Fergus Fergus 23 mai 2012 10:42

Bonjour, Corsaire.

Globalement d’accord avec vous. Le sport, et le football en particulier, a dangereusement dérivé depuis qu’a été institué le professionnalisme, gangréné notamment par les hallucinantes dérives salariales, mais aussi par le dopage et les trucages que les enjeux financiers induisent.

Pour autant, je ne partage pas l’anathème souvent lancé contre la compétition car celle-ci n’a rien de malsain dès lors qu’elle n’est pas dénaturée par des enjeux de fric ou de pouvoir. La compétition est d’ailleurs inhérente à l’humanité : deux gamins jouent à celui qui pisse le plus loin : c’est de la compétition ; de même, deux pêcheurs placés côte à côte sur une berge comparent leurs prises après s’être lancé un défi : c’est aussi de la compétition. Où est le problème ?

Mais le point sur lequel je suis le plus en phase avec vous est celui qui concerne la formation des jeunes footballeurs. On ne dénoncera jamais avec suffisamment de force les dégâts que font :

1) Les parents qui projettent sur leurs gosses leurs propres rêves de gloire en les poussant vers une très hypothétique carrière professionnelle ;

2) Les CTD et les CTR (Conseillers techniques des districts et des régions) qui, pour faire mousser leur action et justifier leur poste, se montrent complices des ambitions des gamins et de leurs parents en les poussant vers les sélections puis vers les centres de formation professionnelle (souvent avec la complicité de dirigeants de clubs désireux de percevoir le cas échéant des primes de « pré-formation ») ;

3) L’encadrement des centres de formation qui détruisent beaucoup plus de gamins qu’ils n’en placent dans l’orbite pro : jeunes cassés moralement et socialement car impitoyablement rejetés, et cela sans bagage scolaire sérieux pour affronter la « vraie vie » ; jeunes parfois cassés physiquement car beaucoup trop sollicités dans les salles de musculation ou les rudes entraînements destinés à permettre la sélection.

Moins d’une centaine de jeunes passent pro chaque année. Ils sont pourtant 10 fois plus à intégrer les centres avec des rêves dans la tête, manipulés par les adultes. Tout cela est scandaleux et pathétique !

Fergus, 32 ans de football, auteur de l’article « Je hais le football !  »


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe