(---.---.79.247) 26 juin 2006 17:32

Il n’y a pas que des violences juvéniles, il y a aussi des violences de quadragénaires, bien sûr pas toujours du même genre : ils sont du côté du manche. Et les innombrables bavures policières, (je n’ai pas les liens là sous la main, mais sans même chercher exprès j’ai déjà trouvé rien que sur internet des dixaines de témoignanges sur des cas effrayants, et qui ne doivent être que la pointe de l’iceberg : tous les français ne sont pas des directeurs de revues littéraires ! ni n’ont la chance qu’un conseiller municipal de St-Etienne est justement sur place pour assister à la scène !) ce sont des juvéniles qui les commettent ? pourtant il y a là un sacré problème psychologique, légal et de société !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe