Zermickus (---.---.64.21) 26 juin 2006 22:38

Désolé, je n’ai pas votre connaissance, et des autres, et de celle du savoir acquis par les études... Désolé, mais « expliquer » un crime ou un délit, c’est déjà l’excuser... Quand quelqu’un vous dit « qu’il faut comprendre », cela definit deux choses : la première, c’est qu’il s’estime plus intelligent que vous (il a déjà compris, lui), secondo, comme il comprend, il a déjà totalement appréhendé les tenants et les aboutissants de l’acte !... Bon, je me répète, je n’ai pas cette science... Je reste un idividu qui n’aime pas recevoir des coups, qui n’aime pas voir son pays se dégrader, qui n’aime pas se voir imposer socialement ce qu’il n’aime pas : je n’ai jamais imposé à une personne (même d’une autre ethnie que la mienne), de devoir écouter Mozart, je n’ai jamais forcé personne à devoir souscrire à mes idées, je n’ai personne à convaincre. Maintenant, il est des moments où l’urgence fait qu’on n’a plus le temps, et où il faut prendre des mesures très rapidement. Un proverbe de pompier dit qu’un incendie débutant s’éteint avec un seau d’eau, si on attend une heure, il faudra mobiliser la caserne.... Je suis désolé monsieur qui comprenez, mais j’ai le sentiment primaire que l’incendie est déjà bien trop embrasé, et qu’on n’a plus du tout de temps pour polémiquer sur le fait de savoir que l’eau salvatrice devrait être puisée à la source Nord plutôt qu’à la source Ouest... Le plus efficace serait peut-être de la pendre là où elle est le plus rapidement disponible...

Maintenant, si vous ne voulez pas reconnaître que la délinquance actuelle est largement excusée, voire pardonnée, avant même d’être jugée, je ne peux pas vous convaincre du contraire... Pendant qu’on explique, on ne résout rien... C’est vrai qu’en France, ce n’est pas la parlotte qui manque...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe