critof13 12 septembre 2011 17:08

Pardon de vous contredire mais les avancées technologiques permettent une bien plus grande durée de vie des paroies internes au futur TOKAMAK d’ITER ... et ses successeurs.
Le courant induit dans le plasma dans le TOKAMAK sera de 70kA et la température au coeur du plasma de 15 millions de degrés.
==> Il y a donc petites erreurs sur vos données d’entrées... !
ITER sera « 1 million » de fois plus sur que n’importe quelle INB car faire de la fusion nucléaire relève de beaucoup de facteurs réunis et si un manque à l’appel, il n’y a pas de plasma donc pas de fusion donc pas de risques encourus car rien ne se passe !!!
Les parties radiologiquement activées seront les paroies internes au TOKAMAK et seront donc activées pour moins de 70ans (soit gérable sur une génération ; pas de cadeau empoisonné pour les générations futures) ... !

Je pense donc que si l’on ne veut pas retourner à l’age de pierre et devoir s’éclairer tous à la bougie, ITER se doit de fonctionner, pour le bien de l’humanité !!! ... et c’est dans cette tendance que le projet est en train de s’inscrire, malgré tous les ragots médiatiques... !!!

PS :
Si la crise économique n’était pas passée par là, on entendrait rien concernant ITER, ses délais (normaux) et ses surcouts (normaux aussi comme tous projets de recherche) !!!
Comme vous l’avez si bien dit, ce sont ce genres d’articles de presse qui détourne l’attention des réels problèmes existants qui sont :
 * les poliques se gavent sur notre dos et se couvrent en détournant notre attention sur d’autre sujets (on sait tous très bien que l’on fait dire ce que l’on veut aux chiffres quand il est question de comptabilité),
 * les banquiers se sont foutu dans la ... (en nous y mettant donc avec car c’est avec nos sous qu’ils « s’amusent ») avec la bourse et ses investissements qui reflètent rien in fine... !

Bien cordialement,
Christophe


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe