cassios 23 août 2012 16:51
Est ce que déjà l’Etat pourrait rendre à la sécu l’argent qu’il détourne depuis des années ? Savez vous que nous payons des milliards de taxe sur l’alcool et les tabacs pour la sécurité sociale depuis des années mais que l’argent récolté tous les ans finit dans le budget général de l’état au lieu de finir dans les caisses de la sécu ??
Car si on donnait l’intégralité de ce qu’on paye pour elle à la sécu, le trou de sécu n’aurait jamais existé....

Ensuite je vais me permettre de donner certains détails sur le secteur de la médecine, étant marié avec une gynécologue de la jeune génération.
Déjà il faut savoir que les études de médecines sont certainement parmi les plus dures et longues de France et que le métier en lui même est très contraignant.
Néanmoins jusqu’ici, étant donné que le médecin était un « notable » gagnant bien sa vie et étant respecté, cela attirait du monde, au delà de ceux qui avaient la vocation de soigner et sauver des vies.
Hé oui, il y a 2 types de personnes qui deviennent médecins, à savoir ceux qui ont la vocation et qui sont peu nombreux et les autres qui aspirent à un métier valorisant et bien rémunéré (la majorité en gros....).
Donc il faudra bien penser aux mesures qui baisseraient leurs rémunérations car il existe bien des études débouchant sur des métiers moins durs et contraignant (ingénieur ou chercheur par exemple).
Personnellement, ma femme (qui a la vocation, elle prend les CMU alors qu’elle est secteur 2) a définitivement décidé de devenir médecin après avoir discuté avec sa généraliste. Celle ci lui avait dit en gros « C’est un très beau métier mais très dur. Néanmoins on gagne relativement bien notre vie ».
A votre avis, ma femme aurait-elle fait médecine si sa généraliste lui avait dit « On gagnait correctement notre vie avant les lois qu’ils ont passé pour limiter nos revenus, par contre, il nous reste les gardes de nuit , on a des procès sans arrêts pour un oui ou un non et nos assurances n’arrêtent pas d’augmenter, ne mets pas le doigt dedans, il y a beaucoup d’études qui déboucheront sur un salaire équivalent pour 40 heures par semaine ».

il faudra donc bien réfléchir à toutes ces mesures pour limiter les abuset ne pas au contraire se retrouver avec une crise de vocations.
De plus, la crise des médecins étant mondiale, ceux en place partiraient facilement voir ailleurs si l’herbe est plus verte.
Sans compter que ceux qui feraient malgré tout des études de médecine (on a quand même un très haut niveau en France) pourraient facilement faire leurs valises pour aller gagner mieux une fois leurs études finies.

Néanmoins, il est clair qu’il faut limiter les abus des praticiens et les sanctionner sévèrement.

Par contre, un médecin spécialiste Bac+13 qui fait 80 heures par semaine (gardes de nuit comprises) et qui gagne 10 000 euros nets par mois ne me semble pas choquand. Il faut juste penser à calculer son salaire horaire et ne pas se focaliser sur le montant qui tombe à la fin du mois sans savoir.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe