lejules lejules 10 février 2012 14:21

Dans ce cas précis, le dindon de la farce c’est bien l’Arabie Saoudite. Ils pourraient posséder 100% du patrimoine états-unien, le jour où le gouvernement des États-Unis décrète une nationalisation, ils font quoi ? Le jour où le minuscule (mais déterminé) État des caraïbes nommé Cuba a décrété la nationalisation des biens privés sur ses terres, même le géant américain n’a rien pu y faire.

La crise de cuba a bien faillit provoquer une guerre nucléaire il s’en est fallut de très peu. Ce que vous décrivez correspond mieux a ce qui c’est passé en Russie . Poutine a su employer la force pour imposer l’état nation. Gazprom par exemple.

Je ne pense pas que ce soit dans l’esprit des Etats unis de nationaliser les banques ou d’étatiser Wall street. Alors pour rompre le stratagème des chaines dans lequel ils sont eux même enchainés, il n’y a que la force. L’emprisonnement, la torture, l’assassinat ciblé, et la guerre : le clash des civilisations. Toutes les lois du patriotic act vont dans ce sens. La base américaine du Koweit est une encablure de l’Arabie saoudite. Ça démange les ultra conservateurs de foutre une bombe sur la Mecque. Ce qui se passe en Grèce est du même ordre, imposer par la guerre sociale les lois du marché. Nous sommes bel et bien dans un fascisme financier qui loin d’être secondaire, est primordial car le système est comme une bête blessée aux abois.

Il y a eu tout un courant dit « des approches non stato-centrées » dans la théorie des relations internationales…..

Comme tout con ordinaire j’ai consulté l’oracle wikipédia, j’ai rien compris. Mais il m’est revenu en mémoire le théorème de la vache faisant partit de la théorie des jeux. ( l’appellation «  théorème de la vache est toute personnelle  » ) ce qui me permettra de revenir a un paragraphe de votre article

Sur le Net, toutes les opinions ont droit de cité ; leur légitimité se base sur le seul nombre de ceux qui y adhèrent, ce qui ne constitue en aucun cas un critère de vérité. Le lieu commun, la banalité, le poncif et la généralisation abusive, soutenus par des légions de partisans éparpillés sur la planète entière valent vérité, en vertu des principes « démocratiques » universellement admis (bien que mal compris) et de la liberté d’expression : la majorité a toujours raison. Quand bien même celle-ci serait inculte, ignorante, manipulée et rendue incapable de penser par toutes les techniques de la propagande moderne. [33]

La majorité a toujours raison voici la preuve par la vache.

Je ne sais si vous connaissez cette histoire : en Angleterre dans un village, tous les ans il y a un jeu concours : Celui qui dira le poids le plus approchant de la vache pourra l’emporter. 5 tonnes dit le poivrot du bar, 2grammes lui répond son compère, 7litres dit l’idiot du village et de chacun de dire et de voter. Bref il y a un gagnant. Dans l’assistance il ya un statisticien il a fait le compte total de tous les poids exprimés et il divise par le nombre de votant pour obtenir le poids exacte de la vache.

Cette histoire me laisse perplexe et mal a l’aise moi qui croyait que la démocratie reposait sur la raison……

Vous en avez peut-être entendu parler, mais les pays dits du « groupe BRICS » sont en train de mettre en place un système d’échange international alternatif basé sur le troc (ce qui inclut les transactions payables en or). Du coup, l’importance des bourses, des banques, des parasites de la grande finance internationale se retrouve un peu relativisée...

Les évolutions se font aussi dans la finance …..

Les échos :http://blogs.lesechos.fr/paristech-review/les-monnaies-virtuelles-a-la-conquete-de-l-economie-reelle-a8307.html

Les monnaies virtuelles à la conquête de l’économie réelle

Connaissez-vous les twollars ? Peut-être pas, mais vous avez sans doute entendu parler des crédits Facebook. Les réseaux sociaux développent aujourd’hui des monnaies virtuelles dont l’usage pourrait s’imposer à des centaines de millions d’utilisateurs, avec des conséquences dont on commence à peine à mesurer l’ampleur. Par où passeront les flux financiers issus de ces transactions ?

 

 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe