Emmanuel Aguéra LeManu 3 janvier 2012 11:48

Je ne sais trop que croire ou ne pas croire dans cette histoire bizarre... Confronté à la réalité de la condamnation de son grand-père, son petit-fils a fait volte-face. Et confronté à ce volte-face, je me demande qui croire : un gamin qui accuse son grand père pendant 10ans ou un jeune homme qui refuse l’implosion phsyco-affective ? J’imagine que le distinguo forme/fond évoqué par la CC découle de cette question, accusé ou non se signifiant pas coupable ou innocent.
Dans tous les cas, d’accord avec vous, la célérité serait la bienvenue. Et pas que dans cette affaire. Regardez, Sarko est dehors, Chirac est blanchi... Quant à reflanquer qq’un qu’on a sorti de taule, qui pourrait de toutes façons l’approuver, quand on sait ce qu’est la taule française ? Une expérience qui change la vie, C.Iacono devrait nous en parler.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe