calimero 25 septembre 2012 14:10

+
Comme quoi il y a le choix, contrairement à ce que dis l’auteur tout en expliquant qu’il préfère le confort. Le confort n’est-il pas est en soi un choix, un mode de vie, presque une idéologie induite par la société de consommation ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe