Pierre Pierre 7 mars 2012 07:19

Boris Eltsine n’avait pas besoin de cerveau puisque ses conseillers et les oligarques lui dictaient la marche à suivre. Il a écouté les oligarques qui voyaient en Vladimir Poutine un premier ministre et éventuel successeur qui serait influençable vu qu’il leur devrait son élection. Ils se sont lourdement trompés mais ils ont quand-même pu bénéficier de l’impunité pour leurs délits commis dans les années 90.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe