Daniel Roux Daniel Roux 8 mai 2012 18:04

La plus grande saloperie de Sarkozy est bien d’avoir distillé la haine de l’autre, du chômeur, du fonctionnaire, de l’étranger, du malade... etc..

D’où lui vient cette obsession de la communauté élue et dominatrice ? Du communautarisme, du découpage en tranches fines de l’humanité, sur des critères subjectif, pour les dresser les unes contre les autres ?

Devant un tel succès auprès d’un si grand nombre, on ne peut que constater qu’il est plus de descendre l’échelle des valeurs humanistes que de la grimper.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe