zakari 27 septembre 2011 13:47

"Bref, foin de nostalgie au relent vichyste. L’auteur ne comprend visiblement pas qu’en 2011, le villageois (ou celui qui veut l’être) n’a pas les mêmes aspirations que celui de 1941."

Vive donc, les labels de merde de cultures intensives de la ville récupérer par l’agro contre le labels du terroir appelé Vichy 1941

Si je devrais me bouger la ville avec tout ses habitants sont a éradiquer dans les urnes funéraire


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe