HELIOS HELIOS 24 mars 2012 12:42

Votre article me plait bien, il nous apporte un point de vu different et tres raisonnable de l’aspect de ce personnage.

Je trouve seulement qu’au delà de l’aspect humain que vous decrivez tres bien, qu’il omet la dimension « nationale/internationale » de la dite 5eme puissance mondiale !

Même avec beaucoup d’argent, même avec un reseau bien fourni, et même avec l’approbation d’une classe sociale privilegiée, cela ne me semble pas suffisant pour acceder au fauteuil de president.

D’ailleurs, madame Chirac, hier je crois, a exprimé enver François Hollande un avis, qui appliqué a Sarkozy est bien révélateur. Au dela du fait d’etre ministre, le futur president doit avoir été « adoubé » par toutes sortes de pouvoirs, des plus petis, locaux et souvent de courte vue, aux plus puissants, en passant par ceux plus ou moins occultes et transnationaux.

Donc, sans l’accord et vraissemblablement l’assistance en terme de pouvoir, de ces forces occultes et même parfois clairement identifées, il n’aurait pas pu acceder a sa fonction. Il leur doit donc une reconnaissance certe, mais surtout un certain nombre de retours d’ascenseur... ce qui ne veut pas dire pour autant que ces actions et decisions ne cadrent pas avec ses propres convictions.

L’exemple du retour dans l’OTAN est l’exemple le plus frappant, la France n’avait ne le neccessitait pas, et, comme vous le dites, si les USA ont « besoin » de ce retour, ce n’est pas parceque la France ne l’aurait pas fait que le besoin US en aurait été changé. Cela compliquerait certainement la communication vers les opinions publiques et la vitesse de decision... mais seulement cela.

Pour moi, Sarkozy est exactement tel que vous le decrivez, mais en plus, comme un adolescent, il est le jouet d’un reseau autrement plus important, surement a l’echelle mondiale et au minimum occidentales qui lui imposent des mesures qu’il ne peut refuser d’appliquer.

Le pire, c’est que tres probablement, il ne « voit » pas la manipulation et il « croit » que ce sont ses propres convictions qui les lui dictent.

Ce type est un pauvre type, helas c’est notre president encore pour un mois, et j’ai bien peur que celui qui le remplacera ne soit qu’une plus ou moins pale copie --- allez y les moinsseurs — et certains français ne s’y trompent pas, validant ainsi sa remontée dans les sondages tout aussi truqués que son pouvoir. Tous le monde a bien compris, malgres une petite trentaine de pourcents de citoyens, qu’aucune alternative n’est possible, faute de cet adoubement.... c’est foutu pour les Melanchon, Le Pen et autres... J’ai bien peur d’en reprendre pour 5 ans


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe