Michel DROUET Michel DROUET 24 juillet 2012 16:27

Bonjour Spip

Vous avez raison, il n’y a pas de volonté commune et le terme de lobby n’est peut-être pas adapté pour le secteur associatif, mais pour avoir vu à l’oeuvre certains dirigeants de ces structures, j’ai pu constater que les collectivités qui les mandataient n’avaient pas grand chose à dire sur leur gestion et sur leurs finances : ils devaient juste se contenter de verser les dotations ou les prix de journées demandées.

A côté de cela, il était notoire pour certaines de ces assos, qu’elles disposaient de réserves financières confortables qui ne leur servaient à rien.

Cela illustre bien le consensus mou voulu par les élus : « pas de vagues, il y a des élections bientôt !)

Au titre des citations sur les commissions, il y a aussi celle-ci (je ne sais pas de qui elle est) : »la meilleure commission est composée de trois personnes dont deux sont toujours absentes"


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe