Stephane Stephane 4 juillet 2012 23:28
Monsieur F,

« « Des copier-coller un peu partout ». Ah bon ? Des « copier-coller » ? Et où ça « un peu partout » ? »

Le lecteur de « votre » article n’a qu’à faire une recherche sur le titre de celui-ci dans un moteur de recherche pour en trouver des dizaines.


« C’est bizarre, je n’ai eu aucun contact de ce Monsieur disant son mécontentement. »

Bé Habba a manifesté son désaccord pour la reprise de cet article sur le site même où vous l’avez copié (Forum Gold). 
Mais n’inversez pas les rôles : c’était à VOUS de contacter l’auteur AVANT ces publications non-autorisées par l’auteur initial.


« Ne serait-ce pas plutôt VOUS qui avez lancé cette rumeur infondée de plagiat ? Ne serait-ce pas plutôt VOUS qui continuez votre acharnement déplacé contre moi en lançant cette nouvelle attaque ? »

Je cite Bé Habba :
« Je remarque que cet emprunt s’est fait sans aucune demande préalable d’autorisation, très souvent sans citer Forum Gold comme origine, et toujours sans citer l’auteur. Ce qui contrevient au droit d’auteur le plus élémentaire, le droit moral, qui consiste à bien attribuer à un auteur la paternité de son texte. »

et
« je suis l’auteur original du texte un brave ouvrier prénommé Anatole, etc. publié sur forum gold.

Effectivement, c’est un plagiat, qui ne respecte pas le droit d’auteur le plus fondamental : le droit moral, qui consiste à citer l’auteur d’un texte. Mettre mon pseudo et le site d’origine, ça coûtait pas cher ! »

Ça me semble très clair, alors remballez vos accusations. 

Une victime de plagiat est tout à fait en droit de se plaindre publiquement, ça me semble la moindre des choses.

Quand à mes soit-disant « attaques » et à mon « acharnement déplacé », je n’ai fait qu’exprimer des doutes. Est-ce interdit, surtout face à des contenus douteux ?

Ne vous exprimez pas sur des medias permettant les commentaires si vous craignez d’être contredit.


« Je constate une fois de plus votre propension à exagérer, à déformer les choses, à ne parler que de ce qui vous arrange, et à occulter ce qui vous dérange ou dessert vos desseins. »

Ben voyons... Voilà que c’est moi qui aurait des « desseins » cachés. Ma démarche est complètement transparente : la recherche de la vérité sur une affaire qui inquiète réellement les épargnants depuis votre article sur les soit-disant « faux napoléons fourrés au tungstène ».
Je n’ai fait qu’affirmer un fait. Ces faux au tungstène n’existent pas. A vous maintenant de nous prouver le contraire.

On pourrait s’interroger en revanche sur vos « desseins » à vous. Quel est votre intérêt à propager de fausses rumeurs ?


« Car pour le soi-disant plagiat, j’ai déjà répondu très clairement. Cela ne s’applique pas ici. »

Ce n’est pas à moi qu’il faut répondre mais au véritable auteur de ce texte, ajouté à quelques excuses qui ne seraient pas superflues...


« A mon tour de vous poser une question : Avant que je mette en ligne cette transcription dont je n’ai jamais revendiqué être l’auteur original, j’avais vu, lors de mes recherches de sourçage, que l’article original de 2010 avait été publié in-extenso sans aucune modification et sans aucune référence à la source »

Oh l’excuse minable ! Je plagie mais je suis pas le seul... Je vole mais y a d’autres voleurs... Pathétique.


« Pour finir, comme je l’ai dit en PS3 : je posterai prochainement une réponse. Et restez en ligne, elle vous concernera au 1er chef. »

Du teasing maintenant... 
Vous avez vraiment le marketing dans la peau smiley

Mais faites gaffe, tant que vous n’apporterez aucune réponse aux questions posées, votre auditoire (y compris moi) risque de se lasser très vite...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe