Ariane Walter Ariane Walter 13 septembre 2011 17:11

Excellent article, paul. Bravo.

je me permets une parenthèse. Il y a eu à un moment une volonté de propagande : il fallait démolir l’esprit de 68 qui est un esprit de réflexion et de révolte. il fallait parler des soixante-huitards comme des baiseurs, des drogués et des consommateurs effrénés. Pour remettre un peu tout ce petit monde là dans la galère où on bosse pour 4 sous sans poser de questions.
 Mais 68 a été tout autre chose.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe