméras de télévision, preuve que le secret médical n’est pas toujours respecté. Car le grand homme s’est penché sur un immense corps malade, celui de notre système de santé et de son organe de contrôle : l’État.

Les différents micro-organismes de la cellule d’investigation ont interrogé, selon leurs sensibilités propres et leur capacité à fabriquer des anticorps pour combattre les travers du corps social. Seules les mitochondries favorables au gouvernement ont montré des signes de rejet vis à vis de ce formidable globule blanc capable de combattre le méchant virus.

Publicité

Si les cellules grises ont écouté sagement le réquisitoire contre le pouvoir et ses dérives délirantes, la présidente en chef, sorte de thyroïde énervée, goûtait fort peu la charge virale que ce docteur a administré contre les experts en expertise en suspensions, les crypto-influenceurs et le conseil de conseil de santé. Il est vrai que les grimaces de la dame ne devaient pas être filmées durant une retransmission qui avait pris la précaution de s’accorder une bonne minute de décalage pour parer à toute surtension.

Le ministre de la santé et ses conseillers ont dû beaucoup tousser et même parfois s’étrangler quand leurs miasmes ont été mis sur le devant de la scène. Heureusement, le professeur nous a épargné les analyses d’urine et surtout les résultats des coprocultures pratiquées sur ces gens qui n’ont pas toujours les fesses propres. Durant cette crise, le ver était dans les selles …

Plus la démonstration à charge avançait plus nous avions le sentiment d’assister à une autopsie d’un corps vérolé, pourri jusqu’au bulbe rachidien. C’est hélas de l’État français dont il était ici question tout comme le système international de la pharmacopée. Le pognon est la seule motivation d’une corporation capable de toutes les bassesses pour faire du fric sur la santé de la population mondiale.

Pour parvenir à ce but délétère, il convient de mettre sous perfusion les décideurs à tous les niveaux possibles. Une bonne dose de glucose en intra-bancaire permet des conversions miracles tandis que quelques transfusions de sang frais dans des banques suisses, redonnent vitalité et crédibilité à un traitement sans effet. Ils peuvent même truquer les résultats des analyses pour parvenir à leurs fins.

Publicité

Dans un monde ordinaire, l’exposé du professeur Raoult aurait entrainé la démission immédiate de tout ce joli monde, du moins à l’échelon national. Mais nous ne sommes plus en Démocratie, la République est tenue par les gredins, les tordus, les corrompus. Il n’est rien à espérer de la mise à nue des dysfonctionnements majeurs d’une crise de la honte. Le Président en personne trempe dans le liquide lymphatique, profitant par un phénomène d’osmose de bien des avantages secrets.

Pour nous rassurer sur les mesures barrières, tout du long de sa longue audition, mettant en exergue devant les caméras de télévision leur rôle et leur utilité, le docte personnage n’eut de cesse de se mettre la main dans les cheveux, se grattant parfois le nez et allant même jusqu’à se tirer, non les vers du nez, mais un amas de exopolymères qui devait l’importuner, démontrant ainsi son indépendance d’esprit tout autant que son anticonformisme. Rassurés, ses admirateurs et les téléspectateurs purent se dirent alors que les masques pouvaient tomber, il n’y avait plus de loup dans la bergerie.

Nous sortons groggy de ces trois heures de mise à nue de nos organes politiques. Des horreurs ont été dites sans que rien ne se passe véritablement. Nos chers membres de la commission encaissent sans broncher ces vérités qui ne sont pas bonnes à dire. Seuls les quelques sourires retenus du gentil barbu placé derrière la vedette du jour, vient attester l’idée que nous avions tous : « Tout ceci n’est qu’une farce sans conséquence. Il ne se passera rien. Tout est bordé et le père Ubu peut continuer à gouverner son Royaume de pacotille ! »

Apothicairement leur.



79 réactions


  • Drugar Drugar 26 juin 11:11

    Je suis 100% d’accord avec ce texte, par ailleurs assorti d’un joli coup de plume dans le thème biologique : le parallèle entre l’Etat et le corps humain me parait fort à propos dans ce contexte.


  • Clocel Clocel 26 juin 11:17

    Un régal cette audition ! Le prof leur a foutu leur nez dans leur propre merde.

    Le gogo garde l’illusion d’être en « démocratie », bravo, belle mise en scène du théâtre d’ombre, les ectoplasmes ont été parfaits.

    J’en profite pour conseiller vivement le boulot de France Soir sur le COVID, quelques journalistes bougent encore.


  • caillou14 rita 26 juin 11:21

    Tout est dit et bien dit !

    Ce petit monde politique vérolé de l’intérieur à été mit a mal par le professeur Raoult, mais ils tiennent les reines du pouvoir, et aussitôt sur tous les médias furent envoyé les porteurs de la seule « vérité » celle qui sort des poubelles de la raie publique !

    l’histoire retiendra ce personnage haut en couleur uniquement !


    • Drugar Drugar 26 juin 11:37

      @rita
      « ...,mais ils tiennent les reines du pouvoir,.. »
      Je sais que Macron est une danseuse et la reine du bal des hypocrites et des menteuses, mais je pense que vous vouliez parler des « rênes » en l’occurrence smiley 


    • caillou14 rita 26 juin 12:27

      @Drugar...non-non c’est bien les reines surtout à l’Elysée ou la concentration au m2 est importante !
       smiley


    • Drugar Drugar 26 juin 13:12

      @rita
      Ok smiley


    • C'est Nabum C’est Nabum 26 juin 13:24

      @rita

      Macron ou le pourrissement généralisé


    • mmbbb 27 juin 13:23

      @C’est Nabum  j ai regarde le debat de cette commission parlementaire , Je rajouterais que ce Prof a donne , entre autre une lecon d épidémiologie et de pharmacopée devant cette assemblée.

      Il a employé une argumentation circonstanciee quant a l usage de la chloroquine et de l inutile des tests randomises .

      Vous devriez envoye votre artcile a une éminence grise de ce media, la grande professeur « e » Rosemar . Je ne sais pas par quelques raisons obscures cette proffe ecrit a charge contre l usage de la chloroquine .

      Elle devrait se limiter a son latin
       Elle ne cesse démonter cette figure alors que celui n a demontre durant ces 3 heures une ses connaissances notamment aux niveau de l organisation d un ministre de la sante .

      Quant a Macron , ne soyez pas injuste, tous les maux ne date pas de Macron , en 2001 , ce professeur avait deja mis en garde d une eventuelle maladie émergente et du risque bio terroriste ; Il prit appui du cas de l anthrax aux USA
      Hollande avait deja reduit le stock de masque et le nombre de lits de reanimamtion .
      nous avons en point PIB , le meme taux de depenses pour la sante que l Allemgne soit 11 % , Nousn ce sont les administratifs qui sont pléthores , Une gestion a la francaise bien avant Macron 
      le fameux millefeuille administratif , fierte nationale qui a demontre toute son efficacite ,


  • cniko 26 juin 11:36

    Faut voir la Lacombe le lendemain, qui nous explique la loi sur les liens d’intérêts, mais pour elle du moment où les sommes sont affichées, il ne peut y avoir de conflit...

    Elle fait référence à l’étude Recovery (données toujours pas publiées) pour dire que ACQ ne marche pas, mais surprise, pour la première fois depuis le début de la crise elle reconnait que le Remdésivir non plus. Et elle juge pas qu’une molécule a plus été mise en avant qu’une autre... suffit de voir toutes ses interviews depuis des mois...

    Je cherche à voir comment elle défend la façon dont le conseil scientifique a travaillé mais impossible de trouver la vidéo.

    Et pour revenir au sujet de l’article, la responsabilité de la commission est immense, car il faut reprenser toute la recherche en France, revoir toutes les instances et virer des mandarins à la pelle.

    Avec les macronites au pouvoir ce ne sera pas évident car il faudrait dès lors remettre en cause la doxa présidentielle qui juge que nous avons été les meilleurs du monde...

    Si les députés en font pas le boulot, que la représentation nationale ne représente plus rien, que restera t’il de la démocratie ?


    • Drugar Drugar 26 juin 11:45

      @cniko
      « Si les députés en font pas le boulot, que la représentation nationale ne représente plus rien, que restera t’il de la démocratie ? »

      Ont-ils jamais représenté autre choses qu’eux-mêmes (à de rares exceptions prêt, sans doute) ou les intérêts que la plupart servent en coulisse ? A-t-on jamais été réellement en démocratie et quelle définition donne-t-on à ce mot ? 


    • C'est Nabum C’est Nabum 26 juin 13:25

      @cniko

      La Démocratie est morte depuis belle lurette


    • Et hop ! Et hop ! 26 juin 17:22

      @cniko : «  il faut reprenser toute la recherche en France, revoir toutes les instances et virer des mandarins à la pelle. »

      Raoult est un mandarin.

      Il faut virer des bureaucrates à la pelle, il y a des milliers de directeurs et de sous directeurs qui ne servent à rien et qui coûtent un pognon de dingue.

      et mettre à la retraite d’offices tous les fonctionnaires qui ont pris publiquement la parole contre les tests, contre les masques, contre la prescription par les médecins, contre la chlorochine et l’azitromycine, si on découvre qu’ils ont touché 1 euro d’un laboratoire pharmaceuttique.


  • Furax Furax 26 juin 11:57

    Il y a une solution. Je reprends mon commentaire de l’article de Cabanel :

    "Vu la tournure que prennent les commissions d’enquête parlementaires et le niveau de corruption de l’« information » scientifique, il me semble par contre urgent de mettre en place un TRIBUNAL POPULAIRE (peut être sous l’égide du FRONT du même nom !) pour évaluer les responsabilités de nos chers dirigeants et communicants durant la crise que nous venons de traverser.

    Il ne serait bien entendu pas organisé par le pouvoir puisque celui-ci serait sur le banc des accusés !

    L’application des peines décidées serait soumise au résultat des élections, ce qui motiverait les citoyens !"


    • C'est Nabum C’est Nabum 26 juin 13:25

      @Furax

      Il faut changer de constitution


    • Et hop ! Et hop ! 26 juin 18:02

      @C’est Nabum

      Il faut appliquer la constitution actuelle, avec la séparation des pouvoirs :

      Aucun fonctionnaire éligible député.
      Fonctionnaire = salaire selon la grille de la fonction publique et interdiction de cumul de rémunération privée ou publique.


  • juluch juluch 26 juin 12:21

    Malheureusement je doute que le prof fasse le poids face à ce monde d’intérêt et de fric

    merci Nabum !


    • Furax Furax 26 juin 12:27

      @juluch
      Sauf, si, enfin, il se décide à faire de la POLITIQUE !
      Alors, ça tremblerait dans les repaires de pourris.
      C’est un destin national, professeur !
      Comme le Général !


    • C'est Nabum C’est Nabum 26 juin 13:26

      @juluch

      Il sera broyé
      Merci


    • bebert bebert 27 juin 11:39

      @juluch
      Raout risque de finir comme J. Kennedy tellement ce régime est corrompu Raout a fait perdre avec raison beaucoup d’argent a Big Pharma et en France beaucoup de monde en croque.


  • Furax Furax 26 juin 12:30

    A consulter d’urgence sur

    https://twitter.com/InfoVeryfiable/status/1276254597636595714

    L’énumération des revenus des corrompus.


  • McGurk McGurk 26 juin 13:10

    Tout ce qui met en question les bases de l’Etat et de sa légitimité est méthodiquement ignoré. Puis, si la personne persiste, on entame la procédure de diffamation multicanal, d’insultes, de désaveu, de sanctions et enfin, pour couronner le tout, d’ « obligation de se présenter à un examen psychiatrique ».

    Ce dernier argument passe très bien auprès du grand public car il marque définitivement le mot « fou » sur le front de celui qui s’obstine à faire ce qui doit être fait. C’est un élément supplémentaire et définitif pour détruire une carrière lorsque la crédibilité de la personne en question est trop forte.

    Celui-ci a déjà été utilisé en politique, notamment avec MLP pour tenter de détruire son parti et donc l’opposition qu’elle représente par rapport aux partis de type « soviétique » du type UMP, PS version droite et EM.

    Cela dégage un schéma toutefois intéressant. De la nature autoritaire du pouvoir en France, de sa verticalité et ce qu’il en coûte de s’y opposer. En somme, une dictature avec un habillage démocratique bien loin des compromis inhérents à la définition de démocratie.


    • C'est Nabum C’est Nabum 26 juin 13:27

      @McGurk

      La verticalité ne manque pas d’aplomb
      ça semble assez normal


    • McGurk McGurk 26 juin 14:21

      @C’est Nabum

      Verticalité n’est pas forcément synonyme de bêtise, d’arrogance et de couardise.

      Un Etat se doit d’être « vertical » mais la rigidité alliée à la stupidité font de ce mot une arme redoutable qui se retourne contre les citoyens et sert toujours la même classe.


  • bubu123 26 juin 16:29

    Sinon Raoult il a envie de nous parler des start-up à l’intérieur de l’IHU, de ses liens avec Sanofi, Aventis et surtout l’institut Merieux ?


    • claire1549 claire1549 26 juin 16:40

      @bubu123
      Vous écoutez trop les ragots, il a fait une déclaration au début de son audition à ce sujet !


    • bubu123 26 juin 17:13

      @claire1549

      les ragots ? c’est écrit en toute lettre sur le site de l’IHU. Mais bon continuez à croire qu’il est zorro et que tout les autres sont corrompus à part lui


    • claire1549 claire1549 26 juin 17:29

      @bubu123,
      En toutes lettres, voici les partenaires de l’IUH de Marseille :
      Aix Marseille université, APHM Assistance publique Hôpitaux de Marseille ,institut MERIEUX, EFS établissement français du sang, institut de recherche pour le développement France, Service de santé des armées, investissement d’avenir

      Rien à voir avec les revenus versé par Big pharma comme celui-ci par exemple :
      « N°1. La Palme d’Or revient au Pr François Raffi de Nantes. 541.729 €, dont 52.812 € de Gilead. Est-ce un hasard si on nous apprend que le coup de téléphone anonyme pour menacer Didier Raoult, s’il persistait avec l’hydroxychloroquine, est parti du téléphone portable du service d’infectiologie du CHU de Nantes, dont François Raffi est chef de service ? Sûrement une pure coïncidence. »
      http://www.francesoir.fr/societe-sante/top-13-des-revenus-annuels-recents-verses-par-lindustrie-pharmaceutique?fbclid=IwAR2dn_rVAraJFPzoDTAyDP66IBfCryu9XcUpZJ6OdaQWAZGdSBQbDpjuiIw



    • bubu123 26 juin 18:32

      @claire1549

      site de l’IHU : « Des partenaires privés font également partie du projet parmi les plus grandes industries nationales dans le domaine des maladies infectieuses et de la microbiologie (Institut Mérieux, Sanofi Aventis, Cerba European Lab, IRT Lyon, Qiagen) mais aussi des entreprises locorégionales (Galderma, Consortium MediHandtrace, I2a) ainsi que le Crédit Coopératif, qui soutenait déjà la Fondation Infectiopôle Sud, et la Caisse d’Epargne CEPAC.  »

      Vous pensez que tous les labos cité ne versent pas d’argent donc ?


    • bebert bebert 27 juin 11:47

      @bubu123
      Vous émargez à LREM en marche arrière ! C’est pas beau ils sont en train de détruire mon beau pays ou pas mal de mes aîeux y ont laissés leur vie certainement pas pour que des gens comme vous viennent profiter


    • Furax Furax 27 juin 12:57

      @bubu123
      "Selon le site Transparence Santé, Didier Raoult n’a reçu aucune sorte de financement de la part d’entreprises de santé entre 2014 et 2019. Une recherche au nom du professeur dans la base de données ne renvoie vers aucun résultat. Cette base s’appuie sur les déclarations des entreprises, qui « doivent rendre publics les avantages, les rémunérations accordés aux différents acteurs intervenant dans le champ de la santé », précise le ministère de la Santé.

      "
      dans :

      https://www.20minutes.fr/societe/2807731-20200627-coronavirus-point-rapports-declares-entre-didier-raoult-industrie-pharmaceutique-cours-dernieres-annees


    • bubu123 27 juin 14:47

      @bebert

      désolé c’est pas moi qui passe mes journées avec un député en marche suppléant, mais plutôt votre amis Raoult. et des gens comme quoi ça veut dire quoi exactement ?


    • bubu123 27 juin 14:48

      @Furax

      oui aucun mec de l’ihu n’y figure, posez vous les bonnes questions... 


    • claire1549 claire1549 28 juin 14:42

      @Furax
      Merci pour le lien, la presse fait enfin son boulot avec cet article après celui de France soir, c’est quand même pas bien compliqué de vérifier et on se demande pourquoi ils ne le font pas tous au lieu de ridiculiser ceux qui dénoncent ces conflits d’intérêt !


  • claire1549 claire1549 26 juin 16:48

     « Des horreurs ont été dites sans que rien ne se passe véritablement »

    Il est certain que nous ne pouvons pas compter sur les commentateurs, Cohen anti-Raoult primaire en tête, pour qu’il se passe quelque chose et pour que ça change !

    Comme il fallait s’y attendre, Ils ne s’intéressent pas au fond, ils ne discutent que de la forme, ils embrouillent les gens qui à la fin ne savent pas ce qu’il faut penser et n’arrivent pas à se faire leur propre opinion, ils ne font aucune différence entre les médecins intègres comme le Pr.Raoult et le Pr.Perronne dont le seul souci est de soigner et de guérir et ceux qui défilent sur les plateaux de télé pour les insulter en ignorant volontairement les chiffres qui contredisent leurs accusations !


    • Copain 26 juin 17:03

      @claire1549
      Les médecins maudits ( les branguignols qui siègent sur les plateaux télés ). 


    • Copain 26 juin 17:20

      @Copain
      Ils ont prématurément tué pépé et mémé Goyim. Nos médecins maudits, Cohen le bon petit toutou. Vous savez combien il y a de juif en France ? 0.1% , même pas le 1%, et qui se cache derrière le paravent très laide d’Avia ? la discrimination positive est un paravent pour faire adopter des lois scélérates ( le CRIF). Qui a demandé et payé le chanteur BlackM pour le faire venir chanter à Verdun lors des commémorations, de nos chers poilus éternels ( pépé et mémé ). C’est eux les criminels, nos bourreaux, le 0.1% de la population française.... c’est un truc de malade. Et on leur doit l’invasion migratoire ( ça fait toujours plaisirs de voir des mosquées poussées comme des champignons dans ce pays ou Jésus est un pidi, hein ) . Désolé il y a toujours un brin de vérité


    • C'est Nabum C’est Nabum 26 juin 19:17

      @claire1549

      La TV est aux ordres des crapules


  • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 26 juin 18:46

    Bien écrit, drôle et inquiétant.


  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 26 juin 19:29

    Dans ce pays qui se dit être le champion des droits de l’homme, ben toutes nos institutions ont des membres qui sont ( ou ont été ) pourris,et vérolés.., même que ça pue de 0plus en plus. Nous pouvons citer dans Les téloches . La justice. Les deux chambres ( député,sénateurs) Le pouvoir exécutif. Les médias. Les experts en tout genres, le plus inquiétant étant bien entendu ceux du domaine médical. Même dans les hautes sphères des administrations où certaines statistiques passent au service maquillage. ....mais comme dit l’autre, Nos avons les politiques que nous méritons.

    @+P@py


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 26 juin 20:54

      @Gilbert Spagnolo dit P@py

      Dans les hautes sphères également la police et de la gendarmerie. @+P@py


    • bebert bebert 27 juin 11:51

      @Gilbert Spagnolo dit P@py
      Ce pays est foutu , la censure sur les réseaux sociaux, les blogs, les journaleux aux ordres , tout ce qui avait été bâti pour la démocratie est bafoué !


    • vraidrapo 29 juin 10:27

      @bebert
      En ce moment, un « flash » me dit que l’avènement du FN se prépare... J’ignore pour quel « calcul tordu de chez tordus  » dont des Roteuch et assimilés ont le secret.

      Encercler les Gilets Jaunes dans des nasses avant de les gazer,
      Éborgner 17 d’entre eux gratuitement,
      Laisser le champ libre aux échauffourées ethniques (Dijon),
      Dégrader les statues des illustres sans distinction

      On voudrait exaspérer l’électorat qu’on ne s’y prendrait pas autrement.
      Je gage qu’à la prochaine présidentielle, il n’y aura pas 63% d’abstention comme pour les municipales d’hier.
      Ca va chauffer mais, c’est ce qui semble désiré en coulisses...


    • Francis JL 29 juin 11:00

      @vraidrapo
       
       ’’Encercler les Gilets Jaunes dans des nasses avant de les gazer’’
       
       Avis aux manifestants :

      Un rapport pointe les effets toxiques des gaz lacrymogènes

      La question de la nocivité des gaz lacrymogènes a déjà largement été posée dans le monde, mais elle n’avait jamais été synthétisée de la sorte, a déclaré au journal André Picot, le président de l’association toxicologie-chimie. La plupart des études ne sont pas accessibles, car réservées au domaine militaire. Ce travail est d’utilité publique.  »

      Le rapport revient sur les effets du gaz lacrymogène et montre plus précisément l’importance du cyanure dans sa nocivité. Il établit que chaque molécule de gaz lacrymogène CS se métabolise dans le corps humain en deux molécules de cyanure. Cette absorption se fait aussi, et de façon importante, par voie cutanée.

      Le rapport décrit le mécanisme du cyanure (qui provoque entre autres un blocage de la chaîne respiratoire et du stress oxydatif) et détaille ce qu’il provoque lorsqu’il pénètre le corps, même à petites en dose. La molécule touche prioritairement le cerveau, le foie et les reins. Les yeux seraient aussi impactés (cataracte…). Elle impacte le système nerveux central (maux de tête, anxiété, vertiges, étourdissements, confusion pertes de conscience, paralysies, voire coma), respiratoire (hyperventilation, tachypnée, dyspné ou apnée sans les cas extrêmes), cardiovasculaire (hypotension, palpitations, arythmie, tachycardie…), cause aussi des dommages thyroïdiens, gastro-intestinaux (nausées et vomissements, diarrhées), musculo-squelettiques (rigidité musculaire), hépatiques… Dans le New Jersey, le Department of Health (ministère de la Santé) appelle les manifestants exposés à faire des analyses de l’état de leur foie et de leurs reins. «  Pourquoi n’y a-t-il rien en France  ? s’étonne Alexander Samuel, auteur du rapport. Pour des raisons politiques, la question scientifique n’est pas assez explorée.  »

       

      " .. le mécanisme du cyanure (qui provoque entre autres un blocage de la chaîne respiratoire et du stress oxydatif) "

       : Pas bon ça, en ces temps de divagations incontrôlées d’un virus qui en profite salement.


    • vraidrapo 29 juin 13:39

      @JL
      Bon, avec tout ça... j’irais manifester quand les Bleus auront rejoint les Jaunes !


    • vraidrapo 29 juin 13:41

      @vraidrapo
      J’irai !
      (putain, Q C dur de vieillir... tout régresse... l’orthographe, popol...)


  • OMAR 26 juin 20:24

    Omar9

    .

    @Nabum :" « Tout ceci n’est qu’une farce sans conséquence. Il ne se passera rien.

    Hé bien voilà...

    Un article simple, concis et assez instructif, je plussssssss.

    .

    Quant à votre pertinente conclusion, une mesquine et défaitiste consolation : il ne se passera rien dans tous les pays où règne un roi Ubu...


  • CN46400 CN46400 26 juin 20:29

    J’ai aussi suivi de A à Z cette audition. Après celle de Salomon et avant celle de Karine Lacombe, toute deux axées sur des positions auto défensives souvent confuses, où l’intérêt général est second voire inexistant, on est surpris par la hauteur de vue du professeur marseillais et les explications claires sur son travail.

    Je croyais que comme pour les masques, la France manquait de tests, Raoult démontre que nous avions d’importantes disponibilités qui, sauf à Marseille, ont été négligées, ou laissées à la disposition des pays voisins (Allemagne...), c’est sidérant. Tout comme quand il réclame, pour tous les toubids, la liberté de prescription. Réclamation qui prend tout son sel lorsque, le lendemain Mme Lacombe promeut le contrôle de la prescription « comme en GB pour limiter les gaspillages financiers »(sic).....

     Il localise les conflits d’intérêts qui ont plombé la lutte contre la pandémie au plus prés des plus hauts gestionnaires de la crise.

     Bref si la critique de cet évènement va loin, voire au bout, c’est à lui qu’on le devra, tout comme la rénovation de notre système de santé, si elle a enfin lieu. Et surtout pas à tout les rigolos incapables de juger un individu autrement qu’en fonction de son look...

     


  • Octave Lebel Octave Lebel 26 juin 21:18

    Bravo. Très beau texte. Je suis sûr que vous l’avez écrit en plus sans assistance médicale ni pour le style ni pour la lucidité.


  • Un des P'tite Goutte Un des P’tite Goutte 26 juin 21:52

    Bonjour,

    Un commentaire vide de plus (?), mais je ne peux m’empêcher de vous remercier pour cet article.

    Et chapeau bas.

    Cordialement


    • C'est Nabum C’est Nabum 26 juin 22:08

      @Un des P’tite Goutte

      Le vide me va si bien


    • eau-pression eau-pression 27 juin 10:48

      @C’est Nabum

      Vous voulez vraiment décourager les gens de commenter sous vos articles ?


    • C'est Nabum C’est Nabum 27 juin 19:21

      @eau-pression

      Si c’est votre sentiment c’est donc que je m’y prends fort mal


    • eau-pression eau-pression 27 juin 19:52

      @C’est Nabum

      Avez-vous lu le commentaire de P’tite Goutte ? Si j’étais l’auteur à qui il s’adresse, je ne fuierais pas le compliment. C’est du moins ainsi que je le lis, mais il y a peut-être un contentieux ou autre chose qui vous fait l’interpréter autrement.

      Je sais qu’il existe des pseudos qui ne pratiquent que le sous-entendu. Croyez-moi si vous voulez, je n’en fais pas partie.

      Alors, si j’ai relevé votre réaction épidermique, c’est parce que vous avez ignoré il y a quelques temps un lien tout à fait adapté au sujet de votre article du moment que je vous donnais, et que depuis ce jour je ne fais rien pour capter votre attention.
      C’était l’avis d’un simple lecteur.


    • C'est Nabum C’est Nabum 27 juin 22:23

      @eau-pression

      Je suis ainsi fait que je fuis le compliment plus encore que la charge nocive

      Je ne crois pas en sa sincérité, j’ai tellement pris de coups


  • Yann Esteveny 27 juin 08:31

    Message à avatar C’est Nabum,

    Ce spectacle masquait l’impunité du gouvernement qui lui ne rendra aucun compte.

    Respectueusement


    • C'est Nabum C’est Nabum 27 juin 13:37

      @Yann Esteveny

      C’est un nom de scène et d’écriture et non un avatar

      je ne tiens pas à vous répondre quand je devine ainsi agression ou mépris


    • Yann Esteveny 27 juin 18:38

      Message à l’auteur,

      Il n’y a ni agression ni mépris dans mes propos. Je prends acte que c’est un nom de scène et d’écriture et non un avatar.

      Respectueusement


    • C'est Nabum C’est Nabum 27 juin 19:23

      @Yann Esteveny

      Vous savez sans doute la volonté de supprimer les pseudonymes
      le mien est ma marque de fabrique sans que je veuille cacher ma véritable identité

      merci à vous


  • CN46400 CN46400 27 juin 09:54

    Raoult explique la médecine, mais les maths aussi peuvent aussi expliquer l’épidémie et aider à prendre les décisions à temps :

    https://www.investigaction.net/fr/michel-midi-special-corona-34-avec-laurent-lafforgue-combien-de-morts-a-cause-de-nos-gouvernements/


    • C'est Nabum C’est Nabum 27 juin 13:37

      @CN46400

      Un simple question de calcul


    • CN46400 CN46400 27 juin 15:13

      @C’est Nabum
       Oui, calcul simple sur les progressions arithmétiques ou géométriques, qui permet d’évaluer, maintenant, à 20000, sur 40000 (avec les dc à domicile), le nombre de dc consécutifs au retardement d’une semaine du confinement pour maintenir le 1° tour des municipales....
       Intéressant aussi l’analogie avec un incendie de forêt... ou comment une attaque à temps des « départs de feux » de la pandémie (tests-masques etc...) aurait pu éviter le confinement, devenu inévitable dès que les premières flammèches deviennent des flammes incontrôlables....
       Et, là aussi on est dans des décisions bien plus politiques que scientifiques qui ont été calamiteuses.


    • C'est Nabum C’est Nabum 27 juin 18:32

      @CN46400

      Calamité Emmanuel

      Mieux que James encore


  • CN46400 CN46400 28 juin 12:31

    Depuis cet oral, c’est l’affolement chez les Pieds Nikelés. Qui pour répondre à Raoult ? Ils en ont trouvé un à la Pitié Salpétrière, indemne, apparemment, de conflit d’intérêts, le Pr Caumes (LCI) qui sarcle sous un autre angle le pr marseillais. Son médoc n’est plus mortel (K Lacombe), ni même dangereux, il est inefficace (jus d’orange dirait P Cohen). Mais il ne demande pas la levée de l’interdiction de prescrire pour autant.

     D’après Caumes, le départ de Raoult (qui avait raison sur le testing massif...) du Comité Scientifique a été un « soulagement ». Pour lui le CV de l’impétrant n’a rien d’impressionnant, même s’il parait difficile à démolir.

     Enfin, toujours la même sortie de secours, les essais non« randomisés » de Raoult, plat réchauffé pour des auditeurs, conscients désormais qu’il est très difficile de trouver, en nombre suffisant, des candidats cobayes...


    • vraidrapo 29 juin 10:18

      @CN46400
      Plus on grimpe dans l’échelle sociale, plus on rencontre de têtes à claques comme ce Caumes.
      (Je préfère ignorer les amis des producteurs de Jaffa... qui ont toujours un avis sur tout, sans vergogne)


  • Dr Destouches Dr Destouches 28 juin 21:38
    Voici le Top 13 du classement des revenus annexes récents versés par l’industrie pharmaceutique………..
    N°1. La Palme d’Or revient au Pr François Raffi de Nantes. 541.729 €, dont 52.812 € de Gilead. Est-ce un hasard si on nous apprend que le coup de téléphone anonyme pour menacer Didier Raoult, s’il persistait avec l’hydroxychloroquine, est parti du téléphone portable du service d’infectiologie du CHU de Nantes, dont François Raffi est chef de service ? Sûrement une pure coïncidence.
    N°2. Le Pr Jacques Reynes de Montpellier. 291.741 €, dont 48.006 € de Gilead et 64.493 € d’Abbvie. Or Jacques Reynes a été sollicité par Olivier Véran pour piloter l’essai clinique du protocole Raoult à Montpellier alors qu’il est en même temps le coordinateur national de deux études sur le remdesivir pour le compte de Gilead. Il n’avait sûrement pas eu le temps d’envoyer au Ministre sa Déclaration publique d’intérêts (DPI).
    N°3. La Pr Karine Lacombe de Paris - Saint Antoine. 212.209 €, dont 28.412 € de Gilead. Elle est sur la dernière marche du podium, mais l’essentiel est d’y être. Il n’y a pas que le podium avec les Ministres à Matignon.
    N°4. Le Pr Jean Michel Molina de Paris - Saint Louis. 184.034 €, dont 26.950 € de Gilead et 22.864 € d’Abbvie. Or Jean-Michel Molina est co-auteur d’un article publié dans Médecine et Maladies Infectieuses sur quelques cas, pour dire que l’hydroxychloroquine ne marche pas. Médecine et Maladies Infectieuses est le journal officiel de la SPILF (Société de Pathologie infectieuse de Langue Française).
    N°5. Le Pr Gilbert Deray de Paris. 160.649€. Une belle somme pour un néphrologue qui très présent sur les plateaux télés. Attention le remdesivir peut être très toxique pour les reins.
    N°6. Le Pr Jean-Paul Stahl de Grenoble. 100.358 €, dont 4.552 € d’Abbvie. A noter que cette somme n’a pas été déclarée sur sa DPI. Or Jean-Paul Stahl est rédacteur en chef du journal Médecine et Maladies Infectieuses. C’est lui qui a comparé le Plaquénil* au papier toilette.
    N°7. Le Pr Christian Chidiac de Lyon. 90.741 €, dont 16.563 € de Gilead. Or Christian Chidiac est président de la Commission Maladies transmissibles du Haut Conseil de la Santé Publique qui a rendu le fameux Avis interdisant l’hydroxychloroquine, sauf aux mourants et demandant d’inclure les malades dans les essais officiels (donc Discovery). Son adjointe, la Pr Florence Ader, citée ci-dessous, est l’investigatrice principale de Discovery. Pure coïncidence.
    N°8. Le Pr Bruno Hoen de l’Institut Pasteur. 82.610 €, dont 52.012 € de Gilead. A noter que sur sa DPI, il a noté n’avoir reçu que 1000 € de Gilead ! Or Bruno Hoen a attaqué l’équipe de Marseille dans un courriel du 18 mars 2020, partagé avec tous les infectiologues.
    N°9. Le Pr Pierre Tattevin de Rennes. 79.956 €, dont 15.028 € de Gilead. A noter que sur sa DPI, comme son prédécesseur, il a noté n’avoir reçu que 1000 € de Gilead ! Ca doit être le surmenage. Or Pierre Tattevin est président de la SPILF. Cette Société savante a attaqué l’hydroxychloroquine pour encourager les inclusions dans Discovery, ainsi que dans les autres études par tirage au sort avec des groupes de patients non traités (études randomisées).
    N°10. Le Pr Vincent Le Moing de Montpellier. 68.435 €, dont 4.776 € de Gilead et 9.642 € d’Abbvie. Or Vincent Le Moing pilote, avec son patron Jacques Reynes cité ci-dessus, l’essai clinique de Montpellier.
    N°11. Le Dr Alain Makinson de Montpellier. 63.873 €, dont 15.054 € de Gilead. Or Alain Makinson participe à l’étude de Montpellier avec Jacques Reynes et Vincent Le Moing. Un beau trio. Montpellier est très bien représentée.
    N°12. François-Xavier Lescure de Paris – Bichat. 28.929 €, dont 8.621 € de Gilead. Or François-Xavier Lescure est l’adjoint de notre célèbre Yazdan Yazdanpanah qui est dans le Conseil scientifique Covid-19. Il a publiquement critiqué l’équipe de Marseille pour discréditer l’hydroxychloroquine. Il est co-auteur de l’étude très contestable sur le remdésivir de Gilead, publiée dans le New England Journal of Medicine. Or cette étude n’a aucune méthodologie.
    N°13. La Pr Florence Ader de Lyon. 11.842 € , dont 3.750 € de Gilead. Or Florence Ader est l’investigatrice principale de Discovery.
    A partir de douze, ça commence à faire un foyer épidémique !

    • vraidrapo 29 juin 10:14

      @Dr Destouches
      Merci de l’Info. Je suppose qu’elle est vraie... Dommage que les « journaleux » de BFM soient en grève : ça aurait fait la Une de l’éditorial.
      Dans le Diplo du mois de juin, une Enquête hyper-intéressante de Philippe Baqué en page 20 sur le sort scandaleux des Ehpad :

      Personnes âgées dépendantes et sacrifiées

      Quand certains déclarent que les Administrations ont dirigé leurs hôtes vers les soins palliatifs faute de moyens... il s’avère que c’est la stricte vérité.

      Quant à notre µicron national  :
      il est fier des Français, tout le monde a été à la hauteur
      à la fois juge et partie !
      Dommage que la Commission n’ait pas sollicité l’avis de Raoult sur le traitement des Ehpad, il aurait eu du mal à ménager l’exécutif.


Réagir