Aldous Aldous 25 octobre 2012 16:00

A l’auteur,


Vous posez la question : Alors pourquoi devrions nous vous écouter ?

Mais vous donnez vous même la réponse : vous dites que le fait d’accepter l’étranger chez soi, d’accepter ses coutumes, ses traditions, n’est pas un danger. Non c’est une forme de respect, et de tolérance.

Il me semble que dans toutes les civilisation, et en particulier au Mali, un étranger qui a été accepté chez soi se doit d’un minimum de respect pour ses hôtes ?

Demandez à votre maman si vous l’avez oublié.

Vous ajoutez a ce manque de respect un plus injuste mépris, pour la fonction d’enseignant de Nabum, en lui faisant remarquer que vos impôts payent son salaire.

Moi aussi j’ai été enseignant. Je gagnais beaucoup moins que dans le privé avec le même niveau de compétences. J’ai travaillé comme enseignant pour me rendre utile aux autre, en particulier pour aider les jeunes a démarrer, car j’ai pris conscience que les choses se détériorent a cause de la l’appauvrissement de l’enseignement. 

Et pour tout dire, j’en ai été dégoûté car le métier n’est plus du toit considéré, en particulier par des imbéciles quazi analphabètes qui pensent que puisque le salaire est payé par ’’leurs impôts’’ vous êtes de facto leur inférieur et leur vassal.

J’ai laissé tomber l’enseignement et je m’en porte bien mieux.

J’ai un grand respect pour mes collègues qui continuent de vouloir instruire ces gens contre leur volonté car ils savent que l’abrutissement des nouvelles génération c’est le chaos annoncé.

Ce petit paumé se tire une balle dans le pied car il s’en prend aux seules personnes qui tentent de l’aider.

Quand il aura foiré sa scolarité ça lui fera une belle jambe d’avoir eu « raison » contre son prof...



 





Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe