Leo Le Sage 9 septembre 2012 00:25

Bonsoir Aldous,

On va changer de discours, cela nous changera de la discussion sur l’homosexualité... smiley

Vous dites : "Les hommes politiques vont permettent à leurs économies nationales – à l’instar des marchés financiers – de s’ouvrir de plus en plus sur le monde extérieur. Ceci vaux pour le travail comme pour les marchandises, en partie par la migration, mais aussi par la possibilité technique de séparer le lieu où se situe le travailleur du lieu de production : Des informaticiens indiens traiteront les paies des salariés New-Yorkais."
1/ fautes : politiques vont permettre [...] Ceci vaut pour [...]
2/ C’est déjà le cas lorsque par exemple les résultats d’audit d’une entreprise par le biais d’un commisariat aux comptes par exemple est délocalisée dans des pays plus attractifs financièrement.

Vous dites : « l’appel d’une union monétaire à travers au moins les principaux pays industriels semble irrésistible » [...]
1/ fautes : pays industrialisés [?]
2/ compte tenu du niveau de la concurence je ne vois pas comment s’y échapper, à moins de mettre des barrières douanières mais là le problème de la rétortion se posera...

Mon avis
C’est inéluctable ? Je ne pense pas.
On pourrait toujours créer des eurobonds de manière à contrer les autres...
Cela stabilisera à moyen terme la zone Phoenix, mais il faudra vite innover pour pouvoir être concurentiel à l’echelle planétaire...
Les chinois ils avancent toujours... surtout avec leur ingénieurs...

PS : les fautes on s’en fout, mais c’est pour une meilleure lisibilité... smiley
 
Cordialement

Leo Le Sage
(Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe