lsga lsga 5 octobre 2011 11:20

« On estime que 10% des victimes portent plainte. »


Sur quelle base ? D’autres estiment qu’une part non négligeable des plaintes correspondent à de fausses accusations... Je ne me place ni d’un côté ni de l’autre, mais vous déblatérez quantité de chiffres très précis, et vous oubliez de justifier le plus important d’entre eux.

Donc : selon quelle méthode (que j’imagine rigoureuse et scientifique) obtenez-vous ce chiffre de 10% ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe