Traroth Traroth 15 octobre 2012 13:11

Ce film n’a rien de génial et en matière de dystopie, on pouvait dire bien des choses, en somme.


Mais en l’occurrence, vous vous trompez. A ce moment du film, j’ai pensé exactement la même chose que vous : on renonce à la contestation du principe de leur jeu pour essayer de s’en sortir le mieux possible. Mais c’est qu’est en fait le principe dystopique : obéissez ou mourrez. Et ça apparaît très clairement dans la suite du film, où les organisateurs n’hésitent pas à modifier les règles du jeu à leur convenance. Et la révolte contre le principe du jeu apparaît aussi, mais pas dans le jeu lui-même. Je vous conseille de voir le film en entier. Je n’ai pas lu les livres, mais j’ai cru comprendre que ce principe d’opposition au jeu et de révolte de la population va crescendo dans les épisodes suivants (ça reste des bouquins pour ados, et j’imagine qu’il doit y avoir un happy-end. C’est pas du Orwell ou du Burgess, non plus...)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe