Aldous Aldous 25 septembre 2012 21:40

En effet, l’eglise a joué un rôle prépondérant dans la conservation de l’identité culturelle et liguistique des pays européens soumis au sultan.


Ce qui est moins connu, c’est que les monastères, en particulier Athos et les monastères des montagnes d’Épire (nord ouest de la grèce) ont egalement joué un rôle fondemmental dans la conservation et la transmission des manuscipts des auteurs de l’antiquité.

C’est à partir de ces monastères que Laurent de Médicis a constitué la majeure partie de sa bibliothèque, grâce aux voyages de son bibliothécaire Jean Lascaris.

Jean Lascaris qui rejoindra Budé à Fontainebleau à la demande du roi de France pour y fonder la future Bibliothèque Nationale.

Ce rôle d’île de la lumière au sein des ténèbles n’est pas nouveau pour le mont Athos.

Les péripéties de Lascaris inspireront (librement) le médiévaliste Umberto Eco pour Le Nom de la Rose.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe