Sébastien A. 3 mai 2012 12:28

Sans compter les risques d’explosion au décollage ou en vol : je vous laisse imaginer les dégâts si une fusée qui transporte, ne serait-ce que, 500 kilos de plutonium (dose mortelle pour l’homme : 1 microgramme) explose au décollage... Il faut être cinglé pour envisager une solution pareille.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe