zarathoustra 30 mai 2012 15:53

Le tropisme de la gauche sur l’église catholique devient de plus en plus ridicule. Le combat contre cette institution était noble, courageux et nécessaire quand le rapport de force lui était très (trop) favorable. De nos jours, c’est plus l’illustration d’une certaine lacheté qu’autre chose et on peut se demander si elle ne fait pas office de bouc émissaire (la légalistion de l’euthanasie et le mariage homo vont-ils relancer l’économie ?). C’est l’éternel problème des idéologues qui n’ont pas compris que les rapports de force dans une société évolue et que l’ennemi d’hier n’est pas forcément celui de demain. Mais quand on arrive au paradoxe qu’un homme de gauche s’attaque d’abord à l’église, aux capitalistes, aux riches et enfin à l’islam, on ne peut s’empecher de rire devant cette logique à géométrie variable (André Gérin est plus cohérent).

Si on veut vraiment promouvoir l’égalité faisons en sorte de bannir définitivement l’homophobie (qu’elle soit catholique de Versailles, musulmane des Mureaux ou d’extreme droite dans les villages...), que chacun puisse vivre librement sa sexualité. Le mariage homo est juste un gadget pour une poignée d’homos priviligiés et intégrés des grandes villes, l’occasion de faire une belle cérémonie. Quand je me rappelle qu’il y a quelques années un homo avait fait l’objet d’une tentative de meurtre par immolation je me dis qu’il y a des combats moins « emblématiques » mais plus utiles à mener.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe